actualitesgenerales1
 
Promotions & Divers

OFFRE DE LANCEMENT

 Votre solution canne full-GNSS à 6 590€ HT

 au lieu de 8 790€ HT jusqu'au 31 août 2020 !

 
 
News
Adhérents privilégiés
 
 
 
 
 
 
bandeau
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Risa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Résultat de recherche d'images pour "intertas tesmec"
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Prochains événements
 
Evénements & Salons Institutionnels Envoyez vos communiqués
Aprés Evénements Services gratuits  -  Vidéos Inscription à notre lettre d'infos
Contactez-nous   Si vous rencontrez des difficultés ! utilisez cette adresse : info@inter-tas.com
Toutes les actualités de la profession par thème
Générales Chantiers Matériels Fournitures
LES ACTUALITES GENERALES
Intertas 02.07.20 : Detect Réseaux, le spécialiste français de la détection de réseaux enterrés auprès des entreprises de Travaux Publics, grands comptes, maîtres d'œuvre et d'ouvrage, pour l'étude, l'optimisation et la sécurisation des chantiers, veut accentuer son développement dans plusieurs villes de France.
Pour atteindre ce nouvel objectif, le réseau a notamment ciblé plusieurs villes de France qui présentent un avantage considérable en termes de rentabilité. Parmi ces villes, on retrouve notamment : Lille (59) Rouen (76) Quimper (29) Saint Brieuc (22) Bourges (18) Tours (37) Poitiers (86) Toulouse (31) Angoulême (16) Agen (47) Pau (64) Perpignan (66) Auxerre (89) Troyes (10) Le Mans (72) Gap (5) Caen (14) Anger (49) Orléans (45) Auch (32) Montauban (82) Moulins (3) Clermont Ferrand (63) Metz (57) Chalon en Champagne (51)
Les franchisés réalisent les études de faisabilité, de sécurisation des chantiers, d'optimisation des réseaux qui permettent à tous les travaux de se dérouler en sécurité et avec soin et du géoréférencement consistant à cartographier dans l'espace ces réseaux. Depuis la récente application du décret réglementaire relatif à l'investigation des réseaux sensibles, le marché de la détection de réseaux se développe, et représente un potentiel en pleine croissance de 750 millions d'euros de CA par an.
La force de l’enseigne Detect Réseaux réside dans sa capacité à fédérer les franchisés autour de son concept, en leur faisant bénéficier notamment d'une aide au démarrage rapide, pour un lancement performant sur leur territoire, tout en donnant l'accès aux grands comptes. Pour garantir le succès à ses franchisés, l’enseigne met à la disposition de ces derniers, des actions de communication, des outils efficaces (formation, assurance, matériels, prospects...), ainsi que son expérience.
Aujourd'hui Detect réseaux compte 9 agences, qui sont toutes certifiées "Prestataire en localisation des réseaux et en géoréférencement. Pour en savoir plus sur la franchise cliquez-ici
 
Intertas 01.07.20 : Philippe Bonnave, président directeur général de Bouygues Construction, a nommé, à compter du 1er juillet 2020, Pierre Vanstoflegatte à la tête de la direction générale du pôle Energies & Services de Bouygues Construction.
Le pôle Energies & Services regroupe Bouygues Energies & Services, Kraftanlagen, Bouygues Energies & Services InTec et l’ensemble de leurs filiales. Il succède à Olivier-Marie Racine qui quitte le groupe. Pierre Vanstoflegatte sera président d’Axione et représentera Bouygues Construction dans les structures de gouvernance de Kraftanlagen et Bouygues Energies & Services InTec, ainsi que dans Construction venture, structure du groupe pour le soutien des start-up. Il devient membre du comité exécutif de Bouygues Construction.
 
eau2Intertas 30.06.20 : (Communiqué) L’agence de l’eau consacre une enveloppe financière de 180 millions d’euros qui vise à soutenir la commande publique dans le domaine de l’eau.
Avec cet appel à projets, l’agence de l’eau souhaite accélérer le lancement d’actions favorables au bon état des eaux, freinés par la crise sanitaire, et soutenir la reprise des investissements dans le domaine de l’eau, en faveur des services d’eau et d’assainissement mais aussi de la protection de la ressource en eau, de la restauration de la biodiversité et des milieux aquatiques, de la lutte contre les pollutions et des économies d’eau, autant de priorités de la feuille de route issue des Assises de l’eau. Cliquez-ici pour lire le communiqué
 
Intertas 30.06.20 : Iliad (Free) prend une participation minoritaire de 30% dans Instadrone, réseau d'opérateurs de captation par drone et traitement de la donnée, après le lancement de son fonds de solidarité Solid-19.
Selon Iliad Instadrone est le premier réseau d'opérateurs de captation par drone et traitement de la donnée sous licence de marque en France est l'un de ses fournisseurs les plus innovants. Créée en 2014, la structure compte aujourd'hui 23 agences en France et 4 à l'étranger. Depuis 2016, elle s'est spécialisée dans la récupération et l'analyse de données techniques pour les secteurs industriels (énergie, BTP, environnement…) en développant son propre bureau d'études radio et géomatique.
L'entrée du groupe Iliad dans le capitald'Instadrone va leur permettre de développer encore plus de prestations pour le BTP.
 
Intertas 29.06.20 : Les GéoDataDays 2020, qui constituent l'événement national de référence et indépendant de la géographie numérique en France, se tiendront les 15 et 16 septembre 2020 à au Corum de Montpellier.
Les GéoDataDays sont un événement annuel et itinérant. Ces rencontres sont organisées par l'AFIGÉO et DécryptaGéo, en partenariat avec une plateforme régionale d'information géographique et des collectivités territoriales associées.
Ces rencontres s'adressent à toutes les personnes concernées par la géodata : élus, gestionnaires de territoire, chercheurs, géographes, chefs d'entreprise, représentants de pôle de compétitivité... Elles permettent de faire connaître, promouvoir et valoriser le secteur de la donnée géographique : son écosystème, ses acteurs, ses produits, ses services, ses innovations...
Nos adhérents privilégiés GEOPIXEL et le Groupe NAT seront présents au GéoDataDays 2020
 
Intertas 25.06.20 : Ergon Capital est entré en négociations exclusives en vue d'acquérir une participation majoritaire au sein du groupe français Telenco, actif dans les équipements télécoms.
Fondée en 1999 dans les Alpes françaises, l'entreprise est spécialisée dans la production et la distribution d'équipements passifs (câbles, armoires de rue...) et pour techniciens dans les télécoms. Une activité qui lui permet, avec des ventes dans plus de 50 pays, de générer quelque 120 millions d'euros de chiffre d'affaires, fort de plus de 300 collaborateurs.
 
Intertas 25.06.20 : (communiqué) La Fédération des SCOP du BTP adopte un nouveau logo.
Le nouveau logo s’inscrit dans une forme de modernité, tourné vers l’avenir, exprimant la place de la Fédération des SCOP du BTP située à la confluence des sociétés coopératives et du secteur du Batiment et des Travaux Publics. Cliquez-ici pour lire le communiqué
 
DLRIntertas 24.06.20 : (communiqué) Les distributeurs de matériels de BTP et de manutention au cœur de la relance économique pour accompagner la transformation de leurs secteurs clients construction, travaux publics, industrie, commerce, logistique…
Plus que jamais dans l’actuel contexte, les clients professionnels en recherche de matériels de BTP/construction et de manutention (neufs ou d’occasion), qui leur garantissent des solutions économiquement fiables, à la pointe des dernières technologies et respectueuses des réglementations environnementales les plus strictes, peuvent se tourner vers les réseaux de distributeurs dans toute la France : ces derniers vont leur apporter des solutions fiables, spécifiquement adaptées à leurs besoins et leur identité, au moment où ils vont devoir pouvoir compter sur leur matériels pour accompagner le redressement de l’économie de la Nation. Lire la suite du communiqué
 
Resilience : résistance aux chocs -edito SERFIMIntertas 22.06.20 : Le Groupe SERFIM a, dans des délais très courts, grâce à la mobilisation des équipes et en lien très étroit avec leurs clients et fournisseurs, pu sécuriser et stopper ses missions non essentielles.
Près de 350 salariés ont poursuivi leur travail, à distance. Plus de 200 autres étaient sur le terrain de façon à assurer les services d’astreinte ou les activités d’utilité publique : collecte d’ordures ménagères ; tri et recyclage ; traitement des fuites de gaz ; claquage de câbles électriques ; maintenance de pipe-line de produits pétroliers ; gestion et sécurité des transports urbains (feux tricolores, vidéosurveillance), des réseaux de télécommunication ou des équipements de bâtiments hospitaliers… Cliquez-ici pour lire la suite
 
Intertas 19.06.20 : (communiqué) Bruno Cavagné a été réélu Président de la Fédération Nationale des Travaux Publics pour un troisième mandat de trois ans, à l’issue d’une Assemblée Générale exceptionnellement « digitale » qui s’est tenue ce jeudi 18 juin.
Il préside la FNTP, qui réunit 8000 entreprises de travaux publics et 300 000 salariés, depuis 2013. Pour ce troisième mandat de « combat », qui s’ouvre dans une période de crise sanitaire et économique inédite, la FNTP milite pour l’adoption de deux plans de relance :
Un plan d’urgence pour soutenir l’investissement public local face à un risque d’effondrement de la commande publique locale ; Un plan de transformation au service de la transition écologique en investissant dans les infrastructures. Pour ce dernier mandat, il sera entouré d’une équipe renouvelée représentative des métiers, des territoires et des typologies d’entreprises de travaux publics. Cliquez-ici pour lire le communiqué
 
BourkelsIntertas 19.06.20 : Grégory Roures, le dirigeant de Bourkels spécialisé dans les TP, VRD et Réseaux, vient de lancer une franchise pour les TP, qui va offrir la possibilité de créer des entreprises en choisissant leurs activités et leurs clients.
Avec plus de 20 années d’expériences dans les Travaux Publics; de la conduite de Travaux à la gestion de centres de profits en passant par le service QSE, Grégory Roures, a pu connaigregory roures franchise travaux publics bourkelstre et maitriser l’ensemble des méthodologies et organisations des groupes du BTP. Fort de son  expérience, il a décidé de devenir son propre patron en rachetant une entreprise locale et en mettant en œuvre sa méthodologie. Synthétisées, optimisées et adaptées, ces méthodes lui permettent de se différencier de la concurrence. Elles lui permettent également de rassurer ses clients et surtout elles lui permettent d’augmenter les résultats.
Aujourd’hui la volonté de Grégory Roures est claire, elle est d’offrir la possibilité aux nouveaux entrepreneurs de devenir maître de leur avenir. Pour créer la franchise, Grégory Roures a mis en place un réseau de partenaires, comptable, banque, avocat, ... Les futures entrepreneurs seront formés et bénéficieront d’un accompagnement complet au niveau du montage de la structure, de l’organisation et de la gestion. Ils auront accès à des outils et supports utiles comme par exemple ils pourront accéder à tous les appels d’offres, le suivi de chantier en ligne, ... Les futures entrepreneurs auront grâce à la franchise, une structure et l’organisation d’un groupe avec la liberté d’une TPE. Pour en savoir sur la franchise cliquez-ici
 
Intertas 18.06.20 : Consultez le communiqué signé par les présidents de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), de l'Union des Industries de l’Eau (UIE) et des Canalisateurs qui unissent leurs forces pour faire des Agences de l’eau le fer de lance de la relance.
Ils proposent de les autoriser à avoir recours à l’emprunt à hauteur de 5 milliards d’euros afin de co-financer la mise à niveau des infrastructures dans la lutte contre le changement climatique et de supprimer le plafond mordant afin de soutenir les investissements nécessaires à la transition écologique.
 
Intertas 17.06.20 : Selon l’étude commandée par Infranum et réalisée par les cabinet EY et Tactis, les déploiements de fibre optique en France seront 20 % en dessous des objectifs en 2020. Peu d'entreprises pensent fermer mais il faudra absorber un surcoût sur le long terme.
Malgré la crise du coronavirus, les déploiements se sont poursuivis se réjouit Etienne Dugas, le président d'InfraNum, l'association qui regroupe les industriels du secteur. Après être tombés, très bas fin mars, à 30 % du rythme nominal, nous avons pu remonter dès avril avec l'aide du gouvernement.
Le coronavirus empêchera la filière d'être au rendez-vous de 2020 . Un million de lignes prévues ne seront pas réalisées, sur un objectif de 5,3 millions. Elle retombera cette année sous son rythme de 2019.
Les entreprises du secteur ont perdu 36 % de chiffre d'affaires en moyenne pendant la crise, et un tiers a des problèmes de trésorerie à court terme. Seulement 11 % des entreprises du secteur envisagent de licencier. Et quasiment aucune liquidation n'est à déplorer. L'activité a retrouvé 75 % de son niveau d'avant-crise dès le 11 mai. Elle devrait atteindre 90 % en septembre. L'objectif de 2022 pourrait être tenu, à condition d'accélérer légèrement pendant les deux dernières années.
Pendant le confinement, le déploiement d'une prise de fibre optique coûtait 17 à 23 % de plus qu'en période normale. Actuellement, il faut compter 11 à 17 % de plus. Et le nouveau normal sera un surcoût de 4 à 8 %. La question sur toutes les lèvres est désormais : qui va payer ? Etienne Dugas assure que chacun devra prendre sa part dans l'effort entre opérateurs, collectivités et sous-traitants.
 
Intertas 11.06.20 : (communiqué) Le projet de loi de finances rectificative présenté le 10 juin en conseil des ministres est extrêmement déceptif car à contretemps des besoins des entreprises de travaux publics.
Le Gouvernement reste concentré sur la reprise au lieu de se projeter sur la relance. Il s’agit d’une occasion historique de manquée qui aurait permis d’éviter l’effondrement du secteur de la construction d’ici la fin d’année 2020 et le début d’année 2021. Les conséquences seront lourdes pour les entreprises et pour l’emploi du secteur. Le Gouvernement s’entête à distinguer dans le temps reprise et relance, renvoyant le deuxième chantier en 2021 malgré les besoins immédiats pour éviter l’effondrement de l’activité dans les mois à venir. Pendant que les donneurs d’ordre publics et les ménages accumulent de l’épargne de précaution, les appels d’offres s’épuisent et le spectre d’une deuxième vague de crise, à partir de septembre et jusqu’au début de l’année 2021, dans la construction se précise. Cliquez-ici pour lire la suite du communiqué
 
Intertas 04.06.20 : Vendredi 29 mai, le gouvernement a présenté un plan global d'urgence pour les collectivités de 4,5 milliards d'euros, dont 2,7 milliards d'euros pour les départements et 1,75 Md pour les communes et les intercommunalités.
Le gouvernement a présenté ce plan global d'urgence de 4,5 milliards d'euros, pour aider les collectivités à se relancer. Selon les estimations du gouvernement, les collectivités dans leur ensemble devraient voir leurs recettes diminuer d'environ 7,5 milliards d'euros en 2020. Il attribuera 2,7 milliards d'euros pour les départements - sous forme d'avances étalables sur trois ans et destinées à compenser l'effondrement des droits de mutation - et 1,75 Md pour les communes et les intercommunalités.
 
Intertas 04.06.20 : Selon la dernière enquête de la FNTP, les entreprise de TP mettront des mois à retrouver une activité normale à la suite du covid-19 et tablent sur une chute de 20% de leurs revenus cette année.
Dans cette enquête, il faut retenir : A 99%, les entreprises de TP sont de nouveau en activité - Il manque 1/3 d’activité pour le mois de mai 2020 par rapport à mai 2019 - Seulement la moitié des entreprises considèrent qu’elles pourront retrouver leur niveau d’activité dans les prochains mois - 75% des entreprises sont préoccupées par le niveau des appels d'offre - Les délais de paiement et la hausse des coûts de production sont des sujets importants pour plus de 40% des entreprises - 20% des entreprises pensent diminuer leurs effectifs permanents et 37% des entreprises envisagent de baisser leurs effectifs d’apprentis.
 
Intertas 30.05.20 : Afin de prévenir les pénuries d’eau dans l’UE, le Parlement européen a adopté un règlement sur la réutilisation de l’eau recyclée.
La nouvelle législation du Parlement Européen définit pour la première fois des exigences de qualité minimales au niveau européen pour l'eau recyclée (c'est-à-dire les eaux usées urbaines qui ont été traitées dans une station de recyclage) afin qu'elle puisse être utilisée pour l'irrigation agricole de manière sûre, en protégeant les personnes et l’environnement. Le texte a été adopté sans vote à l’ouverture de la plénière.
Les nouvelles règles visent à garantir que les eaux usées traitées soient plus largement réutilisées afin de limiter l'utilisation des masses d'eau et des nappes phréatiques. La baisse du niveau des nappes phréatiques, due en particulier à l'irrigation agricole, mais aussi à l'utilisation industrielle et au développement urbain, est l'une des principales menaces qui pèsent sur l'environnement aquatique de l'UE.
‘‘Ce vote marque une étape importante dans la transition vers une économie circulaire pour les ressources en eau. De cette manière, étape par étape, nous obtenons des résultats concrets en faveur de l’environnement’’, a déclaré la députée en charge du dossier ... Pour lire la suite cliquez-ici
 
Intertas 27.05.20 : Communiqué de presse du DLR relatif à la réponse facile, rapide et efficace que constituent les cabines sanitaires mobiles autonomes pour faire face aux contraintes sanitaires liées à la crise du Covid-19.
Ce début d’année 2020 est particulièrement riche en événements pour les membres de la Commission Sanitaires et Unités Mobiles (SUM) de DLR...
Après avoir publié un guide de préconisations simplifié et rationnalisé concernant l’utilisation des installations sanitaires mobiles (base-vie mobiles et cabines sanitaires mobiles autonomes), destinées principalement à être placées à proximité des travailleurs sur les chantiers de courte durée, les membres de la Commission SUM se sont mobilisés dès le début de la pandémie pour pouvoir proposer rapidement leurs matériels en nombre suffisant, dans tous les endroits où l’urgence sanitaire était devenue primordiale.
En effet, la facilité et la rapidité avec lesquelles les cabines sanitaires mobiles autonomes sont mises en place permettent d’offrir une hygiène maximale en n’importe quel lieu, et de garantir la distanciation sociale désormais indispensable.
Puis, très rapidement, les loueurs se sont organisés pour pouvoir fournir des lave-mains, savons et gels hydro-alcooliques dans les endroits où rien n’était prévu, se conformant ainsi aux préconisations du guide de relance d’activités édité par l’OPPBT. Cliquez-ici pour lire la suite du communiqué
 
Investissement public : le grand bluff des collectivités locales ...Intertas 25.05.20 : Le deuxième tour des élections municipales aura lieu le 28 juin. Enfin le cycle électoral municipal sera terminé, et ainsi les communes et leurs intercommunalités prendront leur part à la relance de l'activité économique.
Sauf regain de l'épidémie et avec des conditions de sécurité sanitaire rigoureuses, la décision de fixer au 28 juin le second tour des élections municipales, dans les quelque 5.000 communes (sur 35.000) de France où le premier tour n'a pas été décisif, permet de terminer le cycle électoral municipal afin que les communes et leurs intercommunalités puissent prendre toute leur part à la relance de l'activité économique de notre pays dans des conditions de légitimité et de stabilité incontestables.
Par exemple, les commandes des collectivités sont primordiales pour les entreprises de canalisations, qui sont très dépendantes de la commande des collectivités locales. Au mois d'avril elles ont subit une chute sévère des appels d’offres. La reprise et la relance de l’activité ne pourront se faire sans un soutien massif du secteur local, mais également du soutien des maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre pour relancer les projets.
 
Cerema - data.gouv.frIntertas 23.05.20 : A l'occasion de la neuvième édition des Etats généraux des RIP, les 19 et 20 mai 2020, toute virtuelle, le Cerema publie son 6ème bilan annuel des projets de RIP 2G qui ont répondu à l'appel à projets France Très haut débit.
Entre les premiers dossiers déposés en 2011 et les derniers en 2019, une évolution vers toujours plus d'ambition FttH pour les territoires s'est nettement dégagée. Il reste malgré tout à faire un dernier effort pour viser l'objectif ultime d'une France 100% fibrée. Consultez le détail des chiffres donné dans ce bilan par le Cerema.
 
Intertas 22.05.20 : Plus de 500 participants se sont mobilisés les 19 et 20 mai 2020 à la 9ème édition des États Généraux des RIP. Evénement annuel (organisé virtuellement cette année pour cause de Covid-19) rassemble tous les acteurs des télécoms.
Pendant la période de confinement et au plus fort de l'épidémie du Covid-19, le déploiement de l'Internet fixe à très haut débit a grandement souffert , la filière et l'exécutif planchent sur des mesures pour le relancer.
Heureusement, le vaste chantier de déploiement de la fibre, qui vise à apporter un Internet à très haut débit à tous les Français à l'horizon 2022, n'a pas été totalement paralysé pendant la période de confinement et au plus fort de l'épidémie de coronavirus. Cela a d'abord permis au secteur d'éviter qu'un grand nombre de sous-traitants et de PME, en bout de chaîne, mettent la clé sous la porte, tout en lui permettant de reprendre plus vite les déploiements.
Mais les acteurs de la fibre rencontrent de nombreuses difficultés pour relancer leur activité. Etienne Dugas, à  la tête d'InfraNum, qui fédère les industriels du secteur, souligne que si, aujourd'hui, 70% des équipes en charge du déploiement de la fibre sont de nouveau sur le terrain, leur productivité reste bien moindre qu'avant. Celle-ci souffre logiquement des gestes barrière et précautions indispensables pour contrer le virus. Ce qui fait, mécaniquement, grimper le coût des déploiements. Ce sujet des surcoûts est au coeur des débats. « Nous devons régler ce problème collectivement, entre l'Etat, les collectivités et les industriels », appelle Etienne Dugas. Ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie a suggéré, ce mardi, la création d'un « guide » d'aide à « la prise de décision » pour répartir équitablement les surcoûts. En parallèle, Etienne Dugas demande que l'Etat remette sans traîner du carburant dans la machine. C'est à dire « du cash, le nerf de la guerre », lance-t-il. Etienne Dugas souhaite notamment que le Fonds pour la société numérique (FSN), qui est destiné au financement des réseaux d'initiative publique dans les campagnes, « accélère ses versements ». En outre, il a suggéré la création d'un « fonds de filière », possiblement épaulé par BPIFrance. « Il pourrait prendre des parts capitalistiques minoritaires sous forme de fonds propres dans certaines des entreprises de la filière », suggère le chef de file d'InfraNum. A ce sujet, Julien Denormandie s'est dit ouvert. « Il faut qu'on en parle, mais pourquoi pas » (source La tribune) Consultez CEV : Matériels et accessoires pour la pose de câble
 
Groupe Bouygues : Résultats de l'année 2018 Paris Stock Exchange:ENIntertas 19.05.20 : (communiqué) Le chiffre d’affaires du groupe Bouygues ressort à 7,2 milliards d’euros, en baisse de 9 % sur un an et de 8 % à périmètre et change constants.
La bonne performance des activités de construction et de TF1 sur les mois de janvier et de février 2020 et la résilience de Bouygues Telecom n’ont pas permis de compenser la forte diminution de l’activité à compter du mois de mars, résultant essentiellement des mesures de confinement décidées par le gouvernement français. Le Groupe estime la baisse de chiffre d’affaires liée au Covid-19 à environ 750 millions d’euros au premier trimestre 2020, dont 600 millions d’euros environ sur la France. Cette baisse s’explique par le quasi-arrêt des chantiers en France depuis mi-mars, le ralentissement ou l’arrêt des chantiers dans une dizaine d’autres pays, l’annulation progressive des campagnes publicitaires chez TF1 et la fermeture des boutiques chez Bouygues Telecom. Lire la suite du communiqué
 
Intertas 15.05.20 : Belle initiative de la société In Situ-Experts Hydrauliciens qui ont décidé de former GRATUITEMENT avec des cours par Webcam de 1 H sur Hydrauliques & Electro-Pneumatique & Maintenance MAIS SURTOUT ils versent 1€ par inscrit afin de soutenir une personne (caroline) en situation de Handicap.
Caroline, 31 ans, est une jeune femme pleine de vie qui a une petite particularité comme elle aime le dire : Un handicap, une maladie génétique évolutive qu’elle apprivoise depuis l’âge de 7 ans, mais qui ne l’empêche pas cependant de voir la vie en rose ! Caroline aimerait comme tout jeune adulte avoir accès à une vie comme tout le monde, elle a eu son permis adapté en août 2016 et souhaiterait maintenant pouvoir en profiter et vivre, pouvoir avoir un travail, des enfants, une vie de famille avec son amoureux et son chien d’assistance Imaé en ayant une voiture adaptée. Cliquez-ici pour en savoir plus et découvrez la vidéo du message de Caroline Vous pouvez vous aussi verser un don du montant de votre choix pour aider Caroline.
Entreprise hydraulique – In Situ expert hydraulicienFondé en 2007 par Patrice LEGENDRE et Pascal BOUQUET,la société In Situ-Experts Hydrauliciens est une équipe d’experts hydrauliciens proposant des prestations et des solutions techniques innovantes en hydrauliques. Ils transmettent leurs “savoir-faire” au service des constructeurs et des utilisateurs et ce, sur tous les métiers de l’hydraulique tant au niveau national qu’international. Leur force est de proposer des solutions sur-mesure pour leurs clients : grands, petits constructeurs et utilisateurs. Leur haut niveau d’expertise permet de bâtir des projets très spécifiques avec précision et créativité pour mener votre entreprise vers l’excellence.
 
Intertas 15.05.20 : Le nouveau formulaire Cerfa (N° 14434*03) DT/DICT de Déclaration de projet de Travaux / Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux, est entré en vigueur le 23 avril.
Cette version n°3 du cerfa de Déclaration de projet de Travaux / Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux, obligatoire avant d’effectuer des travaux à proximité des réseaux, vient ajouter aux éléments existants une nouvelle nature de travaux et quelques précisions techniques afin d’en faciliter son utilisation. Vous pouvez télécharger ici le nouveau formulaire
Dans cette nouvelle version un nouveau type de travaux, donc un nouvel acronyme fait son apparition concernant les travaux strictement aériens, il s’agit de *FAC pour les travaux qui concernent les façades et toitures. Elle indiquent également l’introduction d’une nouvelle technique de travaux utilisée, il s’agit de la Raboteuse, recycleuse stabilisatrice qui porte l’acronyme *RAB  et une une précision a été effectuée sur certaines techniques de travaux : *TAR : Forage à la tarière devient Forage à la tarière horizontal ou oblique. *RTR : La Raboteuse, trancheuse, recycleuse stabilisatrice RTR devient Trancheuse.
 
Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse - établissement public de l'État  (vers la page d'accueil.)Intertas 14.05.20 : L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse prend des mesures exceptionnelles pour soutenir les maîtres d’ouvrage publics et privés.
Dès le début de la période de confinement, l’agence de l’eau a poursuivi ses missions, en recourant massivement au télétravail, pour gérer l’attribution et le versement des aides aux maîtres d’ouvrage (53 M€ d’aides attribués depuis le début 2020) et gérer les déclarations de redevances. Mais, au-delà du maintien de son activité courante, le conseil d’administration a adopté trois mesures d’urgence, à effet immédiat, afin de soutenir les maîtres d’ouvrage face à la crise sanitaire. Cliquez-ici pour lire le communiqué
 
ACIM
Intertas 14.05.20 : (communiqué) Suite aux recommandations de l’OMS et à la consultation de ses commissions Normes et Location, l’ACiM, syndicat professionnel des Acteurs de la Construction Industrialisée et Modulaire, propose les bonnes pratiques suivantes durant la période de crise sanitaire liée au Covid-19, prorogée par le Gouvernement jusqu’au 24 juillet 2020.
Les loueurs adaptent leur offre pour répondre aux nouvelles exigences des responsables sécurité. Dans un souci de transparence, les services complémentaires (désinfection, entretien régulier…) feront l’objet de mentions séparées dans les propositions faites par les loueurs. Cliquez-ici pour télécharger le communiqué
 
DLRIntertas 14.05.20 : (communiqué) Face au désengagement des assureurs-crédit, DLR, EVOLIS et ARTEMA saisissent le Ministre de l’Économie et la Médiation des entreprises.
Un grand nombre d’entreprises membres de DLR (fédération des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de construction et de manutention), d’EVOLIS (organisation professionnelle des biens d’équipement) et d’ARTEMA (syndicat des industriels de la mécatronique) sont actuellement confrontées à un désengagement des Assureurs-Crédit. Pour faire face à cette démarche de dégradation très importante de la cotation des clients de leurs professions respectives, les 3 organisations professionnelles ont décidé d’agir conjointement et de saisir le ministre de l’économie et la Médiation des entreprise. Cliquez-ici pour lire la suite du communiqué
 
Intertas 12.05.20 : Depuis le début de la crise du Covid19, le constructeur CEDRIS propose à présent à la commercialisation leurs Masques d’hygiène auto certifiés référence 1075_00_03-visiere-V3 et un Outil de protection pour l’ouverture des portes et l’interaction avec l'environnement. Ces mesures d'hygiène testées dans leurs entreprises depuis le début de la crise s'avèrent efficaces. Pour en savoir plus cliquez sur : Outil de protection pour l’ouverture des portes  -  Masques d’hygiène auto certifiés
 
Intertas 11.05.20 : Spécialisée à l’origine dans les solutions alternatives pour détecter les réseaux enterrés, JFM CONSEILS propose à des professionnels, d'ouvrir leur  propre agence franchisée en s'appuyant sur son expertise.
JFM CONSEILS créée en 2001 par Jean-François MAREGIANO, a été un pionnier en France dans la promotion des travaux sans tranchée. La société propose des solutions en matière de détection, géo-référencement, cartographie et diagnostic de réseaux...
Cette franchise proposée par JFM CONSEILS se positionne sur un marché porteur. Nos opérateurs privés et publics ont besoin avec les nouvelles réglementations, de détecter les réseaux enterrés et d'avancer en toute sécurité dans leurs chantiers. Cette franchise permet aux futurs entrepreneurs, de bénéficier de formations techniques certifiantes en interne, de leur expertise pour la prospection commerciale et de leur maîtrise des investissements grâce à leur centrale d’achats pour des tarifs négociés. Une présence sur les marketplaces des chantiers est assurée pour une visibilité optimisée.
 
DLRIntertas 06.05.20 : (Communiqué) Les loueurs de matériels, confrontés à l’arrêt brutal des chantiers du BTP dès le 17 mars, constatent, avec la reprise progressive de l’activité, le retour de pratiques dignes des pires moments vécus lors de la dernière crise économique.
Le DLR demande à ce que les loueurs de matériels ne soient plus la « variable d’ajustement » de la rentabilité de leurs clients. L’arrêt de l’activité a été brutal dès le 17 mars, avec un niveau en baisse de 80%, et ce bien qu’aucun arrêté n’ait notamment ordonné la fermeture des chantiers de bâtiments et de travaux publics. Néanmoins, la reprise progressive des travaux chantiers, la réouverture de sites d’activités divers, est effective. Faible et plus marquée en province que dans les grandes agglomérations, c’est pourtant une réalité. Cliquez ici pour lire la suite du communiqué
 
CAD.42Intertas 05.05.20 : La start-up française CAD.42 a mis au point un dispositif "KYD.42" pour aider les opérateurs de manière fiable à respecter les règles de distanciation sur leurs lieux de travail.
Une alerte sonore est émise lorsque deux opérateurs équipés du dispositif KYD.42  se rapprochent à 1 mètre de distance. La technologie utilisée, permet aux dispositifs d'évaluer leurs distances relatives 20 fois par seconde et d'obtenir une précision de 10 cm afin d'alerter les opérateurs de manière fiable. Le système, qui ne nécessite pas de configuration (sans contrainte logistique ou technique) est complètement anonymisé. Si le système "KYD.42"permet de respecter les règles de distanciation, il va permettre aussi d'aider à une adaptation rapide à ces nouvelles règles.
CAD.42 développe depuis 2016 des solutions connectées pour améliorer la sécurité des opérateurs sur les chantiers et les sites industriels.
 
bouygues TELECOMIntertas 28.04.20 : (Communiqué) Bouygues Telecom et Vauban Infrastructure Partners (affilié de Natixis Investment Managers) ont conclu un accord stratégique destiné à accélérer le déploiement des lignes FTTH dans les zones moyennement denses faisant l’objet d’un investissement privé et déployées par Orange (zone AMII et AMEL, soit environ 13 millions de prises).
Bouygues Telecom a créé une société dédiée et a lancé, à la fin de l’année 2019, un appel d’offres à l’issue duquel Vauban Infrastructure Partners, agissant pour le compte des fonds d’investissement qu’elle gère, a été retenue comme futur actionnaire majoritaire de ladite société. Grâce à cette opération, Bouygues Telecom sécurise l’accès aux lignes FTTH dans les zones moyennement denses faisant l’objet d’un investissement privé où le déploiement est opéré par Orange. Cliquez-ici pour lire le communiqué
 
Accueil OPPBTPIntertas 25.04.20 : (Communiqué) Les contrefaçons de masques ou les masques avec des certificats falsifiés se multiplient sur le marché. L’OPPBTP alerte sur l’usage de ces masques non conformes. Afin d’assurer la sécurité des utilisateurs, plusieurs précautions peuvent être prises.
Face à la pénurie de masques et à la nécessité de protéger les salariés, l’OPPBTP a constaté une recrudescence du nombre de rapports d’essais et de certificats de masques falsifiés. Cette situation concerne les masques marqués CE mais aussi les masques barrières, dont la mise sur le marché est directement gérée par les industriels. Non conformes aux normes de protection, ils peuvent mettre en danger la santé de ceux qui les portent. Cliquez-ici pour lire la suite du communiqué
 
Intertas 24.04.20 : DLR organise le  jeudi 30 avril, de 11h00 à 11h45, un webinaire gratuit et ouvert à tout professionnel du secteur sur les nombreuses questions de la part des dirigeants d’entreprises quant à l’impact de la pandémie Covid-19 sur leurs assurances professionnelles.
DLR a souhaité proposer à ses membres, en partenariat avec Théorème, courtier en assurances, membre associé de la fédération, de faire le point sur un sujet qui génère, dans l’actuelle crise sanitaire, de nombreuses questions de la part des dirigeants d’entreprises quant à l’impact de la pandémie Covid-19 sur leurs assurances professionnelles. Théorème propose ainsi de partager son expertise Métier en matière d’assurances professionnelles, lors d’un webinaire gratuit et ouvert à tout professionnel du secteur – format particulièrement bien adapté en cette période de confinement – organisé jeudi 30 avril, de 11h00 à 11h45 Inscription gratuite : https://www.eventbrite.fr/e/billets-webinaire-theoreme-avril-2020-103231367800
Le 14 avril 2020, la fédération DLR et les partenaires sociaux* de la branche SDLM (entreprises de services, de distribution et de location de matériels de BTP, de manutention, agricoles, de motoculture de plaisance et activités connexes), ont signé un accord relatif aux mesures d’urgence prises en matière d’organisation du travail et de congés payés dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-1 Cliquez-ici pour lire le communiqué
 
Intertas 23.04.20 : En raison des mesures sanitaires, la journée Technique "sans tranchée" organisées par la FSTT à Montpellier, prévue le jeudi 18 juin 2020 est reportée. La date sera précisée ultérieurement.
Ces Journées Techniques, organisées par la FSTT (France Sans Tranchée Technologies) sont destinées aux Maîtres d’Ouvrage, Maîtres d’œuvre et entreprises en charge des réseaux (eau, assainissement, fibre optique, électricité, gaz…). Elles ont pour but de diffuser l’information en région et faire connaître les nouveautés sur les techniques sans tranchée. Elles permettent également aux donneurs d’ordre de rencontrer les entreprises qui exposent et échanger sur les questions générales ou les problématiques locales.

 

De plus en plus utilisées, les techniques sans tranchée sont surtout réputées pour raccourcir les délais de réalisation, d'être discrets et peu intrusifs, de limiter l’empreinte écologique et de réduire le coût global des travaux.
Les techniques sans tranchée permettent d’éviter au maximun le creusement de tranchées lors de la pose ou de l’entretien de réseaux enterrés. Elles constituent une alternative aux solutions classiques. 
Tous les types de réseaux publics, privés ou concessionnaires sont concernés (eau potable, eaux pluviales, assainissement, gaz, électricité, télécommunications, cables, fibre optique, chauffage urbain…).
L'utilisation des techniques sans tranchées permettent de diminuer les budgets d’aménagement des villes, d'épargner l’environnement urbain,de limiter les frais de remise en état pour les collectivités et le  manques-à-gagner des commerçants durant les travaux.
 
Tramway du Mont-Blanc - Office de Tourisme de Chamonix Mont Blanc ...Intertas 21.04.20 : Le Département de la Haute-Savoie et la Compagnie du Mont-Blanc ont présenté le projet de rénovation du Tramway du Mont-Blanc. Les travaux vont durer jusqu’en 2026 pour une facture de 70 millions d’euros.
Le plus haut train à crémaillère de France va changer de visage. Quelques jours après avoir renouvelé pour quinze ans la concession de service public du Tramway du Mont-Blanc (TMB) à la Compagnie du Mont-Blanc (associée à la Caisse des dépôts et consignations), le Département de la Haute-Savoie propriétaire du TMB a dévoilé le projet de rénovation retenu. Cent-dix ans après le début de l’exploitation touristique de ce train mythique, le Département porte l’ambition de donner un nouveau souffle au TMB, afin de lui rendre tout son lustre et toute son attractivité", assure dans un communiqué Christian Monteil, le président du l’assemblée départemental. Cliquez ici pour consulter le communiqué accompagné de magnifiques photos
 
Intertas 20.04.20 : Dans le contexte actuel, la FNTP demande le report de six mois de la mesure de la suppression progressive de l'avantage fiscal de 45% du gazole non routier, prèvue le 1er juillet 2020.
Selon la Fédération Nationale des Travaux Publics, les entreprises de travaux publics seraient incapables de supporter plus de 160 millions d’euros de charges supplémentaires dans les mois à venir avec cette suppression.
 

Mesures d’urgence dans le cadre de la crise du Covid-19

pour les entreprises en situation d’activité partielle.
Le gouvernement a mis en œuvre des mesures d’urgence dans le cadre de la crise du Covid-19 et renforce le dispositif du Fond National de l’Emploi-Formation (FNE-FORMATION) pour les entreprises en situation d’activité partielle.
Ce dispositif vise à prendre en charge 100% des coûts pédagogiques des formations mises en œuvre pour vos salariés placés en situation de chômage partiel.
1-Sont éligibles tous les salariés en activité partielle, quelle que soit la taille de l’entreprise, à l’exception des alternants.
2-Sont éligibles toutes les actions de formation réalisées à distance (WEBCAM),au sens large (formation classique, sans obligation de certification, bilan de compétences, VAE)
            & Exception des formations en apprentissage
            & Exception des formations obligatoires au sens art L4121-1 et L4121-2 du code du travail (hygiène et sécurité)
            & les formations réalisées dans le cadre du FNE formation pourront être valorisées dans le cadre des entretiens
                professionnels (bilan à 6 ans)
            & au cas par cas, des formations en présentiel pourront être admises dans la mesure où les règles sanitaires sont
                respectées
3-S’agissant exclusivement de formations à distance (WEBCAM) La prise en charge sera automatique jusqu’à 1250 € HT.( procédure simplifiée).Si les coûts pédagogiques sont supérieurs à 1250 € par salarié, le dossier fera l’objet d’une instruction plus détaillée par la Direccte. (Source In Situ)

Dans ce cadre, Formapelec et In Situ Experts Hydrauliciens vous proposent des formations

 à distance (Webcam) prisent en  charge 100% des coûts pédagogiques
FormapelecCréée en 1972 par les organisations professionnelles de l’équipement électrique, FORMAPELEC est un organisme de formation spécialisé en génie électrique et réseaux de communication.
FORMAPELEC vous propose désormais : La formation sur le management des TST Ouvrages INFO 31 en classe virtuelle (Code @INFO 31). Cliquez-ici pour consulter la fiche programme.
Des formations à distance dans les domaines suivants :
- Engager votre entreprise dans les marchés Smart Home, Smart Building et bâtiment connecté
- Comprendre l’Impact du nouveau Décret du Bâtiment N° 2019-771 du 23 juillet 2019 relatif aux obligations d’actions de réduction de la consommation d’énergie finale dans des bâtiments à usage tertiaire
- Information du personnel de management et d’expertise des TST BT pour les ouvrages
- Réaliser des Infrastructures de Recharge de Véhicule Electriques (IRVE) – Module P1
Cliquez-ici pour consulter les programmes, les tarifs, les dates des sessions.
 
In Situ Experts Hydrauliciens, ayant l'habitude de former en HYDRAULIQUE les personnes à distance (Webcam) vous propose d’accéder à ses formations Hydrauliques.
1) FORMATIONS Hydrauliques SUR-MESURE & personnalisées par Webcam
- Formation Webcam sur mesure de 2 à 6 pers avec Contenu Light
- Formation Webcam sur mesure de 2 à 6 pers avec Contenu Médium
- Formation Webcam sur mesure de 2 à 6 pers avec Contenu Premium
Les thèmes seront à définir ensemble selon vos attentes et selon les profils : Bureau d’Etudes, Monteurs, Maintenance, Techniciens SAV, Dépanneurs, Techniciens Ateliers..
2) FORMATIONS Hydrauliques ECONOMIQUES en MULTISITES & COLLECTIVES ( plusieurs entreprises en même temps)
- Formation Webcam multi site collective avec Contenu Light
- Formation Webcam multi site collective avec Contenu Médium
Les thèmes sont Standardisés ( non sur mesure) toujours selon les profils : Bureau d’Etudes, Monteurs, Maintenance, Techniciens SAV, Dépanneurs, Techniciens Ateliers…
Important : Les entreprises ou personnes intéressées de suivre ce mode de formation à distance, ont juste besoin d’un PC + Webcam + Internet. On peut connecter les participants simplement par un lien de leur domicile ou de leur entreprise et selon leurs disponibilités & contraintes.
Cliquez-ici pour consulter le programme et les tarifs des formations
Pour en savoir plus  & Inscriptions : contactez Monsieur Patrice Legendre : Tel : 02 40 63 82 66 / SMS : 06 98 18 70 18 E-mail : patrice.legendre@experts-insitu.com.
 
Intertas 18.04.20 : La filière des Infrastructures Numériques se félicite du soutien de l’Assemblée des Départements de France ainsi que de la FNCCR. Aujourd’hui plus que jamais, nous mesurons l’importance de la couverture numérique sur l’ensemble du territoire national.
La crise actuelle révèle plus que jamais la place essentielle des réseaux de télécommunications, fixes et mobiles, dans la vie de la Nation dans tous nos territoires : communications d’urgence, télétravail vital dans la continuité dans le secteur public comme dans la survie les entreprises ,continuité pédagogique et des soins, divertissement et lien social, etc... Les nécessaires mesures de confinement mises en œuvre ont des conséquences majeures sur le déploiement des réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) et des nouveaux sites mobiles, l’ensemble de l’organisation mise en place par l’ensemble de la filière télécom avec le soutien de l’Etat et des collectivités étant parfois profondément déstabilisé, avec pour conséquence une forte diminution du rythme de production de sites mobiles et de lignes de fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH). Ciquez-ici pour lire la suite
 
LeasiaIntertas 16.04.20 : En temps de Covid 19, si vous rencontrez peut-être des problèmes majeurs pour payer vos salariés, honorer vos factures ou payer vos charges. Leasia, propose le lease-back qui peut constituer une source de financement attractive.
Pour gérer cette situation susceptible de causer des problèmes de liquidités durant cette période, le lease-back peut constituer une source de financement attractive pour vous, car durant cette période, les banques, pourvoyeurs traditionnels de fonds, réduisent leurs offres de crédits. Pour en savoir plus cliquez-ici
 
Astee 💧♻️ (@_astee) | TwitterIntertas 15.04.20 : Le maintien en permanence de la satisfaction des besoins prioritaires qualitatifs et quantitatifs de la population en eau potable, y compris lors des situations de crise, est une obligation prioritaire pour tous les exploitants privés ou publics d’un service de distribution d’eau potable.
Des actes de malveillance telle une intrusion sur une installation d’eau potable peuvent conduire à une situation de crise pouvant présenter un risque pour la santé de la population, être coûteuse en gestion, désorganiser totalement les exploitants et la collectivité, restreindre certains usages, voire conduire à une perte de confiance du public dans la qualité de l’eau du robinet. La sécurisation des installations vis-à-vis des actes de malveillance doit être pensée et mise en œuvre en prenant en compte les aspects techniques, organisationnels et humains. Cliquez ici pour lire la suite et consulter le dossier de l'ASTEE sur "la Protection des installations d’eau potable vis-à-vis des actes de malveillance"
 
Intertas 11.04.20 : Pendant la crise du coronavirus, les sites d'informations spécialisés sur le Web font deux à trois fois plus d'audience que d'habitude. L'audience d'Intertas.fr à plus que triplé au mois de mars.
Avant l'épidémie, les consultations des sites d'informations spécialisés sur le Web étaient déjà en plein essor, mais pendant la crise du coronavirus, les internautes et les entreprises n'ont jamais eu autant besoin d'informations spécialisées, via des contenus en accès libres sur le Web.
Avant la crise, internet était déjà la première source de communication des entreprises. Cette habitude de consultation des sites spécialisés prise pendant le Covid19 perdurera après la crise.
 
Intertas 09.04.20 :Le syndicat professionnel des fabricants de fils et câbles électriques et de communication, publie son indicateur industriel trimestriel de déploiement du Très Haut Débit dont les données confirment l’inquiétude de la filière.
Au 4e trimestre de 2019, l’indicateur industriel du Sycabel amplifie la forte baisse du 3e trimestre, de l’ordre là encore de 20% d’un trimestre sur l’autre, alors que l’accélération des déploiements de la fibre optique jusqu’au logement se maintient dans l’Hexagone. Cette tendance baissière semble se prolonger au début de 2020. De plus, la pandémie du Covid-19 à laquelle le monde entier, et la France en particulier, sont actuellement confrontés, accentue la tendance et ne peut qu’accroître l’inquiétude des industriels, tant au niveau de la gestion opérationnelle que de la pérennité des investissements réalisés dans le pays. La gravité de cette situation est très préoccupante alors que le gouvernement rappelle le soutien essentiel de la filière pour la continuité de la vie économique nationale. En cette période de crise, le Sycabel déploie ses efforts pour maintenir l’activité dans un esprit de responsabilité et se déclare prêt à engager tous ses moyens pour assurer la reprise à la sortie de la crise. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Intertas 07.04.20 :  Martin Méry est promu Directeur du Prestataire d'aide (PAD; gestion des DT-DICT) chez Groupe NAT.
Pour la gestion de vos DT-DICT et de vos procédures de chantier, DICT Assistance (service du Groupe N.A.T) s'adapte à vos besoins et exige pour vous la conformité à la réglementation anti-endommagement. La transparence pour mot d'ordre, DICT Assistance vous accompagne : vos démarches sont simplifiées, centralisées et sécurisées sur votre compte professionnel DICT Assistance. Leur offre de gestion de vos procédures de chantier comprend un centre d’appels technique de proximité. Leurs expertes et experts réseaux répondent en temps réel aux sollicitations des usagers, notamment sur les problèmatiques terrain.
Expert des réseaux, le Groupe N.A.T s'est fait un métier de fiabiliser les réseaux pour répondre à la réglementation anti-endommagement. En tant que bureau d'études et de conception (topographie, détection, cartographie, études d'enfouissement, études de déploiement, ...) certifié Prestataire Localisation Réseaux ; En tant que Centre de Formation Sécurité, datadocké et en cours de certification Qualiopi ; En tant que DICT Assistance, reconnu Prestataire d'Appui à la Déclaration par l'Ineris. Imposant la Sécurité comme priorité à toute prestation, le Groupe N.A.T accompagne ses clients avec expertise dans tous ces domaines.
 
https://www.edcom.fr/actu/images/reseau-mobile-arcep-4-operateurs.jpgIntertas 06.04.20 : Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR sont qualifiées pour participer aux enchères des fréquences de la bande 3,4 - 3,8 GHz. La tenue des enchères est décalée en lien avec la crise sanitaire.
La procédure pour l’attribution de fréquences de la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz en France métropolitaine a été lancée fin 2019 et, au 25 février 2020, les quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains avaient déposé des dossiers de candidature.
Au terme de l’instruction de ces dossiers, l’Arcep a conclu que : les quatre candidats sont qualifiés ; les quatre candidats ont souscrit aux engagements prévus par le cahier des charges et pourront obtenir chacun, au terme de la présente procédure et pour un montant de 350 M€, un bloc de 50 MHz. Les quatre candidats sont désormais autorisés à participer à la phase d’enchère pour l’attribution des 11 blocs de 10 MHz encore disponibles dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz.
Les circonstances actuelles de crise sanitaire n’ont pas permis de conduire les préparatifs nécessaires à l’organisation matérielle de cette enchère, initialement prévue au mois d’avril. Il en résulte un décalage, dont la durée dépendra de celle de la crise sanitaire. La date de tenue de l’enchère sera fixée par l’Arcep en fonction de l’évolution de la situation.
En parallèle, l’Arcep poursuit ses travaux sur les questions sociétales et environnementales liées au numérique et à l’évolution des réseaux.
 
Intertas 04.04.20 : InfraNum plaide pour un plan de continuation des infrastructures numériques. Dans cette crise sanitaire exceptionnelle, les réseaux et services télécoms ont montré leur caractère vital, que ce soit pour les particuliers comme les professionnels.
Si l’action du Gouvernement a permis de faciliter les activités de maintenance des réseaux de télécommunications, la fédération InfraNum s’inquiète pour les activités de déploiement et de production. Le Plan France Très Haut Débit, lancé en 2013 et représentant plus de 20 milliards d’euros d’investissement en construction de réseaux, pourrait être stoppé d’ici la fin du mois, avec des conséquences économiques et sociales dramatiques.
Une nouvelle fois, la filière s’est mobilisée pour relever un défi industriel : maintenir le service et la qualité des réseaux Internet pourtant utilisés dans des conditions inédites. Dès le 19 mars dernier, la fédération rencontrait la DGE, l’ARCEP, le Ministère de la Cohésion des Territoires et le commissaire à la sécurité afin d’organiser la filière en présence du COVID 19. Elle faisait alors état de l’ensemble des difficultés rencontrées – administratives, sanitaires et logistiques – afin d’y remédier. Cliquez ici pour lire la suite
 
Congrès FNCCR (Fédération Nationale des Collectivités Concédantes ...Intertas 03.04.20 : En cette période de pandémie du COVID-19, les services d’eau qui ont déjà mis en œuvre des éléments de PGSSE (plans de gestion de la sécurité sanitaire des eaux) sont notamment plus en capacité de concevoir et de mettre en œuvre un plan de continuité de l’activité. Cliquez ici pour lire la suite
 
Intertas 02.04.20 : (communiqué) Selon le sondage réalisé par la Fédération des travaux publics auprès de ses adhérents confirme que les entreprises ne sont pas prêtes à reprendre leur activité sur les chantiers.
Aujourd’hui, 80% des entreprises sont en arrêt total, moins de 10% des entreprises ont pu maintenir plus de 25% de leur activité. Alors que les collectivités locales et les entreprises publiques semblent privilégier l'arrêt ou l'ajournement des chantiers, l'Etat semble ne pas se prononcer pour une majorité des chantiers. Le décalage de paiement ou les annulations de commandes restent encore, à ce stade de la crise, encore relativement faibles, sauf pour la clientèle privée.
La problématique d’approvisionnement en matériaux / matériels est généralisée. Elle concerne 90% des entreprises, et pour tout type de matériaux / matériels. Elle résulte principalement de la fermeture des sites des fournisseurs, industriels ou distributeurs. Les mesures de protection ne peuvent être respectées étant donnée l'insuffisance d'approvisionnement des produits de sécurité. Pour une grande majorité des entreprises, les salariés sont en arrêt. La quasi-totalité des entreprises a fait une demande d’activité partielle. Seules 1% des entreprises ont essuyé un refus, mais la plupart ont rencontré des difficultés dans leur démarche. Une reprise d’activité ne pourra être envisagée dans le contexte de crise actuel que sur des niveaux d’activité très partiels. 58% des entreprises considèrent qu’aucun de leur chantier ne revêt un caractère d’urgence. Seules 5% pensent que plus de la moitié de leur activité répond à ce critère d’urgence. 61% des entreprises estiment qu’elles pourraient mobiliser plus de la moitié de leurs effectifs. La question des difficultés d’approvisionnement reste centrale (pour 83% des entreprises) ainsi que les problématiques d’hébergement/restauration (69%) pour les salariés en déplacement. Cliquez ici pour lire la suite
 
Intertas 26.03.20 : Intertas.fr devait aujourd'hui 26 mars 2020 participer au 16ème Forum de la Topographie à Egletons. Mais ce n'est que partie remise, nous nous retrouverons bientôt et avec un plaisir décuplé ! En attendant prenez soin de vous et de vos proches.

Consultez nos adhérents privilégiés qui contribuent à cette activité

 

 

 

bandeau

 

Résultat de recherche d'images pour "intertas tesmec"

 

 

 

 

 

 

 
SUITE DES ACTUALITES GENERALES
Toutes les actualités de la profession par thème 
Générales  Chantiers  Matériels  Fournitures