actualitesgenerales1
Portail des Travaux Publics & des Réseaux
News
Adhérents privilégiés
 
bandeau
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Risa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Résultat de recherche d'images pour "intertas tesmec"
 
 
 
Institutionnels
Annuaires spécialisés 
 
 
 
 

Dossiers divers

 
 
 
 

Journée Technique

 "Sans Tranchée"

 
 
Consultez le dossier après Pollutec 2018

 

 
 
Prochains événements

 

 
 
 
Adhérents privilégiés   Annuaires spécialisés Institutionnels 
Services gratuits  -  Vidéos
Inscription lettre d'infos
Evénements & Salons  Envoyez vos communiqués
Aprés Evénements Contactez nous
Si vous rencontrez des difficultés ! utilisez cette adresse : info@inter-tas.com 
Toutes les actualités de la profession par thème
Générales Chantiers Matériels Fournitures
LES ACTUALITES GENERALES
Intertas 23.03.19 : Le Tarn-et-Garonne qui était l'un des derniers départements à n'avoir pas encore dévoilé son projet Très Haut Débit, vient d'annonçer  la signature du contat de délégation entre le syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique et Altitude Infrastructure.
Le Tarn-et-Garonne fait le pari du tout fibre pour raccorder ses habitants au Très haut débit. l’ensemble du département sera couvert d’ici 2022 dans le cadre d’un contrat signé avec Altitude Infrastructure.
Dans le cadre de cette DSP de 30 ans, la société de projet Octogone Fibre mise sur pied par Altitude se chargera du déploiement de la fibre optique sur l'intégralité du département, moins 8 communes. Celles où la construction du réseau est assurée par Orange sur fonds privés, dans le cadre de ses engagements de déploiement en zone AMII, sur le sebandeaucteur de Montauban et son agglomération. Le contrat signé avec Altitude prévoit la desserte en fibre optique de 102 000 locaux d'ici trois ans et demi sur le périmètre d'intervention de Tarn-et-Garonne Numérique, qui comprend quelques communes d'autres départements membres d'EPCI du 82 : Clermont-Soubiran (Lot), Grayssas (Lot), Saint-Antoine (Gers), Montrosier (Tarn). On notera que la proposition retenue va plus loin que ce que prévoyait l'appel d'offres du département : celui-ci visait initialement le raccordement de quelque 70 000 locaux en FttH dans le cadre d'une première tranche, assorti d'une tranche conditionnelle.
 
Intertas 23.03.19 : L’union nationale des syndicats professionnels régionaux d’entreprises de construction et d’entretien des réseaux secs (Sner), vient de réélire Thierry Lirola à sa présidence pour un deuxième mandat.
Thierry LIROLASon deuxième mandat de 3 ans devrait s’inscrire dans la continuité du précédent. Les travaux engagés avec Enedis et GRDF sur les grands sujets tels que la sécurité, les relations sur le terrain, la mieux-disance, la création de formations communes, etc.... et à valoriser les métiers liés à l’activité des réseaux secs, Le Sner continuera également à développer les relations avec la FNCCR et les syndicats d’énergie. Thierry Lirola est directeur général délégué de l’entreprise Serpollet (groupe Serfim) en région lyonnaise. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Intertas 22.03.19 : D’ici à 2022, Dalkia (filiale d'EDF) va investir un milliard d’euros dans les réseaux de chaleur alimentés par des énergies renouvelables.
Cette annonce a été faite par le groupe lors de la présentation des résultats annuels. Cette enveloppe sera principalement dédiée à la création/extension de nouveaux réseaux dans les villes moyennes (inférieur à 30 000 habitants) et les métropoles, ainsi qu’au verdissement de réseaux existants. Une partie de ce fonds sera également allouée à l’acquisition de sociétés ciblées.
 
Intertas 20.03.19 : Le salon professionnel Cycl'eau, qui se tiendra à Bordeaux les 10 et 11 avril 2019, réunira tous les acteurs et professionnels de l'eau, tant privés que publics.
Cet évènement dédié aux professionnels de l'eau a été créé en 2017 à Bordeaux par Jean-Claude Lasserre.
Cette 3e édition réunira 120 exposants et devrait accueillir entre 1.500 et 2.000 visiteurs venus de tout le bassin hydrographique Adour-Garonne, soit un gros quart sud-ouest de la France. Elle sera marquée d'une part par le "village de l'innovation" dédié aux startups, TPE et PME et d'autre part par des rencontres BtoB en partenariat avec la CCI Nouvelle-Aquitaine et la Chambre de commerce européenne. La Banque des territoires viendra aussi y présenter son dispositif Aquaprêt pour financer les projets des collectivités locales dans le domaine de l'eau, de l'assainissement et de la gestion des eaux pluviales. Cycl'eau se tient au Hangar 14 à Bordeaux le mercredi 10 et le jeudi 11 avril 2019. Cliquez ici pour en savoir plus et inscription.
Spie (aller à l'accueil).Intertas 14.03.19 : Le groupe Spie, spécialiste des services multitechniques, allant de la conception à la maintenance des installations électriques, mécaniques et climatiques a publié ses résultats.
La part net (part du groupe) est de 91,4 millions d’euros (-17,2%) et un Ebita de 400 millions d’euros (+3,1%). Il en découle une marge d’Ebita (pro forma) de 6% contre 5,9% en 2017. Pour sa part, la production consolidée du groupe a atteint 6,67 milliards d'euros l'an dernier, ce qui laisse apparaître une hausse de 8,9%.
Concernant 2019, le groupe indique être en bon ordre de marche et table sur une croissance de sa production comprise entre 2,5% et 4,5% à change constant. Par ailleurs le groupe vise une marge d'Ebita consolidée d'au moins 6%. Cliquez ici pour consulter le communiqué
 
Intertas 14.03.19 : L’une des plus grandes sociétés de technologie sans tranchée au monde a été acquise par pour un montant estimé à 700 millions de dollars américains.
Le 15 février, Toro a annoncé la conclusion d'un accord définitif portant sur l'acquisition de Charles Machine Works, société mère de plusieurs marques sans tranchée, dont Ditch Witch.
L’accord, d’une valeur de 700 millions de dollars américains en espèces, est soumis à certains ajustements énoncés dans l’accord définitif. La transaction est soumise à l’approbation des autorités de réglementation et à d’autres conditions de clôture.
Outre Ditch Witch, Charles Machines Works possède notamment les sites Subsite, HammerHead Trenchless, American Augers et Trencor. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 13.03.19 : La start-up israélienne Utilis a mis au point un moyen de détecter des fuites d’eau, en observant la Terre depuis l’espace.
Cette détection des fuites dans l’infrastructure hydraulique d’un pays, a été développée grâce à une technologie initialement mise au point pour trouver de l’eau sur Mars et Vénus.
Utilis obtient des images radars de la surface de la planète grâce à des capteurs satellites de l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise et du Satellite d’observation micro-ondes argentin (SAOCOM), avec lesquels ils se sont associés.
L’imagerie non-optique peut couvrir jusqu’à 3 500 kilomètres carrés en une fois, ce qui permet à Utilis d’avoir accès à des informations sur des systèmes de distribution d’eau en place. Cette technologie analyse les images à la recherche de la signature spectrale de l’eau. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 12.03.19 : En 20 ans, SIFER est devenu un rendez-vous international de référence pour tous les acteurs de la filière ferroviaire.
Organisé tous les deux ans à Lille, au sein du premier pôle ferroviaire français, un des territoires les plus dynamiques en Europe, il permet aux acteurs du secteur de suivre les tendances du marché, de se rencontrer et d’échanger, en vue notamment de nouer des opportunités commerciales. C’est à SIFER, par exemple, que s'est créé le réseau des clusters industriels ferroviaires.
Près de 400 sociétés provenant de 21 pays ont déjà confirmé leur présence. Ce sont 149 entreprises qui participeront pour la première fois à SIFER. Par ailleurs, de nombreux exposants issus du secteur numérique et de l’écosystème start-up seront présents.
Cette année, SIFER agrandit sa surface d’exposition afin de pouvoir répondre aux sollicitations des entreprises qui souhaitent valoriser leurs innovations pendant les trois jours du salon, mais aussi pour proposer un parcours de visite plus agréable. Cliquez ici pour en savoir plus et consulter la liste des exposants
 
Intertas 12.03.19 : Le nouveau site internet de MADE est en ligne : Spécialisée dans la conception, la fabrication, la commercialisation de solutions innovantes dans le domaine de l’électronique professionnelle.
 MADE se positionne en qualité de leader auprès de grands acteurs du secteur de l’énergie, du gaz et des télécoms. MADE propose des outils pour l’exploitation des réseaux électriques (identificateur de câble électrique, testeur de fusible...), des dispositifs pour la localisation des réseaux enterrés (localisateurs de câble de Merytronic et Radiodétection, radar de sol, traceur de câble...), des détecteurs de lignes aériennes haute tension, des solutions d’aide à la téléconduite du réseau électrique sur tout type de support de transmission et enfin nos équipements de sécurité (équipement de protection individuelle électrique, équipement de mise à la terre, testeur de tension…).
 
Intertas 11.03.19 : La fédération InfraNum, dans le cadre de la préparation de son observatoire 2019 du THD, a souhaité évaluer le nombre de foyers ou locaux dont le débit filaire serait inférieur à 8 Mbps en 2022.
L’objectif fixé par l’État étant en réalité de 30 Mbps, il s’agit alors d’identifier les foyers les plus à risque de voir la fracture numérique se creuser à leur détriment. Le résultat est édifiant : le taux des futurs « oubliés du bon débit » pourrait grimper jusqu’à plus de 20% dans certains départements !
Afin de sensibiliser chaque citoyen, élu et responsable de collectivité, InfraNum a décidé de ne pas attendre la présentation complète de cet Observatoire (21 mai prochain) pour communiquer la présente radiographie départementale et appeler à la mobilisation de tous, dans l’intérêt général.
Face au danger d’une fracture numérique renouvelée, InfraNum demande à l’ARCEP la prolongation de la date d’ouverture du guichet de la solution THD radio jusqu’à fin 2020, afin de permettre aux Départements de constituer et finaliser leurs demandes. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 07.03.19 : Alors que la fibre est en plein déploiement, la société toulousaine Alsatis développe actuellement des solutions par ondes radio pour fournir du très haut débit dans les zones blanches et grises en France.
Il y a eu la ruée vers l'eau, puis l'électricité. Aujourd'hui, nous sommes entrés dans l'ère de la ruée vers le très haut débit, lance Antoine Roussel, directeur général d'Alsatis. En 2018, le président de la République, Emmanuel Macron, a fixé l'objectif de couvrir l'intégralité du territoire français en internet à très haut débit (soit plus de 30 mbit/s) d'ici 2022.
Pour y parvenir, beaucoup de collectivités locales se sont lancées dans des plans ambitieux de déploiement de la fibre optique, nécessitant souvent de construire des réseaux souterrains. Mais le déploiement de la fibre piétine. Les projets se sont multipliés sur les derniers 18 mois et je n'en connais aucun qui soit à l'heure.
Certains départements viendront bientôt frapper à notre porte pour trouver des solutions de transition qui leur permettent de respecter les délais sur lesquels ils se sont engagés auprès de leurs concitoyens et en plus avec une technologie moins coûteuse que la fibre fait remarquer Antoine Roussel. Ce dirigeant est à la tête de la PME toulousaine Alsatis. Fondée en 2004, elle se définit comme "un pompier du numérique" qui offre des solutions alternatives à la fibre dans les zones blanches et grises en France. (sorce La Tribune)
 
Intertas 05.03.19 : A l’initiative de l’association européenne de la location (ERA), un calculateura été mis en place en ligne, qui permet une comparaison objective des coûts d’achat et des coûts de location d’un équipement de chantier,
L’outil en ligne évalue toute sorte de contrat de location (contrat de location précaire, location financière, location opérationnelle,… ) et analyse la performance économique de chacun. Il apporte une réponse aux exploitants dont les exigences sont propres et le recours à la location spécifique. De fait, la taille de l’entreprise, son secteur d’activité, sa culture interne vis-à-vis du matériel, ont des incidences sur le processus de prise de décision. De même, parce qu’il a été développé spécifiquement pour le secteur des matériels de chantier, il intègre dans ses calculs la notion de risques propres à l’industrie de la construction, tels que la fiabilité et le coût de substitution qui résulte, la valeur de revente. De même, il prend en compte les questions de fiscalité et l’impact de normes comptables IFRS. Cliquez ici pour en savoir plus et utiliser le comparateur.
 
Intertas 28.02.19 : Des difficultés financières ont ralenti le déploiement de la fibre optique dans le département de l'AIN.
Pour relancer ce projet, un accord de solidarité financière de tous les acteurs du dossier a été trouvé entre l’État, la Région, le Département et les Communautés contriburont pour deux millions d’euros répartis entre les quatorze communautés de communes du département, sur une durée de quinze ans. Le projet de déploiement de la fibre optique se relance, pour le bénéfice de tous, acteurs économiques et habitants de l’Ain.
 
Intertas 27.02.19 : Un nouveau guide OPPBTP relatif à la l'heliportage ! L’hélicoptère grâce à sa capacité à pouvoir voler en « stationnaire » est utilisé dans de nombreuses opérations de manutention, de positionnement ou de transport de personnes.Résultat de recherche d'images pour "hélicoptère travaux ligne electrique"
A ce titre, il trouve sa place aussi bien dans des applications militaires, de secours en montagne ou en mer, de lutte contre le feu, de transport de personnes, que de travaux de construction de ligne ou de transport d’électricité. L'hélicoptère rend de grands services dans les métiers du BTP, particulièrement pour approvisionner en matériels et matériaux ou transporter des hommes dans des zones difficilement accessibles par une autre voie. En montagne ou en mer, son efficacité n'est plus à démontrer.
Dans toute opération faisant appel à l'héliportage, soumise à de nombreux risques, chacun a son rôle à jouer et toutes les étapes doivent être respectées. Ainsi l'analyse préalable des risques, la préparation de l'opération, la formation des personnels, qu'ils soient pilotes, accompagnants ou personnes au sol, sont indispensables à la réalisation en sécurité de l'opération. Cliquez ici pour en savoir plus et télécharger le guide
 
Intertas 26.02.19 : La FTTH Conference, le plus grand rendez-vous FTTH au monde, avec plus de 3000 participants et 94 pays représentés, se déroulera du 12 au 14 mars à Amsterdam.
À l’origine de cet événement, le FTTH Council Europe, une organisation créée en 2004 dont la mission est d’accélérer le déploiement de la fibre optique, et de favoriser le développement de ses usages, en Europe.
Après le succès de la précédente édition, qui s’était tenue à Valence, la FTTH Conference revient cette année avec un riche programme, à Amsterdam cette fois-ci. Du 12 au 14 mars, pas moins de 150 intervenants et experts de la fibre optique prendront la parole pour présenter les dernières tendances en matière de FTTH. Parmi eux, Thomas Reynaud (Directeur Général d’Iliad), Emmanuel Lugagne Delpon (Vice-Président d’Orange Labs Networks) et Pascal Rialland (Président de Covage) feront le déplacement depuis la France. Durant ces trois jours d’événement, tous partageront leur expérience et leur savoir-faire sur la fibre optique. Une centaine d'exposants seront présents à la conférence, parmi eux les constructeurs Français MARAIS et RIVARD. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 25.02.19 : (communiqué) FAYAT et FINALCAD signent un partenariat en vue d'accompagner le Groupe à accélérer la transformation numérique de ses chantiers.
FAYAT adopte les solutions de FINALCAD pour la numérisation des chantiers du Groupe, et confirme sa volonté d'accélérer sa transformation digitale sur le terrain afin d'apporter des solutions fiables et innovantes à ses clients.
Le Groupe FAYAT est le premier groupe français indépendant de la construction et leader mondial en matériel routier. Familial et indépendant, il représente aujourd'hui 21 425 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 4,4 milliards d'euros.
Fort de plus de 60 ans d'expérience, le groupe FAYAT est très attaché à répondre aux enjeux de la Société avec des solutions innovantes et durables dans ses différents métiers, au service de ses clients. L'innovation est l'une des cinq priorités stratégiques identifiées du Groupe, et ce partenariat avec FINALCAD répond à cette ambition. Cliquez ici pour lire la suite du communiqué
 
Intertas 25.02.19 : La Chambre Syndicale Nationale des Géomètres Topographes organise son 6ème salon de la topographie au lycée des Métiers du BTP de Bron (69500).
Des stands en libre accès tout au long de la journée ainsi que des réunions d'informations le matin : 10h00 – 10h45 : Verlingue – Limiter les risques d’implantation 11h00 – 11h45 : Les avancées de la profession.
Un buffet sera servi le midi. Une quinzaine d'exposants seront présents tout au long de la journée. Inscription via ce lien : http://bit.ly/6emeSalonCSNGT
 
Intertas 20.02.19 : Les conduites en PVC datant d’avant 1980 font actuellement l’objet d’une surveillance particulière, car elles peuvent libérer dans l’eau du chlorure de vinyle monomère (ou CVM), présentant potentiellement un risque pour la santé.
Les conduites utilisées pour transporter l’eau potable ne doivent pas dégrader la qualité de l’eau par leur composition ou leur état. Il existe une règlementation et des agréments qui s’assurent que chaque matériau utilisé pour transporter l’eau potable est conforme et ne présente pas de risque pour la santé.
Certains matériaux connus pour libérer des particules nocives, comme le plomb, sont progressivement remplacés et le taux de ces composants nocifs bien connus fait l’objet d’une surveillance spécifique dans les réseaux de distribution d’eau.
Afin d’éviter les risques sanitaires liés aux conduites en métal, les réseaux sont depuis longtemps composés pour une grande partie en PVC. Cependant, les canalisations datant d’avant 1980 n’ont pas subi les mêmes procédés de fabrication que les matériaux actuels, et certaines de ces anciennes canalisations peuvent (dans certaines conditions) libérer du chlorure de vinyle monomère (ou CVM).
Le CVM se forme à partir du PVC des canalisations datant d’avant 1980. C’est un composé qui peut circuler dans l’eau mais qui est volatile, il se disperse donc rapidement dans l’air lorsque l’eau est aérée. Le CVM est particulièrement présent dans les réseaux où l’eau circule peu (réseaux étendus ou peu utilisés) et lorsque l’eau est chaude. Il est cependant difficile de savoir précisément où le CVM peut se former, car la libération de CVM dépend aussi de la composition de chaque canalisation en PVC datant d’avant 1980, de l’organisation du réseau et d’autres facteurs.
 
Intertas 20.02.19 : La FSTT (France Sans Tranchée Technologies) récompense les meilleures initiatives permettant une réduction des nuisances lors de travaux, grâce aux techniques sans tranchée. Participez vous aussi au concours.
Ce concours permet de distinguer des initiatives, des projets ou des chantiers exemplaires, de mettre en lumière des savoir-faire et des innovations et d'offrir aux lauréats l'occasion de valoriser et promouvoir leur réalisations, procédés ou services.
Les catégories qui seront récompensées : Chantier de travaux neufs - Chantier de travaux de réhabilitation - Chantier sans tranchée réalisé sous Charte du Sans Tranchée - Prix spécial du Jury récompensant le domaine du forage dirigé - Personnalité de l'année - Etudiant ou un junior professionnel de moins de 25 ans, en début de parcours professionnel
La remise des prix des Trophées du Sans Tranchée 2019 seront remis officiellement au cours du dîner de Gala du salon Ville Sans Tranchée (VST) le 18 juin 2019 à Chatou.
 
Intertas 18.02.19 : La fédération DLR tient son congrès annuel les 21 et 22 mars prochains, au Centre de Congrès Prouve-Nancy.
Plus de 700 professionnels de la location, de la distribution et de la réparation de matériels de BTP sont attendus, ainsi que du secteur du levage, de la grue à tour, et de la construction modulaire.
Cette année, la thématique de l’emploi et de recrutement sont au coeur des discussions de la 1ere journée, qui se concluera par l’assemblée générale de la Fédération. Durant la 2e journée, les échanges se poursuivront sur le thème du numérique et notamment du BIM !
Créé en 1965, le DLR regroupe et fédère aujourd’hui les entreprises des secteurs de la distribution, de la location, de la maintenance et des services pour les matériels destinés au BTP et à la manutention* : autant de professionnels reconnus d’utilité économique pour leurs investissements et leurs offres innovantes, ainsi que pour leurs actions de recrutement et de formation des jeunes et des salariés qui participent à renforcer la localisation des emplois. Ses adhérents réalisent 70 % du volume d’activité du marché.
Le constructeur YANMAR sera présent au Congrès du DLR
 
PréventionBTP En DirectIntertas 18.02.19 : L’OPPBTP (Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics) dresse un bilan très positif de son site « Prévention BTP En direct », lancé il y a tout juste un an.
Ce service d’assistance en ligne a été conçu pour être au plus près des besoins d’information des entreprises du BTP sur les sujets de sécurité et de prévention. Il permet de répondre en temps réel aux questions de sécurité et de prévention que peuvent se poser les entreprises de BTP au quotidien. Signe de son succès, il a enregistré près de 3200 demandes par téléphone et par le chat en ligne et a dépassé les 392 000 consultations de sa base de 500 questions/ réponses. Première thématique consultée : celle des matériels et engins totalise plus de 57 000 clics d’utilisateurs.
Ce sont ici les questions liées aux CACES, permis et autorisations dont l’AIPR (Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux) les plus appréciées. Le service propose également une ligne téléphonique et un chat permettant de dialoguer avec 25 experts de l’OPPBTP. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 15.02.19 : Nous vous donnons les tendances sur les ventes en 2019, dans la catégorie des matériels spécifiques pour la pose de réseaux en souterrains :
Avec le déploiement de la fibre optique en France, toutes les ventes des matériels spécifiques ont augmenté l’année passée et devraient encore progresser en 2019.
- Les ventes d'aspiratrices-excavatrices, avec la nouvelle réglementation sur la sécurité des travaux sur les réseaux, la progression est spectaculaire et se poursuivra en 2019. Les constructeurs ont un délais de 18 à 22 mois pour livrer les aspiratrices-excavatrices.
- Les ventes de trancheuses en forte augmentation en 2018 devraient encore progresser en 2019.
- Les ventes de machines de forages horizontales et dirigées en légère progression en 2018, devraient rester au même niveau en 2019.
- Les ventes de treuils de tirage et les dérouleuses en 2018 ont été stables et en progression pour les matériels utilisés dans le déploiement de la fibre, qui devraient être en hausse encore en 2019.
- Les ventes de matériels de détéction et de géoréférencement en forte augmentation en 2018 devraient encore progresser en 2019.
 
Intertas 15.02.19 : Le SEIMAT a publié ses statistiques de ventes au cours de 2018.
Il en ressort que les commercialisations de toutes les catégories ont augmenté l’année passée, à l’exception des mini-pelles, accusant un recul de 2 %.
Toutes les catégories de matériels augmentent entre janvier et décembre 2018, mais dans des proportions très variables, de + 2 % pour le compact à + 29 % pour le matériel de levage et de manutention.
les matériels de terrassement augmentent de 8 %, le routier croît de 9 %, le béton de 13 %
Seul en baisse de 2% les mini-pelles, à hauteur de 11 387 commercialisations (contre 11 574 en 2017), représentant 66 % du volume des ventes. Mais depuis 2015 cette catégorie augmente de façon exceptionnelle, elle n’aurait pu que difficilement aller plus haut.
 
Intertas 13.02.19 : Le conseil départemental de la Haute-Vienne a pris la décision de confier à l’opérateur privé Orange le fibrage d’une partie de la Haute-Vienne (65.000 prises), en complément de la couverture déjà réalisée sur fonds publics (35.000 prises).
Le choix de confier à un opérateur privé, en l'occurrence Orange, le fibrage d'une partie de la Haute-Vienne, a donné lieu à de vifs échanges lors de la séance plénière de ce 12 février, au conseil départemental.
Les élus de gauche défendaient l'investissement privé pour financer une infrastructure d'intérêt général, face à des élus de droite devenus d'ardents défenseurs de l'investissement public. L'opposition de droite reproche de donnez au privé ce que Dorsal (Le syndicat mixte créé en 2002 et chargé justement du déploiement public de la fibre dans le département) voulait faire.
 
Intertas 12.02.19 : (communiqué) IONITY confie à SPIE le déploiement de son réseau pan-européen de bornes de recharge de véhicules électriques.
Fin 2018, deux nouvelles stations SHELL ont été inaugurées sur l’autoroute A11, au sud-ouest de Paris. Il s’agit des premières stations équipées de bornes de recharge à haute puissance du réseau pan-européen IONITY et installées par SPIE.
Le groupe SPIE vient de remporter le contrat IONITY d’accompagnement du déploiement de 400 bornes de recharge à haute puissance à travers l’Europe à l’horizon 2020. De grande envergure, ce contrat s’inscrit pleinement dans la stratégie de SPIE, la société se positionnant en acteur clé des marchés de la Smart City et de la mobilité électrique. Cliquez ici pour lire la suite du communiqué
 
Intertas 09.02.19 : Philippe Gruat prend la tête de la filière béton qui regroupe cinq organisations professionnelles : la fédération de l’industrie du béton (FIB), le syndicat français de l’industrie cimentière (SFIC), le syndicat national du béton prêt à l’emploi (SNBPE), l’union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) et l’union nationale des producteurs des granulats (UNPG).
Philippe Gruat a effectué l’ensemble de sa carrière dans l’industrie des matériaux et produits de construction où il a occupé plusieurs fonctions dans le marketing et la direction générale.
Actuellement, Philippe Gruat préside la FIB et le Cerib (Centre d’études et de recherche de l’industrie du béton). Depuis 2009, il est également président d’Eurobéton Industrie, spécialiste de la fabrication de produits en béton dans l’est de la France, et de l’école supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction (ESITC) de Caen depuis 2013. L’industrie du béton représente 65 000 emplois répartis sur 4 400 sites en France.
 
AccueilIntertas 04.02.19 : Depuis janvier 2019, les collectivités locales peuvent bénéficier de la nouvelle offre « Aqua Prêt » de la Banque des Territoires. Elle prévoit 2 Md€ de prêts sur fonds d’épargne de la Caisse des Dépôts pour financer des projets d’eau potable, d’assainissement et d’eau pluviale. Cette offre s'adresse à toutes les collectivités territoriales, mais aussi aux régies, sociétés publiques locales et entreprises en délégation de service public. Elle a vocation, notamment à financer le renouvellement des réseaux d'eau et d'assainissement. doit faciliter la relance de l’investissement et favoriser l’accélération de la rénovation des réseaux d’eau et d’assainissement en France. Pas moins de trois ateliers ont porté sur la thématique du renouvellement des réseaux d’eau, lors du Carrefour des gestions locales de l’eau. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 01.02.19 : La fédération des entreprises partenaires des territoires connectés, InfraNum publie sa feuille de route 2019 : pour une année décisive dans le Plan France THD.
Après avoir réélu en décembre dernier Etienne Dugas, son Président co-fondateur, pour un troisième mandat, et renouvelé significativement son conseil d’administration, la fédération des entreprises partenaires des territoires connectés, publie sa feuille de route 2019.
Celle-ci vise à faire évoluer certains sujets fondamentaux pour tenir le calendrier gouvernemental du plan France Très Haut Débit. Efficacité et expertise. Tels sont deux leit motiv qui ont conduit à l’élaboration de la nouvelle organisation de la principale fédération des infrastructures du numérique. Etienne Dugas, les présidents de commissions, les 14 nouveaux administrateurs(1) et l’équipe permanente désormais composée de 4 collaborateurs, seront à la manœuvre pour animer et coordonner les travaux de 8 commissions thématiques et 4 groupes de travail, en fonction de leurs expertises respectives.  Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 26.01.19 : Les conseils de prud'hommes de quatre villes ont, en l'espace d'un mois, refusé l'application du "barème Macron", fixant les montants plancher et plafond des dommages-intérêts de tout salarié licencié de manière infondée.
Une loi peut ainsi être jugée à la fois constitutionnelle (ce fut le cas s'agissant du barème Macron par décision du 21 mars 2018) et inconventionnelle... décisions des CPH de Troyes, d'Amiens et de Grenoble, de manière motivée, et du Conseil de Prud'hommes de Lyon, de manière implicite. Ils ont donc accordé aux salariés concernés une indemnisation sans référence au barème Macron.
La France s'inscrit dans un ordre international, lequel est régi par un certain nombre de conventions et traités. Conformément à l'article 55 de la Constitution française : "Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois".
Le "barème Macron" se présente sous la forme d'un tableau fixant les montants plancher et plafond de ces dommages-intérêts. Tenant compte de l'ancienneté du salarié, il va de 1 à 20 mois de salaire. Au paravant une seule limite - plancher - était fixée : les salariés ayant plus de 2 ans d'ancienneté dans une entreprise d'au moins 11 salariés avaient droit à un minimum de 6 mois de salaire. Pour les autres, il était simplement indiqué que les dommages-intérêts devaient être fixés "en fonction du préjudice subi".
L'incertitude née des décisions opposées au "barème Macron" va demeurer quelques années, le temps que les cours d'appel se prononcent à leur tour et, surtout, que la Cour de cassation soit saisie, in fine, de cette problématique.
 
Intertas 25.01.19 : Philippe Aymard, fondateur et dirigeant de Detect Réseaux, le réseau d’agences spécialisées dans la détection de réseaux enterrés, présente le bilan 2018 et  objectifs, nouveautés et perspectives pour 2019 de son enseigne.
En 2018 Detect Réseaux a intégré un nouveau franchisé à Mulhouse, portant à 9 le nombre d’agences Detect Réseaux en France. Le chiffre d’affaire 2018 devrait avoisiner les 3,8 millions d’euros avec une rentabilité avant impôts proche de 20%.
Detect Réseaux a recruté un docteur en sciences spécialisé dans les hyper-fréquences dans le but de créer une équipe dédiée à la recherche et au développement. De nouvelles techniques de géoréférencement sont en cours de développement.
En 2019, Philippe Aymard prévoit de recruter 5 nouveaux franchisés afin de mailler complètement le territoire. et de porter le chiffre d’affaires global autour de 5 millions tout en conservant une forte rentabilité.
 
Intertas 24.01.19 : (communiqué) Le Village Béton revient au Carrefour des Gestions Locales de l’Eau à Rennes sous la bannière des Smart Systèmes en Béton et sous l’égide des institutionnels et experts de la filière béton.
Seront présents : FIB (Fédération de l’Industrie du Béton), Cerib (Centre d’Études et de Recherches de l’Industrie du Béton) et CIMbéton (Centre d’Information sur le Ciment et ses applications).
Le Village Béton proposera un espace d’échanges et de réflexion collective en faveur de la gestion responsable de l’eau, notamment au travers de trois conférences dédiées à la qualité des réseaux d’assainissement et à la gestion efficience des eaux pluviales dans une ville perméable. Pour cette édition, le Village Béton réunira huit acteurs de l’Industrie du Béton : les sociétés Bétons Libaud, Blard, CRP, Sobemo, Stradal, Robert Thébault SAS, Urvoy et Urvoy Préfa, qui présenteront leurs solutions industrielles en béton pour collecter, transporter et gérer le traitement des eaux usées et pour infiltrer, collecter, transporter, gérer les volumes et la qualité des rejets des eaux pluviales. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Intertas 12.01.19 : Ouest Formation Conseil TP organise une matinée d'information le mardi 22 janvier 2019 à Saint Nazaire sur "les services innovants de récolement de réseaux en fouille ouverte par photogrammétrie vidéo".
Ces services permettent le récolement en fouille ouverte des réseaux enterrés permettant d'être conforme à la réglementation DT-DICT (plan de récolement de classe A conformément à l'article 5 de l'arrêté du 15/02/2012.
Ces techniques ont l'avantage de permettre le remblaiement de la tranchée au fur et à mesure de l'avancée des travaux. Comment fonctionne ces technologies de relevés ? Quels appareillages nécessaires ? quel en est le coût ? faut il une formation ? est ce facile d'utilisation pour le chef de chantier ? Toutes ces questions seront évoquées lors de cette matinée d'information. L’équipe RezoProcess® sera présente à cette matinale pour présenter leur service.
inscription gratuite (nombre de places limitées) Pour en savoir plus et pour vous inscrire cliquez ici
 
Intertas 10.01.19 : Le Groupe NAT - Expert de vos Réseaux annonce sa présence au Carrefour de l’Eau de Rennes les 30 et 31 janvier 2019.
Toute l’équipe du Groupe NAT vous accueillera au stand 383 du Hall 4 (face au Pôle Innovation) : venez y confier vos problématiques-réseaux et y découvrir l’ensemble des services répondants à la Réforme Anti-Endommagement et les solutions de traitement et de gestion des procédures et documents liés à vos travaux et chantiers.
Le Groupe NAT trouve son origine dans les métiers d'anticipation et de gestion de ces risques. Il dédie toutes ses solutions aux Collectivités, Exploitants de Réseaux, Entreprises Ingénierie et Professionnels de Travaux Publics.
 
Intertas 10.01.19 : (Top Web) Pour tester vos connaissances en AIPR, ALYENCE Formation vous donne l'opportunité d'évaluer votre potentiel en ligne, afin de connaitre votre niveau et votre besoin de formation.
Les deux quiz d’évaluation* sont destinés aux Opérateurs, Encadrants et Concepteurs, pour leur permettre de tester leurs connaissances en AIPR.
Les résultats des tests sont de nature estimative. Ils sont donnés à titre indicatif afin de permettre à l’utilisateur de découvrir ses lacunes ou ses connaissances en vue de l’obtention de l’examen AIPR.
Cliquez ici pour tester vos connaissances en AIPR
 
SNCF Réseau (aller à l'accueil)Intertas 09.01.19 : En 2019, SNCF Réseau investira 183 millions d’euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne-Franche-Comté.
SNCF Réseau veut grâce à ces travaux offrir aux usagers "une infrastructure performante et une meilleure qualité de service". Sept passages à niveau publics devraient être supprimés et huit devraient être automatisés pour répondre à un plan national de sécurisation des passages à niveau.
Outre des travaux de modernisation des voies et des postes d'aiguillages, SNCF Réseau a prévu en 2019 d'améliorer l'accessibilité des gares aux personnes à mobilité réduite.
 
Intertas 07.01.19 : Le syndicat des Canalisateurs, qui a à cœur de promouvoir ses métiers, lance le 7 janvier 2019 un jeu concours ouvert aux salariés des entreprises ainsi qu’aux élèves des établissements de formation.
Toute personne ou groupe de personnes travaillant ou étudiant en France dans le milieu des travaux de réseaux d’eau potable, d’assainissement et de gaz peut y participer, sans conditions d’âge et de niveau hiérarchique.
La candidature au concours peut se faire de manière individuelle ou collective (équipes, classes…). Deux prix seront donc décernés : celui de la meilleure vidéo en candidature individuelle et celui de la meilleure vidéo en candidature collective.
Les vidéos, d’une durée comprise entre 1 et 3 minutes, doivent avoir pour objectif de promouvoir ces métiers, en montrant un geste, en réalisant un portrait, en mettant en scène un engin, une spécialité, un chantier… sur un ton qui peut être décalé (humour, science-fiction…) ou sur une thématique particulière. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 05.01.19 : Les Canalisateurs, la Fédération Régionale des Travaux Publics (FRTP) Bretagne, la FRTP Normandie et la FRTP Pays de La Loire sont à nouveau réunis au Carrefour des Gestions Locales de l’Eau à Rennes sous la bannière du Village Canalisateur avec les principales entreprises du secteur.
Elles présenteront leurs dernières innovations pour la construction, l’entretien et la pérennité des infrastructures de réseaux en France.
Le Village Canalisateur propose un parcours « réseaux » composé de cinq conférences pour offrir aux visiteurs un cadre de réflexion, en termes d’obligations réglementaires, de gestion du risque sanitaire, de financements, de qualité des infrastructures d’eau et d’assainissement... Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 02.01.19 : En 2020, Toulouse inaugurera son téléphérique urbain, qui sera construit par le spécialiste du transport par câble Poma. Cette ligne aérienne de 3 km sera la plus longue de France.
Cette ligne aérienne doit relier l'Oncopole à l'université Paul-Sabatier, en passant par l'hôpital Rangueil, en dix minutes, alors qu'il en faut au moins trente en voiture.
Pour lever les inquiétudes sur ce projet, Tisséo, l'opérateur des transports en commun de l'agglomération toulousaine, le présente dans une vidéo à 360°, réalisé par la société Drone Reponse (spécialisée dans l'Imagerie technique par drone). Elle doit remplir deux objectifs : assurer la communication grand public et lever les inquiétudes des habitants survolés, explique Vincent Conan, chef de projet téléphérique à Tisséo Ingénierie, la société publique locale en charge de la maîtrise d'ouvrage pour Tisséo Collectivités.
 
Intertas 02.01.19 : Un arrêté, en vigueur ce 1er janvier, fixe la liste des titres professionnels du ministère du Travail permettant la délivrance de l’autorisation d’intervention à proximité des réseaux (AIPR).
Il est pris en application du II de l'article 21 de l'arrêté du 15 février 2012 relatif à l'exécution de travaux à proximité de certains ouvrages souterrains, aériens ou subaquatiques de transport ou de distribution. Cet arrêté précise à l’article 1 que « les modalités d'évaluation des compétences sont laissées à l'appréciation du ministère du Travail. Elles peuvent ainsi faire l'objet d'un contrôle continu ou d'une épreuve spécifique.
 
Intertas 02.01.19 : Le Gouvernement annonce une enveloppe de 620 millions d’euros pour accélérer le déploiement de l’Internet très haut débit dans 17 territoires de métropole et d’outre-mer.
Bien que la fibre optique soit en cours de déploiement un peu partout en France, force est de constater qu'il sera difficile de tenir le calendrier pour atteindre l'objectif d'une connexion Internet très haut débit pour tous en 2022 (30 Mb/s).
Pour accélérer le renouvellement de la couverture numérique - aussi bien en fibre optique qu'au travers du mix technologique (montée en débit, THD Radio...) - Edouard Philippe a signé, le 24 décembre dernier, 17 engagements de financement de l’Etat en faveur de réseaux d’initiative publique portés par des collectivités, qui investissent déjà dans le très haut débit à travers des réseaux d'initiative publique (RIP).
Les financements annoncés par Matignon concerneront les régions et les départements suivants : l'Auvergne : 68,38M€ - l'Ain : 74,6 M€ - le Nord-Pas-de-Calais : 72,87 M€ - le Grand Est : 62,06 M€ - la Charente : 60,07 M€ - la Martinique : 50,55 M€ - les Landes : 41,87 M€ - la Loire-Atlantique : 38,46 M€ - le Doubs : 21,02M€ - la Corse : 28 M€ l- e Jura : 27,22 M€ - le Calvados : 27 M€ - le Lot-et-Garonne : 25,51 M€ -L'Essonne : 14,48 M€ - les Deux-Sèvres : 3,61 M€ - le Var : 3,07 M€ - la Guyane : 1,3 M€
Ces collectivités locales ont d'ores et déjà planifié, voire même construits et commencé à exploiter, un réseau public de fibre optique pour déployer l'Internet très haut débit dans les communes peu denses où les opérateurs privés n'investissent pas spontanément.
 
Intertas 31.12.18 : (communiqué) Le groupe Circet, numéro un européen des infrastructures de télécommunications pour les opérateurs télécoms, annonce avoir fait l’acquisition de Cableven, un opérateur d’infrastructures de télécommunications basé en Espagne.
Après l’acquisition de KN Group (Irlande et UK) en octobre 2018, l’acquisition de Cableven est une nouvelle étape dans le développement de Circet. Depuis sa création, Cableven connait une croissance forte avec notamment un triplement de son chiffre d’affaire depuis 2015. Cableven se distingue par un haut niveau de service, un fort dynamisme entrepreneurial et une stratégie d’expansion géographique en Espagne. Basé originellement en Andalousie, Cableven s’est ainsi développé dans le reste du pays et opère aujourd’hui dans six régions différentes (Andalousie, Îles Canaries, Galice, Asturies, Extremadura, Ceuta) et réalise en 2017 un chiffre d’affaires d’environ 50 M€. Cableven compte comme clients trois des principaux opérateurs télécoms en Espagne - Vodafone, Orange et Masmovil – pour lesquels Cableven réalise des activités de maintenance et de déploiement de réseaux fibre et mobile. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Intertas 29.12.18 : Les candidatures à l’appel à projets de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME) «Infrastructures de recharge pour véhicules électriques dans les zones non interconnectées» (IRVE ZNI) sont ouvertes.
Des financements sont proposés pour la mise en place de solutions de recharge pour véhicules électriques. L’électricité utilisée doit être d’origine renouvelable et doit présenter peu d’impact sur le réseau local.
Les projets retenus doivent s’inscrire dans l’un des axes suivants : les flottes captives, les transports collectifs, les établissements recevant du public, le résidentiel collectif et les parcs de stationnement accessibles au public de type parc relais. Pour cet appel, la date limite de dépôt des dossiers est le 17 mai 2019. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 28.12.18 : C’est une première mondiale. Porté par le groupement HydroQuest et Hydrowatt, le parc de quatre hydroliennes installées dans le lit du Rhône pourra produire un gigawatt-heure par an.
Avec une puissance installée de 320 kW, le parc d’hydroliennes fluviales inauguré, vendredi 21 décembre, sur le site de Saint-Clair à Caluire-et-Cuire aux portes de Lyon, fait figure de pionnier dans le domaine. Installées dans le lit du Rhône, ces hydroliennes vont produire l’équivalent de la consommation électrique annuelle (hors chauffage) de 500 foyers. Ce projet est développé par le groupement composé d’HydroQuest (ingénierie hydrolienne), Hydrowatt (exploitant) et CMN (constructeur) suite à l’appel à projet lancé, en 2016, par Voies navigables de France (VNF). Le groupement exploitera cette ferme pendant de 18 ans via une occupation temporaire du site.
 
Intertas 22.12.18 : Altice Europe et le puissant fonds d’investissement KKR, ont annoncé hier conjointement la création de "Hivory", revendiquée comme la plus grande société de tours de télécommunications indépendante en France et la troisième en Europe.
La création de Hivory fait suite au succès de l’acquisition par KKR d’une participation de 49,99% dans un portefeuille de plus de 10 000 pylônes de SFR, annoncée en juin dernier. Hivory devient par conséquent un fournisseur d’infrastructures de télécommunication indépendant. Par le biais de l’émergence de cet opérateur, "Altice et KKR chercheront de manière proactive à s’associer à tous les opérateurs mobiles pour développer leurs objectifs de couverture et de densification en France, à travers la construction sur mesure de nouvelles tours tout en facilitant les besoins de mutualisation sur le marché mobile français", fait savoir le groupe. Autrement dit, Hivory, cherchera à contribuer au développement des infrastructures françaises, tout en accompagnant les acteurs des télécoms sur le «New Deal» et sur la transition vers la 5G.
 
Intertas 20.12.18 : (communiqué) Le groupe Luxembourgeois Solutions 30, spécialisé dans les services d'assistance pour les nouvelles technologies, se renforce dans le Très Haut Débit et le déploiement de la fibre optique en rachetant en France SOTRANASA et en Espagne Saltó Telecomunicaciones S.L.
Solutions 30, leader des Solutions pour les Nouvelles Technologies, renforce son positionnement de partenaire de référence auprès des plus grands opérateurs français et européens.
En France, le Groupe affirme son leadership grâce à l’acquisition de 100% du capital de Sotranasa, société implantée à Perpignan qui réalisait en 2017 près de 50 M€ de chiffre d’affaires dans le domaine des télécommunications et de l’énergie.
En Espagne, le Groupe donne une nouvelle impulsion à sa dynamique de croissance dans un contexte de marché redevenu favorable. Solutions 30 a ainsi acquis 100% du capital de Saltó Telecomunicaciones S.L., société espagnole partenaire de rang 1 de Masmovil, opérateur de télécommunication espagnol, et 49% du capital de Grupo Magaez Telecomunicaciones, partenaire de rang 1 de Vodafone en Espagne. Cliquez ici pour lire le communiqué.
 
Intertas 19.12.18 : (communiqué) Dalkia (groupe EDF) et Amundi Transition Energétique (ATE), filiale d’Amundi (60%) et d’EDF (40%), ont signé un accord de partenariat le 14 décembre 2018 pour faciliter le développement des réseaux de chaleur renouvelable au services des territoires français.
Cet accord permettra de proposer aux collectivités territoriales des solutions innovantes et durables conjuguant l’expertise et le savoir-faire de Dalkia, 1er acteur des réseaux de chaleur en France, et un montage original de financement compétitif s’appuyant sur les compétences d’Amundi, le leader européen de la gestion d’actifs, en matière d’investissements en infrastructures.
La chaleur représente près de la moitié de la consommation finale d’énergie en France. A ce jour, elle est essentiellement produite par des énergies fossiles carbonées. Le projet de Programmation pluriannuelle de l’énergie, annoncé mardi 27 novembre, considère le développement des réseaux de chaleur renouvelable comme une des solutions pour lutter contre le réchauffement climatique, et prévoit en conséquence une augmentation de plus de 60% de la dotation au Fonds Chaleur (qui pourrait passer de 215M€ en 2017 à 350M€ en 2020), géré par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Le partenariat entre Dalkia et ATE permettra de financer ces nouveaux projets de réseaux de chaleur vertueux et d’accélérer ainsi la transition énergétique des territoires. Dalkia et ATE ont d’ores et déjà prévu de réaliser ensemble un investissement significatif d’ici la fin de l’année, ce qui portera à près de 500 millions d’euros le montant des opérations conclues à date. Cliquez ici pour lire le communiqué
Dalkia renomme ses cinq filiales (Tiru, Cesbron, Techsim, Optimal Solution, Dalkia Biogaz) sous la marque Dalkia accompagnée de leur spécialité, afin de mieux les identifier.
 
Yanmar CEE launches ViO82 midi-excavatorIntertas 18.12.18 : (communiqué) Covage et la Banque des Territoires annoncent la mise en place d’un financement de projet de 139M€ pour déployer la fibre dans le Calvados.
En 2012, le Département du Calvados a signé avec Tutor une convention de DSP FTTH (Fiber To The Home) portant sur la conception, la réalisation et l’exploitation d’un réseau de communications électroniques très haut débit sur le territoire, avec un objectif de déploiement du périmètre (255 000 prises) à l’échéance 2031.
À la suite du rachat de Tutor par Covage le 15 décembre 2016, une refonte du projet a été nécessaire pour prendre en compte certaines évolutions de l’environnement normatif et économique du projet, parmi lesquelles l’évolution des règles d’ingénierie FTTH visant à répondre aux attentes des grands opérateurs. Début 2018, le Département du Calvados et son délégataire Covage Calvados se sont engagés pour une accélération significative du projet, puisque fin 2021, tous les Calvadosiens – particuliers et entreprises – pourront bénéficier d’un accès à très haut débit sur support fibre. Cet objectif de couverture intégrale d’ici fin 2021, apporte 10 ans d’avance sur le planning initial. Cliquez ici pour lire le communiqué.
 
Intertas 13.12.18 : (communiqué) Bouygues Telecom, Axione et Mirova nouent, pour la première fois en France, un partenariat pour déployer dans la zone très dense (ZTD), un réseau de fibre optique ouvert à de nouveaux acteurs.
A la suite d’un appel d’offres lancé par Bouygues Telecom, Axione, filiale de Bouygues Construction, et son partenaire financier Mirova signent un nouveau contrat de déploiement et d’exploitation de la fibre optique (FTTH) en zone très dense. Ce partenariat garantit à Bouygues Telecom le financement et le déploiement d’une infrastructure horizontale complémentaire de 3,4 millions de prises FTTH dans la ZTD tout en bénéficiant du savoir-faire d’Axione en matière de gestion d’infrastructure sur le long-terme. Grâce à cette opération, Bouygues Telecom complète sa couverture FTTH et aura ainsi accès d’ici fin 2021 à la totalité de la zone très dense. Parallèlement, ce projet portera à 6 millions le nombre total de prises optiques exploitées et commercialisées par Axione en France métropolitaine. Pour lire la suite du communiqué cliquez ici
 
Intertas 13.12.18 : Filiale française d’envergure nationale du groupe SPIE, SPIE CityNetworks propose à ses clients des solutions au service des territoires et de leurs citoyens.
SPIE CityNetworks, (3400 Collaborateurs et 160 implantations) la référence de l'aménagement du territoire, accompagne ses clients dans la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance des réseaux extérieurs électriques ou numériques. SPIE CityNetworks propose également aux collectivités, opérateurs et entreprises le développement de services innovants sur ces réseaux en développant des offres Smart city / Smart territoire, à forte valeur ajoutée. Au cœur des activités de proximité (mobilité électrique, vidéo protection urbaine, éclairage public intelligent, environnement, information, communication…), ces offres répondent aux nouvelles attentes des citoyens.
Ses expertises : Réseaux d’énergie électrique et gaz - Réseaux numériques fixes et mobiles - Eclairage public - Vidéoprotection urbaine - Signalisation tricolore - Electro-mobilité (bornes de recharge de véhicules électriques,…) - Aménagement innovant du territoire (Small cells, Smart Parking,…)
 
Intertas 12.12.18 : Objectif Fibre a présenté le 10 décembre des nouveaux outils de communication pour que les métiers de la fibre soient connus et permettre d'améliorer le recrutement de 22 000 personnes d’ici à 2021.
Le but des nouveaux outils de communication, présentés hier soir avec des banderoles - des pupitres - des flyers - des kakemonos et plusieurs outils sur le site web d’Objectif Fibre, est de faire connaitre les métiers de la fibre et ainsi de susciter des vocations.
Le site s’adresse aux salariés, aux entreprises et les prescripteurs emploi et formation. il va permettre d’organiser et sans frais, des environnements clé en main pour toutes les opérations de promotion des métiers de la fibre. les outils de communication sont fournis gratuitement.
 
Intertas 11.12.18 : (Nouveau) Spotlight est une plateforme en ligne conçue par WAVIN pour mettre en avant les dernières actualités des réseaux d’assainissement et d'eaux pluviales.
Cette plateforme propose des contenus de qualité et fournit un espace d'échanges entre professionnels, vous permettant ainsi d'être plus efficace sur le terrain.
Pourquoi Spotlight ? Nos réseaux d’assainissement et d'eaux pluviales vieillissent. Les réseaux de demain devront faire face aux changements climatiques et à l’urbanisation galopante. Dès maintenant, il est nécessaire de porter attention sur nos réseaux trop souvent dans l’ombre. Wavin Spotlight a aussi une ambition claire : sortir les réseaux de l’ombre pour les mettre en pleine lumière.
De nos jours, les professionnels de la gestion des eaux pluviales et de l’assainissement sont confrontés à des situations de plus en plus imprévisibles qui influencent profondément la façon dont nous élaborons et concevons le futur des réseaux d’assainissement et d'eaux pluviales.
Pour répondre à ces nouveaux enjeux, nous avons créé Wavin Spotlight : une base de connaissances évolutive sur la thématique de l’assainissement et des eaux pluviales où nous partageons et apportons des réponses/solutions pérennes et modulables pour apprendre à gérer de façon optimal les réseaux d’eaux. Dans un monde imprévisible, anticiper et planifier la création et l’adaptation des réseaux d’assainissement et d’eaux pluviales est devenu un enjeu majeur. Consultez Spotlight
 
Intertas 07.12.18 : Six ans après sa création, InfraNum, la fédération des entreprises partenaires des territoires connectés (ex.FIRIP), a tenu ce jour son Assemblée générale élective à Nancy, partenaire de longue date. Etienne Dugas, son Président co-fondateur, a été unanimement réélu pour un troisième mandat.
Etienne DugasCelui qui représente plus de 200 industriels a dressé un bilan de son action et a rappelé les défis à venir. Quelques jours après l'annonce de la création d'un Comité Stratégique de Filière (CSF) pour la filière « infrastructures du numérique », il revient sur cette étape décisive.
Quel bilan tirer de ces 6 dernières années ?
Il se résume en un succès majeur : celui du plan France Très Haut Débit. L'ensemble des territoires s'oriente vers une couverture à 100%, quasiment financée. La loi ELAN a accéléré le calendrier pour un objectif de déploiement du THD pour tous d'ici 2022. Réussir ce plan était à l'origine de la création de notre fédération fin 2012, mais nous étions loin d'imaginer ce parcours.
Comment a évolué votre périmètre depuis 2012 ?
D'abord focalisé sur les RIP afin d'imposer un modèle de réseaux neutres, ouverts et activés, favorables à la concurrence et à l'émergence d'opérateurs de proximité, nous avons élargi notre champ d'action, statutairement en 2016, pour nous intéresser désormais à l'ensemble des infrastructures quelles que soient les zones (denses, AMII et RIP) et à leur finalité : le développement des usages numériques, incluant l'avènement des smart territoires. Cliquez ici pour continuer la lecture.
 
SERFIMIntertas 04.12.18 : Monsieur Guy MATHIOLON Président du Groupe SERFIM, présente son entreprise de taille intermédiaire (ETI) indépendante de 2000 salariés réalisant un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros, propose à ses clients publics et privés, une large palette d’activités depuis plus de 140 ans. Spécialisées dans les travaux publics (Énergie, Eau, Ouvrages d’Art, Route), les métiers de l’environnement (Dépollution, Recyclage, Propreté urbaine), les T.I.C., avec une récente diversification dans les secteurs de l’industrie et des énergies renouvelables, nos sociétés partagent un même esprit innovant. Fortement implanté sur la région Auvergne-Rhône-Alpes, le Groupe développe ses activités sur le territoire du Grand Paris, dans les grandes métropoles et à l’international. Cette innovation est naturellement scientifique et technique, mais on la retrouve aussi dans la gestion de notre capital. SERFIM a connu cinq générations d’entrepreneurs qui se sont succédé depuis 1875. L’entreprise appartient à 100 % à ceux qui y travaillent. Une indépendance dont nous sommes fiers et qui nous permet de privilégier le patrimoine humain aux intérêts strictement financiers.
L’innovation chez SERFIM relève également de notre capacité à anticiper. Anticiper l’évolution des métiers : nous diversifions nos offres et élargissons nos savoir-faire. Anticiper l’évolution du cadre réglementaire : nous avons été précurseurs sur toutes les certifications Qualité Sécurité Environnement (QSE). Anticiper l’évolution de la société : nous travaillons de façon ambitieuse sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et avons créé SERFIM Mécénat, notre fonds de dotation.
SERFIM s’impose comme un acteur économique incontournable pour les décideurs locaux et nationaux.

 

Intertas 04.12.18 : L’expertise n’attend pas le nombre des années pour le groupe NAT : animé par ses 3 principales valeurs (sécurité, humain, fiabilité), le Groupe NAT évolue, progresse et mène allègrement son parcours depuis janvier 2016.
Résultat de recherche d'images pour "Thibault Nicollet"Créé et dirigé par Thibault NICOLLET, ses équipes déploient aujourd'hui leur expertise des réseaux en France et assurent une cohérence de solutions-réseaux adaptées aux besoins des exploitants comme à ceux des déclarants, dans le respect de la Réforme DT-DICT. Nord-DT (services de détection et de topographie), Nord-FT (centre de formations techniques), Nord-BET (bureau d’études réseaux), Nord-DICT (centre de services cartographiques) et Cube Solution (prestataire d’aide conventionné par l’Ineris) mutualisent ainsi leurs compétences pour proposer aux collectivités, aux entreprises de TP et aux exploitants de réseaux une solution globale et cohérente. Au cœur d’échanges et d’interactions avec les références du Métier (FNEDRE, FEMITRAS, FRTP, observatoires DT-DICT, ...), les 5 filiales du groupe participent toutes à l’intelligence collective, dans un but commun : toujours améliorer les conditions d’exercer la profession. Merci à toute l'équipe pour son accueil ......
 
Intertas 29.11.18 : (communiqué) La commercialisation des stands du prochain salon "Ville Sans Tranchée", organisé par la FSTT qui se déroulera les 18 et 19 Juin 2019 au parc des expositions de l'île des impressionnistes à Chatou (78) est ouverte.
Plus de 1500 visiteurs venus de tous les continents et une centaine d'exposants sont attendus sur un espace de 10 000m2 comprenant des stands extérieurs et un chapiteau intérieur de 1400 m2.
Cette manifestation est aussi destiné à sensibiliser les donneurs d'ordre, Maîtres d'ouvrage et Maîtres d'oeuvre à ces techniques trop souvent méconnues.
Les techniques sans tranchée offrent aujourd'hui la possibilité d'effectuer des travaux de réseaux souterrains (eau, gaz, électricité, assainissement, téléphonie, fibre optique...) de façon citoyenne et durable. En effet, elles permettent de minimiser les risques et les nuisances et de préserver l'environnement.
A cette occasion, comme pour chaque salon, l'édition 2019 verra la "remise des trophées 2019. lors du dîner de gala, organisé le mardi 18 Juin sur le site même de l’Ile des Impressionniste. Cliquez ici pour en savoir plus.
 
SUITE DES ACTUALITES GENERALES
Toutes les actualités de la profession par thème 
Générales  Chantiers  Matériels  Fournitures