actualitesgenerales1
 
Portail des Travaux Publics & des Réseaux 
 
 
Adhérents privilégiés
bandeau
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Risa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Annuaires spécialisés 
 
 
 
 
Services gratuits
 
 
 
 

 
 
 
 
 
Consulter le dossier
sur le Forum des Infrastructures Numériques
qui a eu lieu à Aix Les Bains le 28 juin 2018.
 

Vous n'avez pas pu vous déplacer à la Journée Technique "Sans Tranchée" à lyon ?

Prochains événements

Detect Réseaux participera au salon

 

 

MECAROUTE participera au salon enerGaïa
 

 

 
Adhérents privilégiés   Annuaires spécialisés Institutionnels 
Services gratuits  -  Vidéos
 Inscription lettre d'infos 
Evénements & Salons  Envoyez vos communiqués
Aprés Evénements Contactez nous
Si vous rencontrez des difficultés ! utilisez cette adresse : info@inter-tas.com 
Toutes les actualités de la profession par thème
Générales Chantiers Matériels Fournitures
LES ACTUALITES GENERALES
Intertas 14.11.18 : (communiqué) nouveau guide pratique, dédié au raccordement des services généraux d’un immeuble à un réseau en fibre optique mutualisé dans les constructions neuves.
Ce nouveau guide pratique, dédié au raccordement des services généraux d’un immeuble à un réseau en fibre optique mutualisé dans les constructions neuves, a été présenté à l’occasion d’un colloque le 12 novembre 2018 rassemblant les acteurs de la filière d’excellence fibre optique.
Ce 8ème guide a vocation à aider les professionnels à s’approprier les bonnes pratiques s’appliquant à la construction d’un réseau optique de qualité dans les projets immobiliers d’habitation ou professionnels (y compris les lotissements et les zones d’activités). Cliquez ici pour lire la suite du communiqué.
Accessible librement sur le site d’Objectif fibre : www.objectif-fibre.fr il est aujourd’hui une source incontournable qui s’adresse à tout l’écosystème du THD.
 
Intertas 14.11.18 : (communiqué) La commercialisation des stands du prochain salon "Ville Sans Tranchée", organisé par la FSTT qui se déroulera les 18 et 19 Juin 2019 au parc des expositions de l'île des impressionnistes à Chatou (78) est ouverte.
Plus de 1500 visiteurs venus de tous les continents et une centaine d'exposants sont attendus sur un espace de 10 000m2 comprenant des stands extérieurs et un chapiteau intérieur de 1400 m2.
Cette manifestation est aussi destiné à sensibiliser les donneurs d'ordre, Maîtres d'ouvrage et Maîtres d'oeuvre à ces techniques trop souvent méconnues.
Les techniques sans tranchée offrent aujourd'hui la possibilité d'effectuer des travaux de réseaux souterrains (eau, gaz, électricité, assainissement, téléphonie, fibre optique...) de façon citoyenne et durable. En effet, elles permettent de minimiser les risques et les nuisances et de préserver l'environnement.
A cette occasion, comme pour chaque salon, l'édition 2019 verra la "remise des trophées 2019. lors du dîner de gala, organisé le mardi 18 Juin sur le site même de l’Ile des Impressionniste.
L'intérêt de réserver un stand très tôt vous permet d'avoir un plus large choix de localisation bien entendu, mais également de bénéficier du tarif spécial consenti par la FSTT, pour toute réservation avant le 31 décembre 2018. Cliquez ici pour en savoir plus.
 
Résultat de recherche d'images pour "nfm-technologies"Intertas 10.11.18 : Le tribunal de commerce de lyon a examiné le 7 novembre, le dossier du constructeur français de tunneliers NFM Technologies, en redressement depuis le 2 août.
Le tribunal a reporté de quinze jours le verdict pour permettre d’améliorer l’offre de l’unique du repreneur potentiel, l’Allemand Mülhäuser. Après plus d’un mois de discussion, les positions de l’industriel allemand, sur le volet social, n’ont guère évoluées. Il propose de reprendre 80 des 150 salariés : 40 à Villeurbanne (Rhône) où se trouvent le siège social et le bureau d’études, 40 sur le site de production du Creusot (Saône et Loire). Les effectifs sauvés pourraient toutefois légèrement grimper, même si la marge de négociation est étroite. L’un des points crucial de la reprise repose également sur l’octroi de financement de prêts par BPI France, qui seraient de l'ordre de plusieurs millions d'euros, qui permettrait la poursuite du chômage partiel et de retrouver une compétitivité commerciale.
 
Intertas 09.11.18 : Le chiffre d'affaires d’Eiffage a atteint 4,3 Mds € entre juillet et septembre 2018, en hausse de plus de 13%.
Une croissance portée par le pôle "Travaux", qui profite notamment des chantiers du Grand Paris Express. Le chiffre d'affaires du groupe dirigé par Benoît de Ruffray, qui regroupe la Construction, les Infrastructures et Energie Systèmes boucle un troisième trimestre "dynamique" et confirme ses objectifs annuels.
 
Intertas 07.11.18 : (communiqué) Altice France annonce son adhésion à la Fédération InfraNum, partenaire industriel des collectivités et des territoires connectés ou à connecter.
La Fédération InfraNum regroupe plus de 200 entreprises et soutient l’aménagement numérique ainsi que le développement des usages sur les territoires. Elle les accompagne dans la mise en place d’une "infrastructure neutre, ouverte et mutualisée" et "s’impose comme l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics."
Partenaire historique des collectivités locales, Altice France, à travers SFR, renforce son engagement de tous les instants à leurs côtés avec son adhésion à InfraNum pour déployer et exploiter les infrastructures Très Haut Débit sur l'ensemble du territoire." souligne Arthur Dreyfuss, secrétaire général de Altice France. Cliquez ici pour lire le communiqué
 
Intertas 06.11.18 : L'Auvergne-Rhône-Alpes est la région où le réseau très haut débit se développe le plus rapidement en France et particulièrement dans le Puy-de-Dôme.
bandeauActuellement dans le Puy-de-Dôme, la fibre optique est déployée dans 44 communes, soit 95.808 prises éligibles. A l’horizon 2021, celle-ci devrait étendre sa toile sur 46 nouvelles communes du département. Soit par le biais du réseau d’initiative publique «Auvergne très haut débit» (ATHD), soit sur les fonds propres d’Orange suivant la zone. Actuellement Orange poursuit son investissement exclusivement privé (AMII) dans les agglomérations de Clermont-Ferrand et de Riom.
Ce plan ATHD lancé en 2013, lie les collectivités territoriales et une filiale d’Orange, se constitue de trois phases.
La première, achevée en 2017, a permis le développement de quatre technologies : la fibre optique jusqu’à l’abonnée (FTTH) dans 28 communes, la montée en débit jusqu’à 8Mbits/sec dans 41 communes et 38 communes concernées par le WifiMax
La seconde phase court jusqu’en 2021 et n’est consacrée qu’au déploiement de la fibre dans 41 nouvelles communes.
La phase 3, prévue de 2021 à 2027, devrait concerner 77 communes supplémentaires. Elle est en phase de négociation sur les conditions techniques, administratives et économiques, car cette phase 3 coute très cher puisque l’on crée un réseau totalement nouveau et notamment dans les zones rurales.(Source la montagne)
 
Intertas 06.11.18 : Le jury des Prix de l’Innovation du Salon des Maires et des Collectivités Locales, a distingué les lauréats et finalistes.
Les Prix de l’Innovation du Salon des Maires et des Collectivités Locales été présidé par Monsieur Pierre JARLIER, Maire de SAINT-FLOUR (15) et Vice -président de l’Association des Maires de France.
Le prix de l'innovation récompense des produits, procédés, matériels, systèmes, services ou techniques innovants. Développés par les fournisseurs de biens et services du secteur des collectivités locales, ces innovations apportent des réponses concrètes aux problématiques actuelles qui se posent aux décideurs locaux.
Le concours comporte 9 catégories : Aménagement urbain - Eclairage o Bâtiment / Travaux publics / Voirie - Enfance / Santé / Social - Environnement / Energie - NTIC / Systèmes d’information - Véhicules / Matériels d’entretien - Prévention / Sécurité / Sûreté - Sport / Loisirs. Téléchargez le palmarès des Prix de l’Innovation du SMCL 2018
 
Intertas 02.11.18 : Cloture des 3 jours (du 29 au 31 octobre 2018) de la 10e conférence annuelle, organisée par le FTTH Council MENA pour la première fois au Liban en présence de plus de 300 participants.
Le FTTH Council MENA est une organisation dont la mission est d’accélérer l’adoption de la fibre optique à domicile (Fiber to the Home, FTTH) dans les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.
L’événement a réuni au Hilton Habtour de Sin-el Fil une quinzaine d’acteurs majeurs de l’industrie des technologies de l’information (TIC), comme le fabricant de fibre optique américain Corning, le spécialiste italien du câble Prysmian Group ou encore le cabinet de conseil et d’ingénierie français Sofrecom, .... Les panels programmés pendant les trois jours de la manifestation, en comptant la préconférence à huis clos organisée lundi, se sont focalisés sur les enjeux du déploiement des réseaux à très haut débit dans la région (avec des vitesses de connexion de plusieurs dizaines de mégabits/seconde), soit la fibre optique et la 5e génération de technologie réseau mobile (5G).
Selon les chiffres les plus récents du FTTH Council MENA, le nombre de foyers équipés en fibre optique jusqu’au domicile dans les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord est passé de 10 à 19 % entre 2017 et 2018, pour un nombre d’abonnés qui a augmenté « de façon spectaculaire » dans plusieurs pays, dont le Liban, où les premiers tests ont démarré en mai.
L’organisme public chargé de gérer le secteur des télécoms au liban, assume la majeure partie du déploiement de la fibre via trois sous-traitants sélectionnés par appel d’offres – le chinois Huawei (avec la société locale Serta Channels), le finlandais Nokia (Powertech) et l’américain Calix (BMB) – pour un marché de 283 millions de dollars.
 
Intertas 31.10.18 : Le groupe national de détection de réseaux enterrés, Detect Réseaux sera présent au salon des Maires à Paris,
Le Salon des maires et des collectivités locales est l’événement qui réunit tous les grands acteurs de la commande publique et l’ensemble de leurs partenaires.
Pour cette nouvelle édition, Detect Réseaux et ses équipes de franchisés répondront présents. Ils vous proposent de découvrir leur accompagnement et leurs interventions au Salon des Maires et des Collectivités Locales à Paris à la Porte de Versailles, Pavillon 3, stand E35 ! les 20, 21 et 22 novembre prochain,
Créée en septembre 2009 par Philippe Aymard, l’entreprise est au service de tous les acteurs de travaux publics (MOE et MOA, mairies et collectivités, entreprises de TP et concessionnaires) en repérant et créant avec précision les plans des ouvrages souterrains.
Présentation de l'activité :
Detect Réseaux, acteur national et leader, identifie et localise les réseaux enterrés de toutes natures.  Ils propose : un réseau d'experts expérimentés - Un engagement de qualité sur tout le territoire - Une offre homogène basée sur la qualité et le service.
Produits / Services :
- Etudes et fiabilisations des projets : - aménagement plus proche de la réalité, - limiter les imprévus.
- Sécurisation de chantier : - travailler en toute sécurité pour les hommes, les machines et les riverains, - fiabiliser la mise en oeuvre.
- Optimisation économique : - conception plus réaliste économiquement.
 
Intertas 31.10.18 : Le Conseil départemental de Savoie a sélectionné l'offre portée par Covage-Orange face à celle de SFR Collectivités pour bandeaudéployer la fibre sur l'ensemble du territoire départemental, y compris les stations de ski.
En avril 2017, le Conseil départemental de Savoie lançait un appel à manifestation d'engagements locaux (AMEL) pour la réalisation d'un réseau de communication électronique à très haut débit.
La mise en œuvre de cette nouvelle procédure, créée par l'Etat en décembre 2017, faisait suite à l'annulation de la délégation de service public (DSP) signée en 2016 avec Axione (groupe Bouygues Energies et Services). Elle a débouché sur la sélection de l'offre portée par Covage-Orange face à celle de SFR Collectivités pour déployer la fibre sur l'ensemble du territoire départemental, y compris les stations de ski.
COVAGE est spécialisée depuis 2006 dans le déploiement et l'exploitation de fibre optique, ils exploitent  aujourd'hui plus de 45 réseaux d'initiative publique ou privée, en partenariat avec les collectivités locales. Plus de 200 opérateurs s'appuient sur nos réseaux pour fournir des services à très haut débit aux particuliers, entreprises et services publics.
 
Intertas 31.10.18 : La ville d’Annonay, en Ardèche, vient d’inaugurer samedi 29 octobre 2018 pour la première fois en France, une nouvelle turbine de production d’électricité installée sur une canalisation d’eau potable.
Après la capitale espagnole Madrid, la commune d’Annonay devient la deuxième ville d’Europe (et donc la première de France), à produire de l’électricité grâce à une canalisation d’eau potable. Conçue par l’exploitant lyonnais de turbines hydroélectriques Hydrowatt, en partenariat avec le groupe Saur, spécialiste de la gestion de l’eau, l’installation a été inaugurée samedi 29 octobre 2018 dans l’usine de production d’eau potable de la commune ardéchoise. Cette micro turbine de 26 kW s’installe au niveau des réducteurs de pression sur le réseau afin de produire de l’électricité à partir de l’énergie cinétique de l’eau. « Cette turbine ne change rien au fonctionnement de l’usine de traitement de l’eau. La turbine ne modifie ni le débit d’environ 300m3/heure, ni la capacité de traitement de la station », assure Pierre Bonicel, directeur de développement chez Hydrowatt. Cliuez ici pour lire la suite
 
Intertas 27.10.18 : Le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec la fédération InfraNum ont organisé le 25 octobre 2018 un événement dédié à l’emploi dans la fibre en Nouvelle-Aquitaine. À cette occasion, un outil inédit a été dévoilé.
Il s’agit d’un module de démonstration prenant la forme d’une grande armoire dépliable (4×4 m format ouvert), dont chaque panneau revêt un contenu pédagogique, des équipements (réflectomètre, photomètre, soudeuse, câbles, application SIG, etc.) ainsi qu’une mise en avant des métiers qui recrutent le plus… de quoi détailler les métiers de la fibre, les appréhender concrètement et donner envie de rejoindre la filière.
Présenté pour la première fois en France lors de cette journée en Nouvelle-Aquitaine, cet outil didactique est destiné à voyager dans tout l’hexagone à la demande des Régions qui souhaiteront sensibiliser les acteurs de l’emploi de leurs territoires au recrutement massif de la filière.
En Nouvelle-Aquitaine, il faudra faire intervenir autour de 2700 spécialistes, que ce soit pour la conception des réseaux, le déploiement ou la maintenance. Ce sont des emplois locaux, non délocalisables, accessibles à tous les profils et tous les niveaux (alternance, jeunes, personnes en reconversion, etc.), pérennes sur plusieurs décennies et facteurs d’insertion et/ou d’ascenseur social » se réjouit Etienne Dugas, Président d’InfraNum.
 
Intertas 26.10.18 : La réglementation DT/DICT des travaux à proximité des réseaux, continue d'évoluer...
Rappel de l'article R. 554-23 du Code de l'environnement, lors de travaux à proximité d'ouvrages de transports ou de distribution, des investigations complémentaires doivent être réalisées si l'incertitude sur la localisation géographique d'au moins un des ouvrages ou tronçons d'ouvrage souterrains en service concernés par l'emprise des travaux est susceptible de remettre en cause le projet de travaux ou la sécurité.
Un nouveau décret, modifie les articles R. 554-22 et R.554-23 du Code de l'environnement. Il vient prévoir en pareil cas la possibilité de disposer d'un délai complémentaire de quinze jours (jours fériés non compris) pour que l'exploitant de réseaux fournisse des éléments relatifs à la localisation de l'ouvrage conformes aux critères de précisions requis.
Ce décret fixe également les modalités de réalisation de ces investigations complémentaires, menées par les responsables de projet, et qui sont à la charge des exploitants. Le texte entrera en vigueur le 1er janvier 2020.
Cliquez ici pour consulter le décret n° 2018-899 du 22 octobre 2018 relatif à la sécurité des travaux effectués à proximité des ouvrages de transport et de distribution
 
Intertas 26.10.18 : (communiqué) Maximilien Mézard, nouveau délégué général de la Fédération des Scop du BTP
Mercredi 17 Octobre à l’issue de la réunion du bureau des élus de la Fédération des SCOP du Bâtiment et des Travaux Publics (Fédération SCOP BTP), Maximilien MEZARD a été nommé délégué général. Il occupait précédemment le poste de délégué général adjoint auprès de Jean-Marie Kerherno. Cliquez ici pour lire le communiqué
A propos de la Fédération des Scop du BTP : Créée en 1946, la Fédération des SCOP du BTP, est un syndicat professionnel d’employeurs reconnu par les pouvoirs publics. Fédération professionnelle représentative et premier réseau de PME indépendantes et participatives du Bâtiment et des Travaux Publics, elle regroupe plus de 40 métiers et dispose de 10 Fédérations régionales assurant un service de proximité quotidien auprès des Coopératives de BTP sur tout le territoire. www.scopbtp.org
 
Intertas 25.10.18 : Cliquez ici pour découvrire les dernières actualités des canalisateurs.
- La campagne de prévention pour prévenir les dangers des outils de coupe est lancée !
- Les Canalisateurs présents au SMCL 2018 
- Finales Nationales des Olympiades des Métiers à Caen
- Une rencontre des délégués festive au Château du Clos de Vougeot
- Commission label du 20 septembre
 
Intertas 24.10.18 :  Le Groupe NGE veut renforcer la mixité dans ses effectifs. Un défi de taille pour le Groupe qui compte environ 11 000 collaborateurs, dont un peu moins de 10% de femmes.
Son président Antoine Metzger entend doubler le nombre de femmes d’ici à la fin de l’année 2019 et le quadrupler à fin 2022. Pour y parvenir, le groupe NGE vient d’intégrer le cercle InterElles le 19 octobre 2018.
NGE est le premier groupe de BTP à rejoindre le cercle InterElles. Créé il y a 17 ans et composé de 14 autres grandes entreprises technologiques et innovantes (Canon, Dassault Systèmes, Engie, Orange, ... Ce réseau a pour objectif d’accroître la mixité des métiers scientifiques et technologiques, d’encourager la carrière des femmes, d’agir auprès des pouvoirs publics en ce sens.
 
Intertas 20.10.18 : Avec plus de 30 ans d’expérience dans les secteurs industriels et de services, Jean-Michel Thion vient de prendre la direction de la société Rivard.
Jean-Michel ThionJean-Michel Thion a dirigé au paravant, avec succès, un grand nombre de sociétés.
Cette expérience de 30 ans dans les secteurs industriels et de services, est un gage de réussite pour le leader Français des constructeurs d'équipement pour l'assainissement, l'industrie et les travaux publics.
L'ojectif de Jean-Michel Thion est de construire des équipes soudées pour apporter l'excellence dans la fabrication et le service aux clients. Son objectif vise aussi à augmenter les ventes à l'internationnal.
Le siège de la société Rivard est situé à Daumeray, dans le Maine et-Loire (49). Cette société a été créée en 1952 et emploie à ce jour plus de 400 personnes. Rivard est un acteur majeur en France sur le marché des véhicules 'assainissement, l'industrie et les travaux publics. (trancheuses et à présent d'aspiratrices-excavatrices).
 
Pierre Borda2Intertas 19.10.18 : Nomination de Pierre Borda, Directeur général de la société Fibre 31.
Fibre 31 est la société délégataire de la concession de 25 ans pour la conception, l’établissement, et l’exploitation du réseau de communications électroniques à très haut débit de la Haute-Garonne, attribuée en mai 2018 par le Syndicat Mixte Haute-Garonne Numérique et regroupant le Conseil Départemental ainsi que les EPCI du département. Fibre 31 est une société détenue à 50% par Altitude Infrastructure THD, 25% par la Banque des Territoires, et 25% par le Fonds Marguerite. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 18.10.18 : Marais, aujourd’hui filiale de Groupe Tesmec, est devenu, sous l'implulsion de son Président Daniel Rivard, l'acteur majeur sur les marchés porteurs, comme le déploiement des réseaux (fibre optique, electricité, gaz, ..) et des énergies renouvelables (fermes solaires et éoliennes).
Marais a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 47 M€ en 2017. La location de trancheuses représente encore 60 % du CA de la société. Les ventes de machines et le service après vente représentent environ 40 % du C.A.
Avec une soixantaine de machines en location avec chauffeurs expérimentés, Marais reste toujours et de loin, le leader dans cette activité.
Marais va bientôt proposer la trancheuse "950R T620" un nouveau modèle issu de la conception Tesmec avec un équipement Marais. Cette machine aura la possibilité d'avoir des outils interchangeables : outil de rives, chaîne, roue à entrainement tangentiel et roue avec chargement.
En France, Marais a créé 5 agences, avec du personnel compétant, pour être au plus pres de leurs clients. (le territoire a été fractionné en 5 régions) Chaque agence posséde un atelier et service technique à la disposition des équipes de location et des entreprises propriétaires de trancheuses Marais et Tesmec.

 
Intertas 17.10.18 : Selon le Président de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) Bruno Cavagné "Il faut recruter 200 000 personnes dans les 5 ans à venir".
La FNTP dévoile une vidéo sur sa nouvelle campagne qui célèbre les métiers des Travaux Publics.
Depuis près de trois ans, la Fédération Nationale des Travaux Publics veut recruter mais y trouve des difficultés.
La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) représente les 8000 entreprises de Travaux Publics de toutes tailles, spécialités ou régions. Ce sont ces entreprises qui construisent et entretiennent les infrastructures, qui participent à la compétitivité, la cohésion territoriale et la transition énergétique de notre pays.
 
Intertas 13.10.18 : La Société du Grand Paris a attribué le 9 octobre un marché de génie civil pour la réalisation du centre d’exploitation situé sur les communes d’Aulnay et Gonesse, pour un montant total de 54,8 millions d’euros hors taxes.
Le marché est attribué à un groupement d’entreprises piloté par GUINTOLI SAS. Outre le mandataire, le groupement est composé des entreprises NGE GENIE CIVIL SAS et EHTP SAS. Il marché comprend la construction de la plateforme sur laquelle seront ultérieurement posées les voies ferrées et les bâtiments, les voiries et les réseaux divers (assainissement, caniveaux et fourreaux techniques…). Fin 2019, le marché de travaux pour la construction des bâtiments et des installations de maintenance et de supervision sera attribué. Des marchés d’équipements ferroviaires seront également notifiés. Ils concernent entre autres la voie ferrée, la caténaire, la traction et les réseaux électriques de traction et de distribution haute-tension/basse-tension. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 13.10.18 : Les Canalisateurs du Sud-Est ont organisé le vendredi 5 octobre 2018 à Vienne les 3e rencontres de l’eau et de l’assainissement.
Chaque année, les Canalisateurs du Sud-Est, qui regroupent 117 entreprises spécialisées dans la pose et la réhabilitation de canalisations d’eau potables, usées et d’irrigation, organisent cet événement qui regroupe les maîtres d’ouvrage, mairies, intercommunalités et syndicats mixtes.
Pierre Rampa, Président des Canalisateurs du Sud-Est, s’est félicité des premières conclusions communiquées par le Premier ministre le 29 août dernier, à l’issue de la première phase des Assises de l’Eau. « Ces Assises, tant réclamées par notre profession, ont permis une prise de conscience de la nation de l’impérieuse nécessité de gérer l’or bleu », a-t-il déclaré devant une centaine de chefs d’entreprises de canalisations ainsi qu’une soixantaine de représentants des collectivités, donneurs d’ordre et maîtres d’ouvrage.
Intertas 13.10.18 : FOLAN spécialisé dans la fibre optique (FTTH, FTTA, FTTx...). a fêté, le 11 octobre 2018, ses 30 ans.
A cette occasion, FOLAN, en partenariat avec InfraNum, a ouvert les portes de ses nouveaux locaux à Rillieux-la-Pape (69, pour une visite exclusive, et a organisé des conférences et tables rondes animées par les plus grands experts du secteur.
Depuis 1988, FOLAN est spécialisé dans la fibre optique (FTTH, FTTA, FTTx...). Ils conçoivent et produisent des solutions d’interconnexion réseaux, Data et Télécom qu'ils commercialisent dans tous les pays d’Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.
A la pointe de l’innovation et des besoins de leurs clients, FOLAN contribue au développement des infrastructures réseaux, Data et Télécom des opérateurs, des collectivités, des data centers et de chaque entreprise.
 
Intertas 12.10.18 : (communiqué) Eiffage remporte le contrat pour la conception construction de l’aménagement hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty en Côte d’Ivoire pour un montant de près de 110 millions d’euros.
Ivoire Hydro Energy, qui vient de signer avec l’État de Côte d’Ivoire le premier avenant à la convention de concession de l’aménagement hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty, a confié à Eiffage le contrat de conception-construction clé en main de ce projet. Pour lire le communiqué cliquez ici
 
Intertas 11.10.18 : RSP France, le leader des constructeurs d'aspiratrices-excavatrices sera présent à Pollutec à Lyon du 27 au 30 novembre prochain.
Visitez le stand de RSP France (hall 1/27), car c'est une année spéciale. Ils célébreront les 25 ans de RSP GmbH et présenteront leurs dernières innovations.
Rappel des principaux domaines d'utilisation de cette technique :
- Excavation autour des réseaux de distribution enterrés. Les aspiratrices-excavatrices sont reconnues comme procédé d'excavation sans dégâts pour les travaux de réparation ou de réfection et constitue l'alternative la plus sûre et la plus économique à la fouille manuelle. - Service rapide en cas d'avarie, pour tous les fluides et matériaux - Restauration arboricole et travaux de fouille ménageant les racines - Aspiration des graviers des toits plats - Aspiration des débris de démolition - Réparations et entretien sur infrastructures ferroviaires - Mise à nu de maçonnerie pour les opérations d'étanchéité des fondations - Nettoyage des bouches d'égout, des avaloirs et des cuves de décantation - Aspirations des matériaux en cas d'accident, d'avaries et de catastrophes - Aspiration de la bétonite des forages horizontaux - Mises en œuvres industrielles dans les raffineries et les usines chimiques - Utilisations hors du commun.
 
Intertas 09.10.18 : Une première européenne pour le programme de rénovation du réseau électrique en Haute-Durance. Le transformateur du poste électrique de l’Argentière, assemblé intégralement sur site, est désormais prêt à l’emploi.
Son transport par les routes locales étant inenvisageable, il a fallu innover et le nouveau process de construction, jamais testé auparavant, s’est avéré être un franc succès.
Dans le cadre de l’extension du poste de l’Argentière : « l’accès au poste de l’Argentière ne permettait pas de transporter un transformateur 225/63 kV, au gabarit imposant. Le poids de transport maximum étant fixé à 45 tonnes au niveau de certains ponts, il n’était pas non plus possible de transporter le circuit magnétique en sous-ensembles. La société portugaise Efacec, a relevé le défi et a su fabriquer ce transformateur entièrement sur site. Il a fallu pour cela travailler pendant quatre mois sous une tente qui devait rester totalement étanche pour exclure les poussières et l’humidité. Pour en savoir plus cliquez ici
 
Intertas 08.10.18 : La géotechnique, c'est quoi ? Vos réponses en images avec cette vidéo, qui constitue le premier volet de la série "Parlons géotechnique !", réalisée en partenariat avec l'USG et Syntec Ingénierie.
Tout ouvrage de bâtiment ou de génie civil est en interaction étroite avec le sol sur lequel il est fondé. Les lois qui régissent ces interactions sont complexes et nécessitent une synthèse avancée entre le caractère aléatoire des éléments naturels et la rigueur des développements mathématiques. La géotechnique réussit parfaitement cette synthèse, maitrisant à la fois toutes les subtilités du sol et toutes les contraintes de la construction, mariant les sciences de la terre (géologie, mécanique des sols et mécanique des roches) avec les techniques de la construction et la résistance des matériaux.
 
Image associéeIntertas 06.10.18 : (communiqué) Sogetrel, leader français de l’intégration de réseaux et de systèmes de communication annonce le rachat de l’activité télécom d’Aubelec.
Depuis plus de 30 ans, l'entreprise Aubelec de Saint-Julien-Les-Villas est spécialisée notamment dans la conception, la construction et la mise en service de réseaux de télécommunications. Cette acquisition réalisée pendant l’été permet à Sogetrel de renforcer sa capacité opérationnelle et ses expertises de proximité en région Grand Est, notamment dans l’Aube et en Champagne. La branche télécom d’Aubelec comprend plus de 50 collaborateurs qui rejoignent les rangs de Sogetrel : des femmes et des hommes compétents et formés aux activités cœur de métier de Sogetrel que sont notamment le déploiement de la fibre, les raccordements et la maintenance des réseaux.
Xavier Vignon, Président de Sogetrel, déclare : « Cette acquisition s’inscrit dans la politique de développement de notre entreprise, soutenue par une demande en constante augmentation de proximité et de maitrise technique. Elle vient confirmer notre volonté forte d’être un acteur incontournable du déploiement du très haut débit sur tout le territoire. »
 
Intertas 05.10.18 : Le Président de la région Hauts de France, Xavier Bertrand, a rendu visite à l'équipe du Groupe NAT, le jeudi 4 octobre 2018, lors du Congrès des Maires du Pas-de-Calais à Artois
"l'emploi est la priorité de tous en région, entreprises comme collectivités", discussion abordée par Xavier Bertrand et Thibault Nicollet (Président du Groupe NAT) et son équipe.
Un sujet bien maîtrisé par le Groupe Nat, dont l'effectif est  en progression constante.
 
Intertas 04.10.18 : A l’avenir, la fibre sera dotée de plusieurs cœurs. Du pain béni pour les opérateurs qui disposeront d’une bande passante bien plus élevée sans consacrer leur capital à des travaux de génie civil, coûteux.
La fibre optique dépasse – et de très loin- le cuivre en matière de débit et de bande passante. Depuis près de dix ans, date de la première présentation du plan très haut débit, pouvoirs publics et industriels n’ont cessé de vanter la capacité de la fibre optique à répondre aux besoins des particuliers et des entreprises pour les décennies à venir. Surtout, le lien optique est loin d’être figé. Il va évoluer à l’avenir.
D’abord la fibre ne sera plus mono mais multicœur. « Il s’agit de renforcer la capacité de la fibre optique » explique Aurélien Bergonzo, directeur technologies, recherche, ingénierie et prospective d'Acome, l’un des leaders européens de la fabrication de fibre optique. « Demain, il sera possible de loger jusqu’à sept cœurs dans une même fibre ». Pour le responsable, une fibre pourra, dans un futur proche, accueillir jusqu’à 19 coeurs et proposer des débits théoriques de plusieurs centaines de Gbit/s. Pour lire la suite cliquez ici
 
Intertas 04.10.18 : La Banque européenne d’investissementet et la Société du Grand Paris ont signé un contrat de financement de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express de 500 millions d’euros.
Cette troisième tranche de financement pour le projet porte l’engagement total de la BEI à 2,5 milliards d’euros. Ce contrat de financement vient répondre au besoin de financement de la Société du Grand Paris qui s’élève à plus de 8 milliards d’euros d’ici à 2020. En 2018, la Société du Grand Paris a prévu d’emprunter 2,4 milliards d’euros et plus de 3 milliards en 2019. Le soutien de la BEI constitue un socle de financement solide qui permet à la Société du Grand Paris de poursuivre le développement du projet tout en bénéficiant de conditions financières particulièrement attractives grâce à la notation financière triple A de la BEI. Pour lire la suite cliquez ici
 
Intertas 04.10.18 : Le taux pour 2018 de la contribution due par les gestionnaires des réseaux publics de distribution pour le financement des aides aux collectivités pour l'électrification rurale vient d'être fixé par un arrêté paru au Journal officiel ce 30 septembre.
Ce régime - codifié à l’article L. 2224-31 du code général des collectivités territoriales - donne lieu à la fixation de montants annuels, après avis du conseil à l’électrification rurale, afin de couvrir les dépenses prévisionnelles et assurer l’équilibre du compte d’affectation spéciale "Financement des aides aux collectivités pour l’électrification rurale" (CAS-Facé). Alors qu'en 2016 et en 2017 le CAS-Facé s'était vu attribuer 377 millions d'euros, son budget subit un coup de rabot de - 4,5 % en 2018 pour atteindre 360 millions d’euros. Le taux des contributions dues par les gestionnaires de réseau est ajusté en conséquence pour tenir compte de cette baisse de crédits. Pour l’année 2018, l’arrêté du 27 septembre fixe le taux de contribution à : 0,1891616 centime d’euro par kilowattheure pour les communes urbaines (contre 0,191450 en 2017) ; 0,037832 centime d’euro par kilowattheure pour les communes rurales (contre 0,038290 en 2017). Contrairement à l'an dernier, aucune priorité ne se dégage véritablement, même si la sécurisation des réseaux basse tension en fils nus reste une cible de dépenses. Cette baisse impactera nécessairement les territoires ruraux dans leurs travaux de renforcement, enfouissement et sécurisation des réseaux électriques. (source Bnque des territoires.
 
Intertas 02.10.18 : GRDF veille sur plus de 11 000 km de réseau en Provence-Alpes Côte d'Azur et 1500 km à Marseille. Au-delà des habituelles opérations de maintenance, le coeur du métier de GRDF est "la lutte contre les dommages aux ouvrages".
Cette année, pas moins de 45 000 demandes de travaux auront été formulées pour des chantiers traversés par le réseau gaz. L'essentiel des demandes concernant Marseille, Toulon et Nice". Là où se concentre la demande en gaz et où l'urbanisation est forte. Pour répondre GRDF dispose d'une cartographie numérisée et sans cesse remise à jour. Rien que dans la région, 40 personnes sont attachées aux mises à jour.
La multiplication des chantiers a incité GRDF à utiliser "des méthodes douces" inscrites dans les appels d'offres, que les partenaires agréés doivent respecter.
C'est ainsi que l'ouverture d'une chaussée peut se réduire à un trou en utilisant une excavatrice-aspiratrice, ou que le remplacement d'une conduite peut se faire par forage dirigé. Mais le gros du travail restant la prévention et la surveillance, l'opérateur s'équipe de véhicules dotés de systèmes de détection des fuites par laser optique. Il peut s'agir de fourgons classiques ou de Twizzy Renault pour les rues étroites.
 
Intertas 02.10.18 : Comment anticiper et mieux gérer l’eau à l’horizon 2020 :
Cliquez ici pour télécharger le document réalisé en collaboration avec les éco-maires et la FNTP, qui a pour objectif de sensibiliser les élus sur l’importance des investissements sur les réseaux.
Titre du document : Paysage du service public d’eau en france, où en est-on en 2018 ? - Le coût du service de l’eau potable, que paye-ton ? - Investir pour répondre aux besoins - Repenser les solidarités territoriales - Trouver des financements grâce à des partenaires publics et privés.
 
Intertas 25.09.18 : Eiffage se renforce dans le domaine ferroviaire avec l’acquisition du groupe Meccoli.
Le groupe Eiffage a signé le protocole d’achat sous conditions du groupe Meccoli, spécialisé dans la pose, la maintenance et le renouvellement de voies ferrées et de caténaires en France.
Le groupe Meccoli compte près de 500 personnes et réalise un chiffre d’affaires annuel de près de 100 millions d’euros.
Avec cette nouvelle acquisition, Eiffage affirme sa présence sur le marché des infrastructures ferroviaires en France et à l’international, et renforce encore son positionnement comme acteur reconnu du secteur.
Cette transaction est soumise aux approbations légales et réglementaires usuelles et devrait être finalisée début 2019.
 
Intertas 22.09.18 : Cette fois, plus de place au doute, le grand chantier fluvial estimé à 4,5 Mds € est définitivement lancé.
Le gouvernement a confirmé d'honorer ses engagements vis-à-vis du canal Seine-Nord Europe (SNE). La Société du canal Seine-Nord Europe (SCSNE) a été créée en 2017. Le marché de maîtrise d'œuvre avait été attribué dès avril 2017 à un groupement mené par Artelia Eau & Environnement. Les études d'avant-projet sont terminées et confirment la faisabilité technique et la viabilité économique du projet. La phase projet commencera début 2019, le temps de récupérer les dernières données géotechniques et topographiques nécessaires. Il sera ensuite question de préparer les marchés de travaux. Pour ce secteur qui inclut une écluse, une enveloppe de 350 M€ est prévue. Les appels d'offres devraient être publiés au deuxième semestre 2019, pour un premier coup de pioche envisagé courant 2020.
 
Intertas 21.09.18 : EDPR, filiale de l’énergéticien portugais EDP spécialisée dans les énergies renouvelables, a annoncé avoir conclu un accord avec l’autrichien RP Global pour lui racheter neuf projets de parcs éoliens en France, représentant une capacité de 142 mégawatts.
Ces projets, à différents stades de développement, sont situés dans les Hauts de France, en Nouvelle Aquitaine, en Normandie et en Lorraine, détaille EDPR dans un communiqué. Le montant de l’opération n’a pas été précisé. Avec cette acquisition, EDPR détient désormais un portefeuille de projets de près de 1.000 MW en France, tandis qu’il a déjà installé 410 MW dans le pays. Il est aussi partenaire d’Engie dans deux projets de parcs éoliens en mer. EDPR poursuit sa croissance sur l’un des marchés européens les plus prometteurs”, indique Patrick Simon, directeur général d’EDPR France et Belgique. De son côté, RP Global, spécialiste des énergies renouvelables présent en France depuis 10 ans, affirme développer dans le pays un portefeuille de projets éoliens de plus de 800 MW. Il compte également étendre ses activités au solaire.
 
Intertas 20.09.18 : L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a publié un nouvel état des lieux du marché de l'Internet fixe à haut et très haut débit en France, arrêté à la fin du mois de juin 2018.
Sur le deuxième trimestre de l'année, le nombre d'abonnements très haut débit (supérieur ou égal à 30 Mb/s) a atteint le chiffre de 7,9 millions de lignes (+370 000 en trois mois ; +1,7 million sur un an). Ce sont les abonnements en fibre optique de bout en bout (FttH) qui progressent le plus (+325 000 par rapport au premier trimestre), et qui permettent à cette technologie de représenter désormais 50 % du total des lignes très haut débit. Au total, 3,9 millions de lignes FttH étaient actives en France à la fin du mois de juin. On apprend également que 42 % des locaux éligibles au très haut débit sont abonnés à un service de ce type (+5 points en un an), ce qui représente près de 29 millions d'abonnements.
L'Arcep indique que sur l'année écoulée ce sont plus de 2,8 millions de locaux qui ont été rendus raccordables à la fibre optique de bout en bout, dont près de 830 000 au seul deuxième trimestre 2018. Cela porte le total de locaux éligibles au FttH à 11,7 millions, et est le signe — tangible — d'une accélération des déploiements (+33 %), tant attendue dans le pays. Il est de toute manière plus que temps d'accélérer, l'objectif affiché conjointement par le gouvernement et les opérateurs Orange et SFR étant d'atteindre 92 % de locaux raccordables au très haut débit d'ici à la fin de l'année 2020.
 
Intertas 17.09.18 : Pour la deuxième année consécutive, MECAROUTE participera au salon ENERGAIA 2018, salon spécialisé dans les énergies renouvelables, qui se tiendra les 11 et 12 décembre prochain au parc des expositions de Montpellier.
A cette occasion, Mécaroute présentera (Hall B2 allée C N° 31) ces deux solutions de protection des câbles enterrés sans apport de sable, la gaine Rockshield RS 1000 pour une protection câble/câble, et le Rockshield PV 1000 pour une protection par nappe.
 
Intertas 15.09.18 : La formation du personnel est une priorité pour SICAE-OISE.
Actuellemnt une formation dans l'utilisation d'une grue de levage Risa Ta 65-33 est réalisée par RISA, constructeur de matériels pour les réseaux aériens et souterrains.
Créée en 1920, SICAE-OISE est une entreprise concessionnaire de distribution et de fourniture d'électricité. Leur portefeuille de 64 000 clients se trouve sur 184 communes de l’Oise et une commune de l’Aisne. SICAE-OISE gère 2 700 kms de réseau à 85% en souterrains.
Leur équipe de 130 employés garantissent un service personnalisé et de qualité. Leurs agences et points d’accueil situés sur leur zone de desserte favorisent la proximité et la réactivité.
 
Intertas 13.09.18 : (communiqué) Yann Rouillé, nouveau directeur du Bureau de Normalisation de l’Industrie du Béton (BNIB)
Titulaire d’une Maîtrise de Physique de l’Université de Bourgogne, Yann Rouillé débute sa carrière en tant que responsable du département Essais Physiques et Mécaniques du Laboratoire d’Essais des Matériaux de la Ville de Paris, pour les essais et audits dans le cadre de la marque NF Liants Hydrauliques pour AFNOR Certification. Il passe du ciment au béton en intégrant en 2003 le CERIB pour superviser l’équipe des gestionnaires de produits, chargés des dossiers de certification dans le cadre des marques NF et des missions d’organisme notifié dans le cadre du marquage CE des produits en béton. Représentant le CERIB dans diverses instances françaises et européennes, il suit également en tant qu’expert les travaux de plusieurs commissions de normalisation. Cliquez ici pour lire la suite du communiqué.
 
Intertas 13.09.18 : Le Groupe NAT ouvre une nouvelle agence-Réseaux à Marseille, square de Narvick.
Après Paris et Lyon, l’entreprise lilloise Nord Avenir Technologies déploie désormais son expertise-réseaux à Marseille.
Le Groupe s’appuie sur Cube Solution (5ème prestataire d’aide conventionné par l’Ineris) pour assurer une assistance personnalisée aux besoins des exploitants comme des déclarants de toute la France. Confier la gestion technique et humaine de ses déclarations de travaux ou de ses récépissés de DT DICT ATU, c’est garantir sa conformité avec la Réglementation (réforme DT-DICT) et s’assurer une tranquillité d’exécution. Groupe expert des réseaux, Nord Avenir Technologies engage avec cette nouvelle adresse son développement à échelle nationale sous l’enseigne du Groupe NAT.
 
Intertas 08.09.18 : Attaque espagnole du groupe Aguas de Valencia sur le marché de l’eau en France.
Par un message de son responsable de développement en France, Richard Onses, le groupe Aguas de Valencia a indiqué qu’il regrettait d’avoir été recalé « en finale » lors de la procédure de mise en concurrence de la délégation de service publique lancée par l’Agglomération d’Agen, dans le cadre du marché relatif à la distribution de l’eau potable et de l’assainissement. La société espagnole avait même proposé d’établir son siège social en France à Agen .
Aguas de Valencia a fait à l’Agglo d’Agen une offre plus que compétitive sur la délégation de service publique distribution de l’eau potable. Mais elle aurait été distancée par ses concurrents sur le volet assainissement. Or, l’Agglo a fait le choix d’un seul opérateur pour les deux volets de la DSP au grand dam de l’Espagnol.
Cela dit, Aguas de Valencia va poursuivre ses offensives sur le marché français. L’opérateur vient de déposer une offre concernant le marché de l’eau au Pays basque sud, et va s’attaquer à celui de Narbonne, Montauban, Parentis, Lourdes et de celui de Marmande. Aguas de Valencia,
Fondée il y a cent vingt-cinq ans, le groupe Aguas de Valencia gère en Espagne et dans le monde près de 300 contrats d’eau et d’assainissement et réalise un chiffre d'affaire de 400 millions.
 
Intertas 30.08.18 : Le Gouvernement annonce les premières mesures dédiées à la relance de l’investissement dans les réseaux d’eau et d’assainissement.
Annoncée par le Président de la République le 24 novembre 2018 lors du Congrès des maires, la première séquence des Assises de l’eau consacrée aux services d’eau et d’assainissement a permis d’engager une large concertation inédite avec les élus locaux à travers une consultation en ligne des maires (2500 réponses), mais aussi des échanges sur le terrain au sein des comités de bassin. Cette démarche a dégagé plusieurs besoins pour permettre aux élus d’améliorer l’exercice de cette compétence : Cliquez ici pour consulter le dossier de presse.
 
Intertas 30.08.18 : Majikan propose aux collectivités des solutions innovantes permettant de gagner en réactivité et en efficacité dans l’organisation des interventions de maintenance des infrastructures publiques tout en améliorant la gestion de la relation citoyenne et en rationalisant les coûts de fonctionnement.
Acteurs majeurs du développement social et économique local, les collectivités remplissent des missions de service public de proximité. Ces missions doivent répondre à l’évolution des besoins des citoyens et usagers dans un contexte de diminution des dotations globales de fonctionnement. Amélioration de la satisfaction des citoyens, maintien du lien social et maîtrise des dépenses publiques sont ainsi au cœur de leurs enjeux.
Les services personnalisés de Majikan, vous permet de renforcer la capacité de votre organisation à assurer une continuité de service à vos usagers tout en rationalisant le coût de la gestion de vos interventions et en consolidant la relation client.
Majikan est une société soutenue par Nova Veolia, développeur de services innovants à forte composante digitale. Majikan capitalise sur l’expertise et le savoir­ faire développés par Veolia dans la gestion et la planification des interventions sur le terrain.
 
 
SUITE DES ACTUALITES GENERALES
 
Toutes les actualités de la profession par thème 
Générales  Chantiers  Matériels  Fournitures