actualitesgenerales1
 
Portail des Travaux Publics & des Réseaux 
 
Adhérents privilégiés
 
 
 
 
 
 
 
Risa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Annuaires spécialisés 
 
 
 
 
Services gratuits
 
 
 
 

 
 
 
 
Prochains événements

 

 

Partenaires

 

 
Adhérents privilégiés   Annuaires spécialisés Institutionnels 
Services gratuits  -  Vidéos
 Inscription lettre d'infos 
Evénements & Salons  Envoyez vos communiqués
Aprés Evénements Contactez nous
Si vous rencontrez des difficultés ! utilisez cette adresse : info@inter-tas.com 
Toutes les actualités de la profession par thème
Générales Chantiers Matériels Fournitures
LES ACTUALITES GENERALES
Sénat - Un site au service des citoyensIntertas 26.06.18 : Le ministère de l'Economie confirme la non suppression  des droits d'enregistrement des servitudes de passages des fourreaux à accueillir la fibre optique.
Interrogé par le Sénateur Thierry Carcenac (Tarn - Socialiste et républicain) sur ce sujet, le ministère de l'Economie explique qu'il n'entend pas revenir sur ce régime. Ces servitudes sont taxées, contrairement aux servitudes pour les réseaux d'électricité ou de gaz. Cliquez ici pour consulter la question au ministre et sa réponse.
 
26.06.18 : (Communiqué) Le jeudi 28 juin 2018, aura lieu à Aix-les-Bains (Savoie), un évènement unique qui combinera retours d’expériences et démonstrations grandeur nature autour de l’Infrastructure Télécom passive.
Cette événement dédiée aux infrastructures numériques sera l’occasion pour faire découvrir ou mieux connaître aux particpants inscrits à cette journée, le micro-tranchage, le forage dirigé, le portage de micro-tubes et micro-câbles ainsi que la mise en place de chambres PRV.
 
Pour en savoir plus cliquez ici
 
Participeront à cette évènement : Le CREDO - FIRIP - ORANGE - Caisse des Dépots et la SNCF Réseau
 
Evénement opganisé par :
NEXANS : Le fabriquant de câble Nexans propose une large gamme de solutions câbles cuivre, aluminium et fibre optique pour les marchés de l’infrastructure télécom, les réseaux d'énergie, de l’industrie et du bâtiment.
 
WAVIN : Le Groupe Wavin est leader en Europe pour la fourniture de systèmes de canalisations en matière plastique et des solutions destinées aux réseaux des télécommunications.
 
FIRALP : Le groupe Firalp spécialiste de la conception et de la réalisation de réseaux de tous types, couvre l’ensemble du territoire français.
 
MARAIS : Le constructeur de trancheuses, spécialisé dans la vente et la location propose des solutions techniques innovantes au Service de la Construction des réseaux de télécommunication. Le City Cleanfast, l'innovation qui va révolutionner la pose de fibre optique en milieu urbain,sera opérationnel sur chantier.
 
 CUBIS : La société Cubis est leader des fabricants en Europe de systèmes de canalisation et de regards d’inspection utilisés dans la construction de réseaux d’infrastructure (chambres PRV).
 
PLUMETT : La société est spécialisée dans la création, la fabrication, la location de machines de portage pour tous types de câbles énergie et optique.
 
CEV : La Société CEV est spécialisée dans la vente et la location de fourniture et l’installation de treuils et d’appareils de levage et commercialise en exclusivité en France, les produits du fabricant Plumett.
 
Intertas 23.06.18 : (communiqué) Les postes d’aiguillages du futur se précisent.
SNCF Réseau a donné le coup d’envoi du partenariat d’innovation ARGOS. L’objectif est d’imaginer la prochaine génération de postes d’aiguillage, l’une des pièces maîtresses du futur réseau «haute performance» du gestionnaire d’infrastructure. Quatre groupements industriels sont engagés : Alstom, Ansaldo STS, Siemens et Thales.
Pour en savoir plus et lire le communiqué cliquz ici
 
Intertas 23.06.18 : Les départements de la Vienne et des Deux-Sèvres viennent de signé un marché avec l'opérateur Orange pour déployer la fibre optique dans 36 communes.
C'est un programme qui coûte 124 millions d'euros, et qui permettra à 36 communes de la Vienne et des deux-Sèvres d'être raccordées à la fibre optique d'ici 2022. Les premiers foyers auront accès à la fibre du réseau "Poitou numérique" à la fin de l'année 2019 selon les prévisions. Le réseau "Poitou numérique" a été lancé par la Vienne et les Deux-Sèvres pour palier au manque réel de réseau dans certains de ces secteurs.
 
Parc éolien en merIntertas 23.06.18 : L'Etat confirme la poursuite des six premiers projets français de parcs éoliens en mer, mais réduit son soutien financier.
Après la renégociation de la part de subventions publiques et des tarifs de rachat d'électricité, les six parcs éoliens en mer verront finalement le jour au large des côtes françaises. Ce feu vert met fin à un bras de fer entre l'État et les opérateurs (EDF, Engie, General Electric, Ailes marines…) vainqueurs d'appels d'offres lancés en 2011 et 2013.
 
Intertas 22.06.18 : La FIRIP (fédération des industriels des réseaux d’initiative publique) change de nom et devient InfraNum, comme « Infrastructure Numérique », afin de mieux coller à sa propre diversification.
Née des RIP (Réseaux d’Initiative Publique) en 2012 pour accompagner le Plan France THD, cette fédération en plein développement conserve son ADN : favoriser les partenariats entre acteurs publics et privés dans le but de mettre à disposition une infrastructure neutre, ouverte et mutualisée sur l’ensemble des territoires.
Aujourd’hui, « Le Plan France Très Haut Débit est sur les rails. 95% de nos adhérents travaillent sur 100% du territoire. Nous ne pouvions donc pas garder l’acronyme RIP dans notre nom » explique Etienne Dugas, Président d’InfraNum. 
En juxtaposant « Infra » et « Num », et avec ce nouveau logo qui symbolise le passage de l’infrastructure (le trait) à la donnée (les « bits ») : « L’infrastructure n’a de raison d’être que si les usages existent. La fédération a donc l’ambition de soutenir l’écosystème global du numérique et de faire le lien entre ces deux univers. Il s’agit de prendre le virage de la donnée avec les collectivités et cette notion dépasse désormais une approche des territoires par zones. Pour lire communiqué cliquez ici
 
Intertas 22.06.18 : (communiqué) Spiecapag, filiale de VINCI, remporte un important contrat sur le projet de gazoduc Coastal Gaslink au Canada.
La société canadienne TransCanada Corporation, opératrice d’infrastructures d’énergie, a retenu la joint-venture formée par Spiecapag Canada Corp, filiale de VINCI Construction et leader opérationnel, et Macro Pipelines Inc. pour la construction d’un gazoduc dans la région de Vancouver, en Colombie Britannique. D’un montant de 900 millions de dollars canadiens (environ 585 millions d’euros), le contrat porte sur la construction de deux sections (sections 5 et 8) d’une longueur totale d’environ 166 km, dans le cadre du projet Coastal GasLink Pipeline qui en compte au total 670. Le montant du contrat se répartit à hauteur de 60% pour Spiecapag et 40% pour Macro Pipelines Inc. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Intertas 21.06.18 : (communiqué) Colas et Volvo Construction Equipment, filiale du groupe Volvo spécialisée dans la construction d’engins de chantier, collaborent sur un projet de recherche visant à améliorer la sécurité sur les chantiers.
Dans le cadre du projet de recherche « Safer@Work », Volvo CE a récemment testé un système de détection de personnes sur deux sites Colas, une centrale d’enrobage et une carrière en Suisse. Le concept utilise l'intelligence artificielle (AI) pour alerter le conducteur d’engin lorsqu'une personne est détectée à proximité de sa machine. Il intègre différents systèmes d'alerte, à la fois pour le conducteur d’engin et pour les personnes se trouvant à proximité de la machine. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Résultat de recherche d'images pour "sedif"Intertas 21.06.18 : 12 communes membres des EPT Plaine Commune et Grand Orly Seine Bièvre, représentant plus de 430 000 habitants, viennent de ré-adhérer au SEDIF.
Ces établissements publics territoriaux, avaient souhaité, à l’approche du terme fixé au 31 décembre 2017 par la loi NOTRE, poursuivre une réflexion déjà engagée sur deux ans, relative au choix du mode de gestion du service public de l’eau potable.
A l’issue d’échanges à l’initiative du Président du SEDIF, leurs Présidents respectifs et ce dernier avaient conclu une convention de coopération pour assurer pendant cette période, la continuité du service public d’eau potable dans les conditions actuelles, fondées sur le principe de la mutualisation, tant pour les travaux que pour l’exploitation du service. Cliquez ici pour lire la suite
 
Intertas 20.06.18 : La société INELFE a en charge la liaison électrique entre Cubnezais (France) et Gatika (Espagne)
Ce projet permettra d’augmenter la capacité d’échange de 2 800 à 5 000 mégawatts (MW), augmentant ainsi la sécurité, la stabilité et la qualité de l’approvisionnement électrique dans les deux pays mais aussi dans le reste de l’Europe.
Ce projet partira de Gatika, Espagne, station de conversion, pour créer un lien aéro-sous-marin de 10 km en courant continu, puis on plonge pour 280 km de lien entièrement sous-marin en courant continu, puis retour sur la terre ferme pour 80 km de lien souterrain jusqu’à Cubnezais où se trouve l’autre station de conversion.
Autant côté terre que côté mer, on va chercher à réduire au maximum l’impact environnemental comme sur la pêche. Les études d’impact vont durer un an, accompagnée par une information publique. Si tout va bien, la construction s’étalera de 2020 à 2024, pour une mise en service à l’orée de 2025.
INELFE (INterconnexion ELectrique France-Espagne) est une société mixte constituée de RTE (Réseau transport d’électricité) et REE (Red Eléctrica de España). Elle a en charge de la construction et de la mise en service de l’ensemble des interconnexions électriques entre la France et l’Espagne.
 
Logo du groupe ScopelecIntertas 20.06.18 : Scopelec, le groupe spécialisé dans le déploiement des réseaux télécoms, déploie un arsenal de financements pour faire face a sa croissance.
Scopelec a été créé sous le statut de de société coopérative et participative (Scop) et le groupe Scopelec est détenu à 68 % par les salariés. Le chiffre d'affaires de Scopelec a progressé de 250 à 414 millions d'euros entre 2014 à 2017, et ils ont  encore de grandes ambitions, explique Pierre-Yves Fargeas, membre du directoire et DAF de Scopelec, qui compte quelque 3.500 salariés. Cliquez ici pour lire la suite sur lesechos.fr
 
Intertas 19.06.18 : Selon l’Observatoire du Très Haut Débit en France, pour tenir les objectifs, en 2018, les opérateurs devront mettre les bouchées doubles.
2,7 millions de prises et 13 millions de kilomètres de câble ont été déployés en 2017, mais selon l’estimation de l’Observatoire du Très Haut Débit en France, pour tenir les objectifs, il va falloir : déployer 20,7 millions de kms en 2018, avant un pic à 23 millions de kms sur les trois années finales du projet (2019-2022) et s’agissant des prises FTTH il est estimé à 4 millions d’installations supplémentaires en 2018, et 16 millions entre 2019 et 2022, soit 5,3 millions par an en moyenne.
 
Intertas 19.06.18 : (communiqué) Une première édition pleine de promesses pour CYCL’EAU à Vichy.
Les 5 et 6 juin derniers, les professionnels de la gestion de l’eau du bassin Loire se sont donnés rendez-vous au Palais du Lac, à Vichy. Le site de 2 000 m2 a ainsi accueilli une cinquantaine d’exposants privés et publics venus présenter leurs derniers produits et débattre de l’avenir de la filière. Dans ce bassin où aucun rendez-vous n’était jusqu’alors proposé sur le secteur de la gestion de l’eau, cette première édition CYCL’EAU a permis de réunir pour la première fois plusieurs centaines de professionnels. De nombreux maîtres d’ouvrages, particulièrement des collectivités territoriales et syndicats des eaux, étaient au rendez-vous, motivés notamment par la présence de start-up et d’entreprises locales parmi les exposants. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Intertas 18.06.18 : Après des années de tension, Orange et SFR ont conclu un nouvel accord pour organiser le déploiement de la fibre optique dans les zones moyennement denses.
Ce repartage des tâches se fait au détriment de l’opérateur historique, celui-ci devant céder à son concurrent 1,2 million de prises, dont certaines sont déjà construites, pour une valeur de plusieurs dizaines de millions d’euros. SFR, qui avait déjà la responsabilité de 1,4 million de lignes, doit maintenant s’occuper d’un total de 2,6 millions d’accès. Orange reste toutefois ultra-présent dans les zones moyennement denses. Dans le cadre de l’accord passé en 2011, Orange devait au départ s’occuper de la majorité des 9,8 millions de prises dans des agglomérations pour lesquelles les projets de déploiement des deux opérateurs se recoupaient. Le nouvel deal ne change pas fondamentalement la donne.
 
Vous n'avez pas pu vous déplacer
à la Journée Technique "Sans Tranchée" du 14 juin à lyon ?

Cette journée technique des "Travaux Sans Tranchée" organisée par la FSTT, a été une réussite parfaite : par son organisation digne de professionnel, par le nombre d'exposants et surtout par le nombre impressionnant de visiteurs.

Cette journée permet de faire connaître cette technique aux décideurs et aux entreprises afin d'approfondir leurs connaissances de ces moyens efficaces, rapides et discrets, d'ausculter, repérer, poser, réhabiliter, tous réseaux enterrés sans ouverture de tranchée.

Intertas remercie les organistateurs et exposants pour l'accueil que vous lui avez réservé.

Exposants

News sur quelques exposants

Logo activ reso
 
Logo aliaxis ui
 
Logo amiblu
 
Attf 1
 
Axeo TP
Logo  bessac
 
 
Logo egeplast2 1
 
Logo eiffage reseaux 1
 
Logo fondasol
 
 
Logo forexi 1
 
 
 
 
Logo groupe gendry 1
 
 
Logo
 
 
 
 
Logo kerneos
 
Logo petavit
 
Logo plymouth
 
 

AQUAREX est spécialisée dans les techniques de pose, de réhabilitation, de détection et de géolocalisation de réseaux sans tranchée depuis 1976.
Elle commercialise les produits du constructeur Suisse Terra en exclusivité.
Avec la montée en puissance de la pose des réseaux de fibres optiques, consultez le rapport de chantier diffusé sur Intertas.fr. Pour effectuer une traversée de route dans du schiste, la société Nelles Frères a utilisé sa machine de forage dirigé de fond de fouille, la TERRA MINI-JET 1600 DR, équipée de leur TERRA-ROCK 65 et du procès ‘Fluid Rock Drilling’ de TERRA. Pour consulter le rapport de chantier cliquez ici
 
Réhabilitation et assainissment des réseaux d'eauART Europe, fondée en 2006 par des experts de la gestion et de la réhabilitation des réseaux humides.
L’entreprise Audit-Réhabilitation-Travaux (ART EUROPE) est spécialisée dans la réhabilitation des réseaux humides, eau potable, assainissement, pluvial et eaux industrielles ◦Eau froide, eau chaude sanitaire et chauffage urbain. Elle effectue aussi des travaux de réhabilitation de petits ouvrages (regards, poste de relevage...)
Entreprise indépendante, elle est implantés à Bréal-Sous-Montfort près de Rennes et elle intervient dans toute la France grâce à leurs équipes dynamiques et polyvalentes.
 
Langer, Fondée en 1982, est spécialisée dans la réalisation de forages horizontaux à tarières.
la société Langer utilise des matériels permettant de réaliser des diamètres allant de 200 à 1800 mm.
Elle intervient sur l’ensemble du territoire français, grâce à leurs 5 équipes mobiles. Les agréments obtenus auprès de la SNCF et de la FNTP, ainsi que les nombreux acteurs qui leurs font confiance témoignent de leur expertise éprouvée dans le domaine.
Le forage par tarière est probablement l’une des plus vieilles méthodes de forage horizontal pour l'installation de conduites ou tuyaux (en acier, béton, pvc …) sous un obstacle. Cette technique est utilisée pour le passage en souterrain de l’adduction d’eau, de l’assainissement, du gaz, de l’électricité, de la fibre optique, des Télécoms... Rapide et économique, elle permet de préserver la surface du sol, tout en respectant la tranquillité des riverains.
 
M3R est spécialisée dans l'entretien et la remise à neuf des réseaux d'assainissement par les techniques sans tranchée.
Grâce à la maîtrise de différentes techniques, M3R intervient pour rétablir l'étanchéité, consolider partiellement ou restructurer complètement les canalisations défectueuses. Ils prennent en charge la globalité de votre projet, dès la phase amont de confirmation du diagnostic et de travaux préparatoires jusqu'à la réalisation des opérations de réhabilitation. Une solide expérience combinée à une forte réactivité leur à permis de gagner la confiance de nombreuses collectivités (communes, syndicats,...), entreprises de Travaux Publics et industriels.
 
OreaLa société OREA est spécialisée dans l'assainissement, l'Hydrocurage, le chemisage ponctuel et continu, le fraisage robotisé, l'étanchéité de bassins, le contrôle des réseaux.
La société OREA est une référence dans la réhabilitation sans tranchée. Le procédé permet de réparer et de conserver les canalisations sans avoir à ouvrir de tranchées mais en passant par l'intérieur. Ce système coûte beaucoup moins aux collectivités et aux industriels que de tout ouvrir pour régler la problématique.
Basée à Saint Thomas en Royans dans la Drôme, OREA posséde 6 agences : Yssingeaux (43) - Brioude (43) - Saint Thomas en Royans (26) - Varces (38) - Valensole (84) - Toulon (83).
Depuis 1992, la société OREA apporte des solutions professionnelles, approfondies et avantageuses sur les plans techniques, économiques et environnementaux aux collectivités aussi bien qu'à des entreprises. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Logo primus lineRELINEEUROPE, Leader sur le marché mondial de la gaine PRV durcissant aux UV pour les exigences extrêmes.
RisaLes gaines Alphaliner sont utilisés dans des projets de réhabilitation. L’Alphaliner, qui se distingue par ses avantages particuliers en termes de design et de composition des matériaux, est optimisé pour une longue durée de vie et une durabilité élevée dues notamment à l’épaisseur importante de la couche d’usure en résine pure . De ce fait, la gaine est non seulement nettement plus résistante aux substances agressives présentes dans les eaux d’égout, mais aussi à l’abrasion et aux dommages dus aux opérations de rinçage.
La grande variété des techniques proposées, y compris l’équipement de pose approprié, offre des solutions optimales pour toutes les applications (sections circulaires, ovoïdes, rectangulaires et formes spéciales). Le champ d’application de la gaine Alphaliner couvre les conduites d’assainissement d’une largeur nominale allant jusqu’à DN 150 à DN 1800. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Structure & RéhabilitationStructure & Réhabilitation est un prestataire à compétences multiples.
Elle intervient à la fois comme bureau d’études techniques et laboratoire d’essais et de contrôle.
Elle met ses compétences au service des maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre, pour leur apporter assistance et conseil en matière de diagnostic de l’état de leur patrimoine, de préconisation et d’assistance au contrôle et au suivi de travaux de réhabilitation.
Logo resotech Logo sade
Logo simona Logo valentin 1

Formation dans la  "Conduite de travaux en souterrain et ouvrages géotechniques"

Si vous avait un poste en alternance au sein de votre " entreprise vous pouvez contacter la FSTT rapidement, pour permettre d'aider les étudiants à s'inscrire  à l'IUT du Havredépartement Génie civil-Construction durable".  La formation est exclusivement en contrat de professionnalisation, est accessible à tout titulaire d’un diplôme BAC + 2 d’un domaine compatible avec celui de la licence professionnelle. Les étudiants ayant trouvé une entreprise, doivent renvoyer au département GC-CD la fiche d’engagement. Ils pourront alors être classés sur la liste principale sous réserve que leur dossier de candidature ait été accepté par la commission d’admission. Pour en savoir plus cliquez ici Cette licence forme des techniciens spécialisés  en reconnaissance géotechnique, capables de mener et d’interpréter les essais nécessaires aux études géotechniques de plus en plus complexes, mais aussi capables de suivre les travaux de construction des ouvrages souterrains (tunnels, forages dirigés, excavations, mais aussi fondations spéciales et soutènements). En complément à ces enseignements technologiques des modules de conduite de travaux, associant la réglementation, la sécurité et la gestion de chantier seront dispensés. Cette formation intègrera également des modules d’anglais techniques, ainsi que des modules de recherche documentaire. Ils pourront intervenir en entreprise de construction d'ouvrages en souterrain, de fondations spéciales, de forages dirigés et de travaux de reconnaissance des sols.

 
Afficher l'image d'origineIntertas 15.06.18 : Le 14 juin 2018, dans le très bel et tout récent OpenLab Huawei, accueillis par Wieliang SHI en personne, Directeur général de Huawei France, la FIRIP, la Caisse des Dépôts, l’AVICCA et Idate Digiworld ont présenté les résultats de l’Observatoire 2018 du Très Haut Débit (THD).
Cette année, le périmètre de cet Observatoire, devenu un indicateur de référence pour les collectivités et les institutions françaises, a été élargi à toutes les zones du territoire (RIP, zones AMII et zones denses) et l’enquête a été enrichie par une étude auprès des collectivités, grâce au nouveau partenariat mis en place avec Patrick Chaize, Président de l’Avicca. Objectif : fournir une vision agrégée et unifiée des chiffres du marché et faire la lumière sur les questions d’actualité, notamment en ce qui concerne l’emploi et l’approvisionnement en fibre optique. Retour sur les débats d’hier, puis sur les résultats de l’Observatoire en chiffres (7 points clés) : Pour lire la suite cliquez ici
 
Il succède à Pierre ROUSSEL, ancien président de la Commission Permanente des Ressources Naturelles au Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD) et ancien Directeur de l’Eau au Ministère chargé de l’Environnement, qui n’avait pas sollicité le renouvellement de son mandat, après avoir assuré la présidence de l’OIEau depuis 2009.
L'Office International de l'Eau est une association sans but lucratif, déclarée d'Utilité Publique, qui intervient essentiellement dans le développement des compétences pour une meilleure gestion de l’eau en France, en Europe et dans le monde. Ses activités s’articulent autour de la formation professionnelle, de la documentation, de la gestion des données, de la coopération internationale et de l’appui technique et institutionnel aux acteurs de l’eau et de l’environnement. Ses 142 collaborateurs sont répartis sur 4 sites : Paris, Limoges, La Souterraine et Sophia Antipolis.
 
Indura : Pierre Rampa s'en vaIntertas 12.06.18 : Dans la lutte contre le gaspillage de l’eau, les Canalisateurs du Sud-Est ont une nouvelle fois rappeler l’urgence de la situation.
Réunis pour un point presse, à Lyon, il y a quelques jours, le président des Canalisateurs du Sud-Est, Pierre Rampa, veut améliorer le renouvellement des canalisations. Une étude conduite en Auvergne-Rhône-Alpes a mis en évidence un indice linéaire de pertes de 3,8 m3/km/jour en Rhône-Alpes et un niveau de perte de 20,5 % sur le réseau. Avec un taux de renouvellement des canalisations inférieur à 1 %, difficile de lutter contre le gaspillage de l’eau.
 
Intertas 11.06.18 : (communiqué) Covage, précurseur des réseaux de fibre optique sur le marché français depuis 2006, annonce l’acquisition de Fibréa.
Cette acquisition de Fibréa est soumise à approbation finale à Bercy. Fibrea est filiale de Soréa (SOciété des REgies de l’Arc), société chargée d’une mission de service public de l’électricité en Savoie.
"Nous sommes particulièrement fiers de cette opération qui traduit la volonté de Covage d’installer des réseaux à haute performance, neutres et ouverts à tous sur l’ensemble du territoire français. Fibréa est en parfaite cohérence avec ces objectifs et nous sommes heureux de mettre notre expertise au service de l’intérêt général de la Savoie et des savoyards." Pascal Rialland, Président du Directoire de Covage. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Intertas 09.06.18 : (communiqué) Assises de l’eau : Position et propositions des Canalisateurs pour apporter sur le terrain les solutions concrètes et pérennes d’une bonne gestion patrimoniale des réseaux.
Appelées de leurs vœux par Bruno Cavagné, président de la FNTP et Alain Grizaud, président des Canalisateurs, les Assises de l’eau ont été ouvertes le 24 avril 2018 par un Comité de Pilotage politique, présidé par Sébastien Lecornu, secrétaire d’État à la Transition écologique.
Elles se déroulent en deux phases : la 1ère concernant le petit cycle de l’eau qui sera conclue mi-juillet 2018 et la 2ème le grand cycle de l’eau et le changement climatique qui rendra ses conclusions au 2e semestre 2018. Trois groupes de travail, auxquels participent la FNTP et Les Canalisateurs ont été mis en place.
La position des Canalisateurs : Le préalable à toute proposition est de rappeler que la connaissance patrimoniale des réseaux, imposée depuis la loi Grenelle II et son décret d’application de 2012, est un impératif. Connaître son patrimoine permet d’évaluer et d’anticiper les investissements à réaliser, notamment dans le cadre de plans d’actions. En 2018, beaucoup de services d’eau et d’assainissement n’ont pas encore réalisé le descriptif détaillé de leurs réseaux, alors même que la réglementation est en vigueur depuis 6 ans. Par ailleurs, s’il est effectivement important de porter une attention particulière aux collectivités en difficulté dans le cadre des Assises de l’eau, celles-ci ne doivent pas se résumer à un plan de sauvetage pour des collectivités qui auraient mal géré leur patrimoine. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Intertas 09.06.18 : Ax’Eau, le spécialiste en France de la recherche et de la détection de fuites d’eau non destructives et de l’assistance opérationnelle aux exploitants fait construire un nouveau siège social à Châteaurenard (13).
Le batiment de 1 600 m2 abritera également un centre de formation dédié aux professionnels de la détection de fuites d’eau. AX'Eau, créée en 2004 à Châteaurenard (13), a pour spécificité leur mode d’intervention non destructive, pour localiser précisément l’origine des fuites ou infiltrations et permettre une réparation au moindre coût.
 
Intertas 09.06.18 : (communiqué) Changement du mode de calcul de la redevance « Réseaux-et-Canalisations » pour les exploitants.
Dans le cadre de mesures de simplification vous n'avez plus à déclarer vos linéaires à partir de cette année 2018. Le calcul de la redevance sera fait automatiquement sur la base de nouveaux critères.
Vous allez recevoir, par mail, une estimation du montant de la redevance que vous auriez théoriquement dû payer début 2018, à l’adresse d’exploitant déclarée dans nos fichiers.
Si le montant de votre redevance est en hausse par rapport aux précédentes années ou si vous êtes redevable pour la première fois, avez-vous précisé les endroits sur lesquels le ou les réseaux que vous exploitez sont présents, à savoir leurs zones d’implantation ?
A défaut de zone d’implantation enregistrée au 30 septembre 2018, c’est la surface totale de chaque commune où vos ouvrages sont présents qui servira de base de calcul ; ce qui peut être vite très pénalisant si vous avez plusieurs ouvrages enregistrés et si le territoire est étendu. Une exonération est pourtant accordée sur la base de 1500 hectares et toute redevance inférieure à 30 € n’est pas mise en recouvrement.
Par conséquent, pour que nous puissions calculer au plus juste le montant de la redevance, nous vous invitons à préciser au plus vite les endroits sur lesquels le ou les réseaux que vous exploitez sont présents en enregistrant, pour chacun d’eux, leur zone d’implantation.
Pour vous aider à enregistrer vos zones d’implantation, reportez-vous à la brochure accessible en cliquant ICI qui vous donnera le mode opératoire.
 
Intertas 08.06.18 : Selon le bulletin de conjoncture mensuel n°197 du 06 juin 2018. L’accélération de la reprise se confirme et les perspectives d’activité restent encourageantes.
Le secteur est néanmoins confronté à de nombreux défis (hausse des coûts de production, diffusion peu homogène de la reprise, besoin de main d’œuvre) auxquels il devra répondre pour une croissance solide et durable.
Un début d’année dynamique pour l’activité : Le montant de facturations enregistré en avril continue d’augmenter (+7,9% comparé à avril 2017). Depuis le début de l’année, la reprise s’amplifie dans le secteur des Travaux Publics (+9,0% par rapport à janvier – avril 2017). Les dernières enquêtes d’activité des métiers de la route (Routes de France), des canalisations (Les Canalisateurs) et de la filière amont des matériaux de la construction (UNICEM) le confirment également. Sur fond d’amélioration générale de la conjoncture, les enjeux ne manquent pas : hétérogénéité de la reprise sur les territoires, forte hausse des coûts de production (+2,9% sur un an) en lien avec l’augmentation des prix des matières premières… Cliquez ici pour lire le bulletin mensuel
 
Intertas 07.06.18 : Bruno Cavagné, président de la FNTP, et Frédéric Gilli, professeur à l’Ecole urbaine de Sciences Po, associé de l’agence Grand Public, ont publié une tribune sur le site de la FNTP : "Réinvestissons la France ! : ce que les Français nous disent sur les infrastructures ».
Cette tribune a été diffusée, suite à la rencontre des Français en 2017 par la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) et menées pour partie en parallèle des Assises de la mobilité. Ces réunions « grand public » ont rassemblé des publics nombreux (plus de 2500 participants au total) et variés : un travail spécifique a été mené pour inviter tous types de personnes, avec une attention aux jeunes, aux classes populaires, aux chefs d’entreprises, à tous ceux qui ne participent habituellement pas à ces rencontres et associant y compris des opposants identifiés. Elles ont prouvé qu’il était possible, sur ce terrain a priori très sensible politiquement, de mener des débats constructifs respectant les points de vue de chacun. Cliquez ici pour consulter la tribune.
 
Intertas 05.06.18 : Les premiers déploiements des infrastructures Numérique du projet du syndicat mixte d' TDF"Anjou Numérique" devraient commencer au cours du dernier semestre 2018.
Le projet du déploiement de la fibre optique pour couvrir 100% du territoire d'ici 2022, est porté par Anjou Numérique et cofinancé par l'Etat, le Département, la Région, et l'opérateur TDF qui investit massivement pour la réussite de ce projet. 
Ce projet porte sur l’installation, en cinq ans, de 220 000 prises qui permettront de fournir une connexion Internet Très Haut Débit à l’ensemble des habitants et des entreprises du territoire.
 
Intertas 05.06.18 : L’Assemblée Générale de la FIB 2018 s’est tenue le 1er juin à Bordeaux, sur le thème : Cap vers la 3ème révolution industrielle : enjeux et défis pour l’Industrie du Béton. A cette occasion, Philippe Gruat a été réélu pour un an à la présidence de la FIB.
Philippe Gruat, qui a été réélu pour un an à la présidence de la Fédération de l’Industrie du Béton, a fait un bilan des actions prioritaires de la Fédération lancées depuis trois ans et s’est ensuite projeté sur la période 2018-2019 pour inscrire les produits et systèmes de l’Industrie du Béton au cœur des choix en matière de projets et d’investissements. Pour ce faire, la FIB intensifie son programme d’actions pour faire valoir auprès des donneurs d’ordre et des collectivités territoriales publiques les atouts indéniables de la préfabrication béton pour construire plus, plus vite, mieux et à coûts maitrisés, tout en contribuant au respect des objectifs environnementaux, à travers : Cliquez ici pour lire le communiqué.
 
Intertas 05.06.18 : Telt, la société responsable de la réalisation et de la gestion du tunnel du Lyon-Turin, vient d’attribuer un marché d’une valeur d’environ 3 millions d’euros et d’une durée de 24 mois, à un groupement de 6 entreprises italiennes pour le chantier de Chiomonte.
Les 6 entreprises retenues pour l’entretien et la maintenance du chantier de Chiomonte sont : Effedue SRL (mandataire), BBE SrRL(Suse), Piemonote Disgaggi Opere Speciali SRL (Avigliana), Emmevi SRL (Turin), Emmevi SRL di Ravenna e Ghiggia Ingegneria d’Impianti SRL (Turin) et Geotecna SRL (Milan). Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Plan haut méga logoIntertas 04.06.18 : Le président du conseil départemental de la Gironde a signé le 1er juin, comme prévu, après des mois de préparations et de négociations, avec Orange la convention de délégation de service public pour déployer la fibre optique dans tous les foyers girondins.
L’objectif de "Gironde Haut Méga" est de relier, dans les six prochaines années, à la fibre optique 410 000 foyers, entreprises, services publics et collectivités sur l’ensemble du territoire départemental. Ce réseau de 28 800 km de fibre optique couvrira plus de 90% de la surface du département. L’investissement est à la taille du projet: 669 millions d’euros dont 93 millions de financements publics.
Les premiers coups de pelle seront donnés simultanément cet été dans toutes les communautés de communes girondines. Début 2019, les premiers foyers devraient être raccordés à la fibre.
La délégation de service public avait été attribuée en janvier 2O18 au groupe Orange par le Comité du syndicat mixte Gironde Numérique, coordonnateur du projet. Le syndicat mixte Gironde Numérique indique que des pénalités s'appliqueront si Orange ne tient pas les délais prévus.
FTCS ForageIntertas 04.06.18 : Intertas 02.06.18 : Après Brunel et Atlantique Forages, c’est au tour de STPA et ses 50 ans d’expérience, d’intégrer le groupe en FTCS Forage.
Avec près de 100 collaborateurs en forage dirigé et en forage tarière, répartis sur 7 implantations nationales : Lille, Paris, Bourges, Bordeaux, Metz, Nantes, et Saint Raphael, l’entreprise FTCS Forage est en mesure de vous accompagnez dans vos projets de forages dirigés pour la pose de réseaux secs ou humides. De la phase de conception de projet à la phase de réalisation, leur équipe pluridisciplinaire vous conseille et se charge de l’exécution dans le respect de vos exigences et des obligations règlementaires.
 
TDFIntertas 01.06.18 : L'opérateur d’infrastructure TDF, en charge du déploiement de la fibre dans les zones peu denses, a installé son centre technique national de la fibre à Cergy-Pontoise dans le Val-d’Oise.
En devenant depuis un an, opérateur d’infrastructure FTTH, le groupe TDF, historiquement connu pour ses sites de diffusion audiovisuels et télécoms, a l’ambition de devenir un acteur important des réseaux fibre en France,
TDF, en tant qu'opérateur de Réseaux d’Initiative Publique s'engage aux côtés des collectivités, pour mettre tout en œuvre pour apporter la fibre partout à moindre coût.
De la conception, au financement et au déploiement de votre réseau FTTH, TDF s’appuie sur son expertise ainsi que ses partenaires locaux pour construire des réseaux Très Haut Débit fiables et performants.
L'exploitation et la maintenance de l’infrastructure sont opérés depuis leur centre de supervision, en lien avec des équipes d’intervention 24/7 localisées partout en France.
 
Intertas 30.05.18 : Le plafond des marchés publics sans aucune formalité pourrait passer à 100 000 euros, mais à titre expérimental pour trois ans et uniquement dans le cadre des achats innovants.
Le relèvement spectaculaire du seuil des Mapa (Aujourd’hui fixé à 25 000 euros), que prône Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au Numérique, permettrait de remédier aux difficultés que rencontre les start-up.
Principaux constats :
- Difficulté pour les start-ups de pouvoir « faire leurs preuves », dans des schémas souples, avec le secteur public sur la pertinence de leur solution.
- Difficulté pour les start-ups de trouver au sein de l’Etat les bons interlocuteurs à qui proposer des services.
Actions en cours ou décisions prises :
- Etude d’un relèvement à 100 000 € (contre 25 000 € aujourd’hui), dans le cadre d’une expérimentation sur trois ans, du seuil permettant de recourir à un marché public sans publicité ni mise en concurrence pour acquérir des produits innovants auprès des PME.
-Développement, d’ici fin 2018 et sur le site de la Direction des Achats de l’Etat (DAE), d’un guichet unique des achats de l’Etat permettant une mise en relation rapide entre une entreprise qui souhaiterait présenter ses produits ou services et un acheteur public.
Il est difficile à ce stade de cerner quel serait le périmètre de cette mesure :
- Achats de l’Etat seulement, ou de toutes les personnes publiques ?
- Achats de fournitures, ou aussi de services et de travaux ?
Le secrétariat d’Etat Mounir Mahjoubi n’a pas souhaité à ce stade donner davantage de précisions. Cliquez ici pour consulter le dossier de presse
 
Intertas 30.05.18 : Dans certaines communes d’Alsace Bossue, le déploiement de la fibre optique en aérien par Rosace a pris du retard.
Ce retard est lié à la nature du réseau local, géré par un syndicat intercommunal d’électrification, qui dans ce secteur de l’ouest du Bas-Rhin, a vu l’installation des réseaux électriques et téléphoniques sur des poteaux communs appartenant à Enedis.
Or, Rosace a signé une convention avec Orange pour déployer son réseau de fibre optique. Il a donc fallu relancer les démarches avec Enedis pour tenter d’accrocher la fibre à ses poteaux qui sont testés un par un pour vérifier leur capacité à accueillir les câbles et obtenir l’aval d’Enedis.
Dans certains cas, cette opération est impossible. Il est alors proposé de poser des poteaux en bois dans les villages concernés. Mais certains maires n’en veulent pas et dénoncent aussi le manque de préparation et un manque de communication de la part de Rosace dans ce dossier.
 
Intertas 28.05.18 : Vendredi 25 mai, le Conseil de la Métropole du Grand Nancy a voté à la majorité en faveur du renouvellement et de l'extension de la ligne 1 du tramway.
Le principe de la construction de l'intégralité de la ligne, en une seule fois, a été acté. En juin 2018 débutera un comité de pilotage, pour comparer deux hypothèses de montée. La décision est attendue pour le mois de décembre 2018. Se tiendra alors une nouvelle délibération.
Le coût total de ce projet pourrait avoisiner les 400 millions d'euros. Soit un coût supérieur de 130 millions au projet initial. La déclaration d'utilité publique pourrait intervenir début 2020 et les travaux débuter avant l'été. Pour une livraison de la ligne 1 nouvelle version à l'horizon 2023.
 
 
SUITE DES ACTUALITES GENERALES
 
Toutes les actualités de la profession par thème 
Générales  Chantiers  Matériels  Fournitures