Portail des Travaux Publics & des Réseaux

Qui sommes-nous !     Mentions légales      Contactez-nous

Consultez notre dernière newsletter
 
Inscription gratuite à la newsletter
 
Découvrez des sociétés spécialisées dans les réseaux souterrains et aériens
Application

 
Autres Applications
Nous contacter pour utilisation

https://www.web-tp.com/app-images/Location-foreuses.jpg

 
Exposez - Visitez
 
Vidéo à la une
 
 
Nos dossiers
 
Consultez
 
Adhérents privilégiés
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
Résultat de recherche d'images pour "intertas tesmec"
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Chemin des Faïsses

30260 Crespian

Tél. : 04 66 77 80 38

 
Start-up en développement
 
 
 
 
 
 

Envoyez gratuitement vos News           Evénements et Salons           Après - Evénements           Sites Institutionnels  

Actualités par thème

 

Dernières actualités

Intertas 02.01.24 : Une percée majeure devrait émergé dans le domaine de la maintenance des voies ferrées grâce à l'aspiratrice excavatrice rail-route.
Cet engin polyvalent combine la capacité de déplacement sur route et sur rail, récoltant efficacement des matériaux précédemment inaccessibles aux engins traditionnels. L'aspiratrice excavatrice rail-route est également bien adaptées aussi bien aux travaux de rénovation des voies qu'à l'entretien des lignes et des aiguillages. De ce fait, elle permet d'effectuer toutes les interventions sans mettre en danger le personnel : Curage le long des voies ferrées et dégagement des lignes - Aspiration de ballast ou autres matériaux lors de l’entretien des voies - Dégagement et terrassement à proximité des rails, travaux de transformation spéciaux - Intervention sur voies ferrées de sites industriels, pétrochimiques ou sidérurgiques - Aspiration de trous de fondation pour mise en place de signaux - Dégagement ponctuel au niveau des aiguillages et des traverses - Nettoyage des déchets et des systèmes d’eaux usées dans les tunnels - La réalisation de travaux de transformation spéciaux au niveau des voies - Le retrait fiable de déchets et de poussières à proximité de gares et dans des tunnels - Le retrait des feuilles du système de voie ferrée et des boîtiers d’aiguillage, en particulier en automne - Le nettoyage des systèmes d’eaux usées et de pompage dans des tunnels et des dérivations - Le retrait des résidus après affûtage des rails - L’aspiration de sable entre les rails et les aiguillages, par exemple après une tempête - L’élimination de matériau contaminé après le déversement de substances dangereuses ou polluantes.
En France, ASPIR TERRASSEMENT, spécialisée dans la location d'aspiratrices excavatrices avec opérateur, propose la seule aspiratrice excavatrice rail-route homologuée pour les travaux SNCF.

Intertas 02.01.24 : En 2023, l'équipement Aqua-PL de la société MADE a redéfini les normes en matière de détection et de traçage des canalisations enterrées dans l'industrie de la distribution d'eau.
Aqua-PL est un équipement dédié à la détection et au traçage des canalisations enterrées de distribution d'eau. Il permet la détection des réseaux plastiques (PE, PVC) mais convient également aux canalisations métalliques.
Le détecteur de réseau d'eau enterré Aqua-PL repose sur l’injection simultanée d’une signature acoustique et percussive sur le réseau à localiser. Il fonctionne en association avec une base d’écoute au sol permettant de capter le signal émis et de déterminer avec précision l’emplacement de la canalisation recherchée. Le générateur d'Aqua-PL permet d’injecter une signature, soit à partir d’un poteau incendie, soit à partir d’une bouche à clé.
Le récepteur de l'Aqua-PL se présente sous la forme d'une base d’écoute au sol. De dernière génération, il permet une détection ultra-sensible sur une longue portée. Les données collectées sont transmises à une tablette Android qui effectue en temps réel le traitement des signaux. Les résultats sont affichés sous forme graphique pour une interprétation facile du positionnement du réseau.
Le détecteur de réseau d'eau enterré Aqua-PL se distingue des technologies alternatives (GPR, électromagnétique, acoustique…) sur plusieurs points : Détection des canalisations d'eau enterrées en PE ou PVC - Aucune intrusion dans le réseau. Aucune coupure de distribution chez les abonnés - Détection du réseau d'eau sur une longue portée (jusqu'à 400 m). - Détection des canalisations d'eau principales et des branchements.- Interprétation automatisée des résultats. -Rapidité et simplicité de mise en place du générateur.

Intertas 02.04.23 : Le constructeur Amphitec a marqué l'année 2023 en lançant "Ventus", la première excavatrice aspirante au monde équipée de trois pompes !
Cette technologie révolutionnaire combine les avantages du flux d'air et du vide, permettant un fonctionnement avec 1, 2 ou 3 pompes tout en maintenant un niveau sonore très bas.
La différence fondamentale entre le concept de vide d'Amphitec et une machine à ventilateurs traditionnelle réside, entre autres, dans sa capacité à aspirer des liquides à grande échelle et à travailler en profondeur. Cette machine offre la possibilité d'aspirer à plus de 300 mètres de distance, à des profondeurs de plus de 50 mètres, et de refouler à des distances supérieures à 200 mètres, voire 75 mètres pour des structures telles que gratte-ciels, silos, etc.
Les produits Amphitec se distinguent par leur efficacité. La puissante pompe Roots fonctionne toujours efficacement à basse vitesse, combinée à une gestion optimale de la boîte de vitesses/boîte de transfert, garantissant une consommation de carburant optimale. Cette machine offre un équilibre parfait, rendant le travail plus rapide et plus sécurisé. Amphitec attache une grande importance à la sécurité au travail, soulignant le rôle vital de l'opérateur. Les machines Amphitec sont équipées de diverses options de sécurité pour protéger l'opérateur et son environnement immédiat.
Il convient de rappeler qu'Amphitec a été acquis en 2022 par la société allemande familiale R&G Holding, détentrice du Groupe RSP, un leader dans la construction d'aspiratrices-excavatrices.

Intertas 30.12.23 : En Moselle, Réseau de Transport d'Électricité, réalise actuellement une étude en Moselle afin de fournir en énergie à 225 000 volts l'usine HoloSolis.
Cette étude vise à évaluer la faisabilité de l'alimentation du site d'HoloSolis en 225 000 volts en puisant son énergie depuis le poste de haute tension situé à Rémelfing, à proximité de Sarreguemines.
La plus grande usine européenne de production de cellules et de modules photovoltaïques sera érigée à Hambach dans le cadre de ce projet, porté par la société HOLOSOLIS. Ce projet devrait créer environ 1 700 emplois pour un investissement de 700 millions d'euros. Il aura une capacité de production annuelle de 5 GW destinée à approvisionner les marchés français et européen. Des initiatives en Recherche & Développement, en partenariat avec des instituts européens, sont également prévues à terme. L'usine HoloSolis prévoit de débuter sa production en 2025.

Intertas 29.12.23 : Le paysagiste allemand Andreas Kortendiek est toujours ouvert à de nouvelles idées, ce qui a récemment conduit son équipe à poser du gravier avec un finisseur compact Ammann AFT 300-2, suivi d’un compacteur tandem léger Ammann ARX 26-2 pour le compactage.
Tout d’abord, les machines ont effectué le travail en trois heures environ. La mise en place des matériaux à la main et le compactage à l’aide de plaques auraient pris au moins une journée entière, et probablement plus, a déclaré M. Kortendiek. Cependant, c’est la qualité du chemin laissé derrière lui qui l’a vraiment impressionné. Les matériaux sont répartis uniformément par la vis de répartition et nivelés par la table.
Le finisseur peut faire gagner beaucoup de temps de travail, mais c’est secondaire par rapport à la bonne mise en place du matériau, explique M. Kortendiek. Cela n’est jamais possible avec le travail manuel et les plaques vibrantes standard. Cliquez-ici pour en savoir plus sur ce chantier.
Le finisseur AFT 300-2 Ammann est une machine compacte offrant énormément de puissance. Elle aidera les opérateurs à satisfaire aux exigences même sur les chantiers les plus difficiles. Un moteur puissant permet de fournir la productivité nécessaire la puissance, tandis que les larges chenilles assurent l’adhésion requise pour maîtriser les pentes abruptes et les terrains difficiles. La table vibrante avec dameur fournit un pré-compactage et le système de débit de matériau favorise une qualité optimale. Le concept compact facilite le transport entre les chantiers.

Intertas 28.12.23 : Les réseaux de chaleur urbains sont un levier essentiel pour accélérer la transition énergétique, encourager la décarbonation, renforcer notre indépendance énergétique et revitaliser nos territoires.
Les réseaux de chaleur représentent un pilier fondamental dans la transition vers la neutralité carbone. L'expansion de ces réseaux, via l'agrandissement et la densification des infrastructures existantes ainsi que la création de nouveaux réseaux, s'avère cruciale pour maintenir la trajectoire vers la neutralité carbone d'ici 2050.
En France, on recense actuellement 898 réseaux de chaleur produisant environ 30 TWh de chaleur, dont près de 63 % proviennent de sources d'énergies renouvelables et de récupération. Alors que la loi de Transition Énergétique et de la Croissance Verte (LTECV) vise un objectif ambitieux de 39,5 TWh de chaleur produite à partir d'énergies renouvelables et de récupération pour les réseaux de chaleur d'ici 2030, la FEDENE estime qu'environ 1 600 réseaux supplémentaires devraient être créés ou étendus. Cela nécessiterait un investissement de plus de 22 milliards d'euros pour atteindre cet objectif.

Intertas 27.12.23 : SOBECAMAT vient de s'équiper en matériel et en compétences humaines pour procéder à l'assèchement et aux essais de pression des réseaux GAZ (MPC et MPB). Désormais, ils sont autonomes sur leurs chantiers, et vous ?
Jacky Clerc, Directeur de Sobecamat (une filiale de FIRALP), annonce l'acquisition, pour le groupe, du matériel et des compétences nécessaires à l'assèchement et aux essais de pression des réseaux GAZ (MPC et MPB). Sobecamat met à votre disposition son matériel et vous accompagnera avec qualité, sécurité et professionnalisme pour répondre à vos besoins sur vos chantiers. N'hésitez pas à prendre directement contact avec Jacky Clerc.
Quelques caractéristiques du matériel : De l'air sec est propulsé grâce à une unité mobile de production d'air sec d'une capacité de 1200 m3/h (20000l/mn), comprenant : 1 aéroréfrigérant, 1 sécheur frigo, 1 sécheur à absorption et 1 compresseur. Ce procédé garantit un séchage avec un point de rosée conforme aux spécifications générales imposées par GRDF (-35°C de point de rosée, soit inférieur à 230 mg d’eau par m3 d’air).
SOBECAMAT est un acteur à l’expérience unique, spécialiste de la mécanisation dans le domaine des réseaux. Dotée d’un matériel de haute performance, d’un atelier intégré et d’une équipe d’experts, SOBECAMAT propose une large offre de prestations : forage dirigé, pose mécanisée, terrassement par aspiration et recyclage. Elle intervient sur l’ensemble du territoire national.

Intertas 26.12.23 : Grâce à une faible consommation et à une forte production d'énergie nucléaire et éolienne, la France a battu son record d'exportation d'électricité vers ses voisins européens.
Selon RTE, le 26 décembre, la France a annoncé avoir exporté un volume record d'électricité vers ses voisins. Le gestionnaire du réseau explique que ce montant record des capacités d'exportation "réservées" par les marchés, établi le 22 décembre à 16h, a atteint 18 680 MW, dépassant les 17 415 MW du précédent record établi le 22 février 2019, confirmant ainsi une information relayée par le quotidien Les Echos. Cette augmentation de la demande a été particulièrement marquée en Allemagne et en Italie. L'électricité a été exportée vers l’Allemagne et le Bénélux (5,4 GW), l’Italie (4,4 GW), la Suisse (3,2 GW), le Royaume-Uni (3 GW) et l’Espagne (2,6 GW).

Intertas 23.12.23 : Richard Schall prend sa retraite à l'âge de 68 ans, après avoir fondé RSP FRANCE il y a 10 ans. Depuis plusieurs mois, Marc Moebs assurait la direction générale du groupe R&G France.
Intertas.fr adresse à Richard SCHALL ses vœux pour une retraite paisible et en bonne santé, tout en exprimant ses meilleurs vœux de succès à Marc Moebs pour l'année 2024, afin qu'il puisse continuer à obtenir les mêmes résultats remarquables que ceux de 2023 dans sa gestion de R&G France. Ces résultats devraient encore s'améliorer avec l'acquisition d'Amphitec. En consolidant davantage sa position de leader dans le domaine de la technologie des excavateurs à succion, le groupe R&G intègre la technologie de vide complémentaire d'Amphitec à son expertise déjà reconnue en ventilation.
Le groupe R&G est un holding industriel familial. Il appartient aux familles fondatrices, Renger et Graber, du spécialiste des excavatrices à succion RSP GmbH, en Allemagne. Grâce à des investissements stratégiques continus, le groupe R&G s'est développé ces dernières années pour atteindre 10 sociétés employant au total plus de 730 personnes.

Intertas 22.12.23 : La fédération DLR met à la disposition de ses adhérents une nouvelle campagne de valorisation des formations à la Maintenance des matériels de construction et de manutention.
Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la convention-cadre de coopération entre l’OPCO EP et les ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur.
Diffusée à quelques jours des fêtes de fin d’année, cette nouvelle action est plus particulièrement ciblée sur la diversité des profils et des parcours de formation ouverts à l’apprentissage/l’alternance, permettant d’accéder aux métiers en tension de la maintenance des matériels de construction et de manutention. Elle s’inscrit en parfaite continuité et complémentarité de la campagne d’image et de visibilité du métier menée l’an dernier, qui a connu un vif succès. Cliquez-ici pour lire la suite

Intertas 22.12.23 : La société Eiffage procède actuellement au reconditionnement de trois tunneliers au sein de l'atelier de Thieux, en Seine-et-Marne. Ces tunneliers seront utilisés pour l'excavation des sections 1 et 2 de la future ligne C du métro de Toulouse.
D'une masse de 1650 tonnes, avec un diamètre de 9,87 mètres et une longueur de 100 mètres, ces trois tunneliers ont déjà été utilisés pour creuser les 19,1 kilomètres de la section 1 de la ligne 16 du Grand Paris Express. Ils seront prochainement réemployés pour le creusement de la ligne C du métro de Toulouse.
En collaboration avec Herrenknecht, le fabricant allemand de ces tunneliers, l'équipe en charge du matériel d'Eiffage Génie Civil a repensé la conception de ces machines, tout en cherchant à réutiliser la majeure partie des composants existants. Seul le bouclier, redimensionné à 9m67, a nécessité la commande d'une nouvelle structure, dépourvue de tout accessoire.

Intertas 21.12.23 : La délibération du 20 décembre 2023 de l'Eurométropole de Strasbourg prend acte du bilan de la concertation et approuve le projet d’extension du réseau de tramway vers Schiltigheim et Bischheim.
Les 5 kilomètres supplémentaires au nord de l’agglomération de Strasbourg viendront renforcer l'un des réseaux de transport en commun en site propre les plus denses de France, totalisant 77 kilomètres de lignes de tramway ou de bus à haut niveau de service.
Ces travaux d’extension du réseau de tramway vers Schiltigheim et Bischheim, qui devraient débuter dans un an pour une mise en service prévue courant 2027, représentent un investissement de 161 millions d’euros HT. Initialement estimé à 140 millions d’euros, le coût prévisionnel des seuls travaux de construction de la ligne de tram a augmenté à 161,2 M€ en raison de l'inflation des matières premières. Les coûts additionnels, tels que l’anticipation des interventions sur les réseaux souterrains, les frais d’ingénierie et d’études, ainsi que les compensations des préjudices économiques subis par les commerçants pendant les travaux, s'élèvent à environ 62,8 millions. En ajoutant les 44 millions pour le matériel roulant, pris en charge par la CTS, le montant total s'élève à 268 M€ HT. Pour en savoir plus cliquez-ici

Intertas 21.12.23 : SNCF Réseau a attribué au groupement NGE / Egis un contrat d'une valeur de 60 millions d’euros pour la conception et la réalisation du bloc central de la Liaison Ferroviaire Roissy-Picardie (LFRP).
Ce projet de liaison ferroviaire Roissy-Picardie vise à établir une connexion ferroviaire directe entre le sud des Hauts-de-France, le nord-est du Val-d’Oise et la gare de Roissy TGV, située à l'intérieur de l'aéroport Charles de Gaulle (terminal 2).
Ce contrat de conception et réalisation du bloc central de la liaison concerne une section de 3,9 km s'étendant de l'ouvrage enjambant la LGV Interconnexion Nord au saut de mouton surplombant la ligne Paris-Amiens, à hauteur de la zone d’activités située au Sud-Est de Survilliers. Au sein de ce groupement, Egis aura pour responsabilité la maîtrise d’œuvre intégrée de ce projet visant à améliorer l'accessibilité en transports en commun et à promouvoir l’intermodalité entre le transport aérien et ferroviaire au pôle de Roissy.

Intertas 21.12.23 : Six sites de production de gaz vert seront installés dans l'Hérault d'ici 2025, marquant une avancée majeure dans la transition énergétique.
À cet égard, il convient de mentionner le nouveau contrat de concession pour la gestion du réseau de distribution public de gaz entre Montpellier Méditerranée Métropole et GRDF. Entré en vigueur le 1er juillet dernier, ce contrat prévoit une série d’investissements nécessaires en termes d’infrastructures pour atteindre l'objectif fixé : 100 % de gaz vert d'ici 2050. Toutes ces mesures s'inscrivent dans le cadre du Plan Climat Air Énergie Territorial (P.C.A.E.T.) de Montpellier Méditerranée Métropole. Le gaz vert joue un rôle indispensable dans la souveraineté énergétique du territoire, avec un potentiel permettant de doubler la part d’énergies renouvelables produites localement d'ici 2026.
L'engagement en faveur de ces objectifs est considérable dans le département de l’Hérault. En effet, avec le soutien de GRDF, principal gestionnaire du réseau de distribution de gaz en France, deux sites de production de gaz vert avec injection dans le réseau de distribution public de gaz sont déjà opérationnels, l'un à Florensac et l'autre à Sète. D'ici 2025, six sites supplémentaires verront le jour. Cette dynamique permettra d'augmenter la part de gaz vert produite dans le département de 20 % d'ici fin 2026. Notamment, l'un de ces six sites se situera sur la commune de Lattes, dans le territoire de Montpellier Méditerranée Métropole. Des travaux de rénovation et de modernisation de la station d’épuration MAERA permettront à terme de produire des énergies renouvelables, générant notamment 25 GWh de gaz vert.

Intertas 20.12.23 : Le groupe francilien ERI, spécialisé dans la rénovation de bâtiments et de caténaires, a acquis la société normande AVENEL qui était en redressement judiciaire.
Basé à Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne, le groupe ERI se concentre sur la rénovation d'immeubles et de caténaires ferroviaires. Il a récemment annoncé l'acquisition, auprès du tribunal de commerce, de la majeure partie de l'activité d'Avenel. Cette prise représente un concurrent convoité depuis plusieurs années.
En raison de choix stratégiques malencontreux, Avenel s'est retrouvé en redressement judiciaire en octobre. ERI, investissant une somme avoisinant une dizaine de millions d'euros dans la société, acquiert ainsi des activités complémentaires et voit sa taille augmenter de manière significative. Son chiffre d'affaires consolidé en 2023, qui était de 185 millions d'euros, est désormais estimé à plus de 220 millions d'euros.

Intertas 20.12.23 : Les entreprises sont désormais connues pour débuter les travaux du projet brestois de 2e ligne de tramway et d'une 1ère ligne de BHNS dès le premier trimestre 2024.
Les entreprises Colas et MARC SA, ainsi que les groupements Bouygues et ETMO, se verront attribuer la majeure partie des travaux.
Suite à l'attribution de ces marchés publics, la facture a été réévaluée à la hausse. Le vice-président de Brest Métropole en charge des finances précise : "Elle devrait atteindre 225 millions d'euros hors taxes, soit une augmentation de 2,7% par rapport à l'estimation initiale."

Intertas 20.12.23 : La filiale de Groupe Gaussin, METALLIANCE, poursuit son expansion dans le secteur des travaux souterrains en concluant plusieurs contrats pour la fourniture de 52 véhicules destinés à être utilisés dans le creusement de quatre tunnels ferroviaires en Italie.
Spécialisée dans la conception et la fabrication d'équipements industriels et de véhicules mobiles, METALLIANCE a annoncé la commande de cet ensemble comprenant 31 Trains sur Pneus (TSP) de 70 tonnes, 7 TSP ATEX, 6 TSP reconditionnés, 6 Véhicules Multi-Services (MSV) et 2 MSV ATEX.
Ces véhicules seront répartis sur quatre chantiers associés à la construction de tunnels ferroviaires en Italie, réalisés pour le compte d'un groupement incluant, entre autres, Webuild, principal acteur italien dans le domaine des travaux publics. Ces projets s'intègrent dans le cadre du réseau transeuropéen de transport Ten-T (Trans-European Transport Network) promu par l'Union européenne et bénéficient ainsi de subventions européennes.

Intertas 19.12.23 : L’Arcep a publié le 07 décembre 2022, les résultats de son suivi du marché des services fixes à haut et très haut débit à fin septembre 2023.
Le ralentissement du rythme des déploiements en fibre optique (FttH), déjà observé au cours du premier semestre 2023, se confirme. La progression du nombre d’abonnements en fibre optique ralentit elle aussi.
Déploiements : Le rythme global des déploiements FttH continue de diminuer au cours du troisième trimestre 2023.
- Au 30 septembre 2023, parmi les 43,9 millions de locaux recensés à date par les opérateurs sur le territoire national, 37 millions sont raccordables et près de 8 millions restent à rendre raccordables. La couverture en fibre optique a progressé de seulement 1 point ce trimestre et atteint 84%.
- Au cours du troisième trimestre 2023, 825 000 locaux supplémentaires ont été rendus raccordables au FttH, soit 25% de moins que sur la même période de l’année précédente. Cliquez-ici pour lire la suite du communiqué

Intertas 19.12.23 : Eiffage remporte en groupement le contrat pour une section de la ligne 15 Est du Grand Paris Express, entre les gares Bobigny et Champigny, pour un montant global de 2,54 milliards d’euros.
Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Génie Civil, a remporté en groupement avec huit cabinets d’architecture, le marché attribué par la Société du Grand Paris pour la conception- réalisation d’un tronçon de la ligne 15 Est du Grand Paris Express. Le montant global du marché, pour cette section comprise entre les gares Bobigny - Pablo Picasso et Champigny Centre, s’élève à 2,54 milliards d’euros.
Le marché comprend le creusement de 17 kilomètres de tunnel, la construction de 15 ouvrages de service et 2 ouvrages d’entonnement, la pose des voies ferrées, des équipements linéaires ainsi que l’installation des systèmes courants forts et courants faibles, et les équipements électromécaniques (climatisation/chauffage/ventilation/désenfumage ou encore sécurité incendie) en gare, en tunnel et pour les ouvrages de service. Cliquez-ici pour lire le communiqué

Intertas 18.12.23 : Les initiatives visant à connecter les installations de méthanisation au réseau de distribution de gaz s'engagent à adopter des pratiques respectueuses de l'environnement.
La transition vers des sources d'énergie plus respectueuses de l'environnement prend un tournant décisif grâce au biométhane. Réduire les émissions de gaz à effet de serre sur les chantiers de canalisation de gaz est devenu une priorité. Les déblais et les remblais sur ces chantiers sont la principale source de ces émissions, contribuant à hauteur de 45 % du total des émissions.
Pour contrer cette tendance, une approche innovante a été mise en œuvre : l'utilisation de la technique d'enrubannage pour réutiliser les terres excavées, une méthode déjà éprouvée dans le déploiement des câbles par Enedis.
Une autre avancée majeure réside dans l'intégration du soc vibrant : une solution à la fois rentable et efficace pour le raccordement rapide des unités de méthanisation au réseau de distribution de gaz. Cette technique, largement utilisée en Allemagne pour installer des conduites en PEHD, garantit une mise en place rapide sans nécessiter de remblayage ou d'évacuation des déblais.
Dans cette dynamique d'innovation, LANCIER, un constructeur français de renom spécialisé dans les équipements de construction de réseaux, vise à devenir un leader dans le domaine des équipements de raccordement des unités de méthanisation au réseau de distribution de gaz en France.
LANCIER a déjà marqué son empreinte dans les années 60 avec le soc vibrant KV15, puis le KV20, révolutionnant la pose mécanisée des câbles et du PEHD. Ces avancées ont non seulement amélioré l'efficacité, mais aussi la vitesse et la fiabilité des opérations de pose, offrant une alternative inégalée à la méthode manuelle traditionnelle.

Intertas 16.12.23 : Au Forum Energaïa qui s'est déroulé du 13 au 14 décembre à Montpellier, le salon dédié aux énergies renouvelables, ainsi qu'à l'ensemble des forums organisés par ENEDIS. La division RESEAUX de MECAROUTE a présenté entre autre les gaines Rockshield, brevetée au niveau Européen.
Le procédé consiste à protéger les réseaux, en recouvrant les câbles d'une gaine (Rockshield RS) ou d'une nappe (Rockshield PV), afin de les rendre prêts à être enterrés directement dans le sol, tout en supprimant les apports de sable en fond de tranchées.
Mécaroute, possède plusieurs ateliers de pose par spiralage de la gaine Rockshield RS 1000 tels que :
Atelier Résopack : Consiste à re-déposer le câble protégé sur le sol après fixation de la gaine. Atelier Enroulopack : Consiste à ré-enrouler sur un touret le câble protégé après fixation de la gaine. Cet atelier nécessite la mise à disposition par leurs clients, d’un touret vide d’une dérouleuse, d’un engin de levage et d’une aide. Atelier Enrouloplus : Est une extension de l’atelier Enroulopack permettant, outre la mise à disposition d’un touret vide, de travailler en totale autonomie.
Leur participation chaque année à Energaïa témoigne de leur engagement envers cette filière et de leur contribution à la transition énergétique. Cette implication s'intègre naturellement dans leur démarche de développement durable, à laquelle Mecaroute adhère activement à travers des actions concrètes.
                            --------------------------------------------------------------------------------
Le grillage avertisseur Eliot constitue un produit 2-en-1 combinant la fonction de signalisation en cas d’arrachement et le système de détection du grillage, d’identification et de géolocalisation ELIOT. L'étiquette RFID Eliot, encapsulée dans une protection haute résistance, est intégrée tous les 3, 6, 9 ou 12 mètres.
Un tag RFID (Radio Frequency Identification) est apposé sur un grillage avertisseur conforme à la norme NF EN 1263, ce qui rend ce dispositif détectable et identifiable. La pose de ce produit "2-en-1" est similaire à celle d'un dispositif avertisseur traditionnel. Disponible en pose manuelle et mécanisée, le GA Eliot est proposé dans différentes largeurs et longueurs.
Ses fonctions essentielles comprennent : une localisation simple et intuitive ne nécessitant aucune formation, avec une précision de l'ordre du centimètre jusqu'à 1,5 mètre de profondeur, ainsi qu'un affichage instantané des données sur l'écran IHM. Une identification simultanée de tous les Tags ELIOT situés dans la zone d'intervention en un seul passage, avec un temps de réponse équivalent au millième de seconde, évitant ainsi toute confusion en cas de proximité des réseaux. L'intégration des informations stockées utilise une association des coordonnées GPS de chaque point et est intégrable dans n'importe quel SIG.
L'activité "Bâtiments Travaux Publics" du groupe INTERMAS propose des solutions optimales aux professionnels du secteur grâce à une large gamme d’applications pour la signalisation, la détection et la protection des réseaux enterrés : grillages avertisseurs détectables (RFID) ou standards, filets de signalisation pour sols pollués, large gamme de filets de balisage, mailles de protection pour câbles et canalisations, etc. Cliquez-ici pour en savoir plus

Intertas 15.12.23 : Philippe Le Grand, Président d’InfraNum, était le 14 décembre 2023 aux côtés de Jean-Noël Barrot, Ministre délégué du numérique, lors d’une visite qui a mené la délégation du Périgord à la Gironde, sur les traces des Réseaux d’Initiative Publique et des zones AMII.
Un déplacement qui avait pour but de souligner le succès du Plan gouvernemental France Très Haut Débit alors que celui-ci souffle ses 10 bougies.
Un succès collectif s’est réjoui Philippe Le Grand qui explique que « en 10 ans, la fédération a su rassembler tous les acteurs industriels aux côtés des collectivités et de l’Etat pour atteindre les objectifs du Plan France Très Haut Débit (THD). Cette démarche collective a permis au chantier de se terminer dans les temps et place ainsi la France en tête du classement dans le déploiement de la fibre en Europe ». Conscients de la place centrale des infrastructures numériques dans la transformation des territoires, les 230 entreprises membres de la fédération InfraNum ont su se mobiliser pour accomplir une prouesse industrielle remarquable : Le déploiement de 38 millions de prises fin 2023 - Le raccordement de plus de 21 millions d’abonnés à la fibre - La création de 40.000 emplois dans les métiers de la fibre. A l’occasion des 10 ans du plan THD, InfraNum réaffirme l’engagement de la filière à continuer à travailler étroitement avec les collectivités et l’État, au service de cette politique publique d’intérêt national. Et la partie n’est pas terminée... Cliquez-ici pour lire le communiqué

Intertas 15.12.23 : Le Groupe Mecalac a toujours misé sur l’innovation et le prouve une fois de plus en lançant sa première gamme d’engins électriques.
La société s'est affirmée en tant que leader et pionnière dans la proposition de machines compactes, puissantes et polyvalentes répondant aux exigences du secteur.
Cette avancée de Mecalac révolutionne les chantiers urbains et ouvre la voie à des chantiers plus optimisés, propres et silencieux. Face au défi mondial du changement climatique et à la nécessité de réduire les émissions de CO2, Mecalac se distingue en étant le premier constructeur à développer une gamme complète d’engins électriques de tailles supérieures (gamme midi) par rapport à ce qui était disponible sur le marché jusqu’à présent.
Fabriqués à Annecy, en Haute-Savoie, ces engins offrent une autonomie inégalée, permettant une journée complète de travail sur un chantier, avec plus de 8 heures d’autonomie réelle.
Le passage à l’électrique présente de nombreux avantages : moins de vibrations, moins de nuisances sonores, moins d’entretien et un risque moindre d’accidents sur les chantiers, entraînant également des coûts de maintenance réduits. Outre ces bénéfices techniques pour les chauffeurs, ces engins contribuent à la décarbonation des chantiers et à l'amélioration de la qualité de l'air en ville, grâce à l'absence totale d'émissions de CO2 et d'autres particules polluantes sur le site. Cliquez-ici pour lire la suite


Intertas 14.12.23 : Avec les deux nouvelles pelles compactes, l'EC37 de 3,5 tonnes et l'ECR40 de 4 tonnes, Volvo Construction Equipment propose une meilleure stabilité, un confort exceptionnel et une productivité accrue.
Faciles d'utilisation et d'entretien, ces pelles compactes disposent d'une nouvelle cabine moderne, spacieuse et confortable. Elles sont également capables de fournir une force de cavage et une force de levage élevées pour une multitude de tâches. Les nouveaux modèles remplacent progressivement les pelles EC35D, ECR35D et ECR40D et disposent de nombreux équipement dont bénéficient nos clients utilisateurs des pelles ECR50 et ECR58.
Ce duo de choc offre les mêmes fonctionnalités et facilité d'utilisation mais apporte une plus grande stabilité et des performances durables. Les deux modèles partagent la même plate-forme et les mêmes composants. La seule différence réside dans la conception traditionnelle de la tourelle de l'EC37 alors que le rayon court de giration de l'ECR40 permet de travailler dans des espaces plus confinés. Cliquez-ici pour lire la suite

Intertas 13.12.23 : L'acquisition de la société Hess GmbH Licht + Form par le Groupe RAGNI consolide davantage sa présence sur le marché européen et international de l'éclairage public.
Cette acquisition supplémentaire permet au groupe leader, regroupant quelque 400 collaborateurs directs et indirects, de capitaliser sur leurs expertises respectives et de créer des synergies industrielles bénéfiques pour leurs clients, leurs employés ainsi que l'ensemble de leurs partenaires, dans le but de poursuivre leur développement.
En effet, cette acquisition renforce la position du Groupe RAGNI sur le marché européen et international de l'éclairage public, notamment dans la zone DACH (Allemagne, Autriche, Suisse). Elle inclut également la marque traditionnelle VULKAN, qui, forte de ses origines datant de 1898, est considérée comme une figure de proue dans l'éclairage des voies publiques, des routes, des parkings, des zones piétonnes et des installations publiques à LED.
Prévoyant un chiffre d’affaires de près de 100 millions d’euros pour l'exercice 2023, le Groupe RAGNI est en phase d'expansion. Cette acquisition s'inscrit dans la vision stratégique du groupe français visant à consolider sa position en tant que leader dans le domaine de l'éclairage public et du mobilier urbain. Cliquez-ici pour consulter le communiqué de presse

Intertas 12.12.23 : Le 2 novembre, Pierre-Antoine Dutilleul a pris les rênes de Takeuchi France en qualité de directeur commercial, apportant un souffle de renouveau à l'entreprise.
Fort d'une expérience avérée dans la distribution de matériels TP, Pierre-Antoine Dutilleul s'engage à revitaliser le réseau composé de 23 concessionnaires, suite à une année marquée par une légère décélération du marché, bien que la marque Takeuchi ait enregistré une hausse de ventes par rapport à 2022.
Sa nomination a pour objectif de consolider la position de l'entreprise. En mettant l'accent sur un service après-vente renforcé et l'introduction de deux inspecteurs techniques, Dutilleul prépare l'équipe à faire face aux défis économiques prévus pour 2024.
Bénéficiant d'un héritage paternel dans ce secteur, Dutilleul capitalise sur un réseau solide pour renforcer la marque. Sa stratégie consiste à diversifier les activités, notamment en développant la location de machines, afin de maintenir la stabilité malgré les fluctuations des ventes. Avec une vision tournée vers l'avenir et une équipe renforcée, Pierre-Antoine Dutilleul semble prêt à guider Takeuchi France vers de nouveaux succès, même face aux défis

Intertas 11.12.23 : Dans le département de l'Eure, une consultation publique est en cours jusqu'au 19 janvier, visant à examiner un projet de construction comprenant une ligne aérienne de 400 000 volts s'étendant sur une trentaine de kilomètres, ainsi qu'une ligne souterraine d'environ 25 kilomètres de 200 000 volts.
RTE prévoit la création d'une ligne aérienne de 400 000 volts sur une distance d'environ trente kilomètres, reliant le poste électrique de Rougemontier à la zone industrielle de Port-Jérôme. Cette ligne sera constituée de pylônes espacés d'environ 400 à 500 mètres. Parallèlement, une ligne souterraine de 200 000 volts, d'environ 25 kilomètres, reliera les zones industrielles de Port-Jérôme et du Havre.
Pour définir le tracé des lignes aérienne et souterraine entre Rougemontier et Port-Jérôme, une zone d'étude a été préalablement approuvée par le préfet de l'Eure le 13 novembre 2023. Du 27 novembre au 19 janvier 2024, une concertation publique est organisée auprès des résidents concernés afin de déterminer le tracé le moins impactant pour la population. La validation des zones de passage et des emplacements des équipements électriques est prévue pour avril 2024. Le dépôt des autorisations (telles que la déclaration d'utilité publique) est programmé pour juin 2025, avec l'obtention prévue en février 2026. Le début des travaux de construction des postes électriques est envisagé pour mars 2026, suivi du commencement des travaux pour la ligne souterraine en juin 2026. La mise en place de la ligne aérienne est prévue pour janvier 2027, avec une finalisation des travaux et une mise en service prévues pour fin 2029. Dans cette zone d'étude, existent déjà deux lignes aériennes de 225 000 et 400 000 volts. Une fois tous les travaux achevés, la ligne aérienne de 225 000 volts reliant Rougemontier à Port-Jérôme sera retirée.

Intertas 09.12.23 : La Régie Malouine de l'Eau entreprend un projet majeur pour sécuriser l'approvisionnement en eau.
La Régie Malouine de l'Eau a récemment dévoilé un ambitieux plan de rénovation s'étendant sur une distance de 6 kilomètres, visant à remplacer une conduite vitale pour le transport et la distribution de l'eau. Ce projet d'envergure, évalué à 6 millions d'euros, s'étalera de manière échelonnée entre octobre 2023 et mai 2024, avec une finalisation prévue au printemps 2024.
L'objectif principal de cette entreprise colossale est de remplacer une conduite cruciale reliant le réservoir de Blanche Roche aux réservoirs de la Croix Desilles, afin de remédier aux pertes d'eau dues à des fuites. Ces opérations ont été minutieusement organisées pour limiter au maximum les perturbations de la circulation et garantir la continuité des services d'eau pendant les travaux.
Dans le but de minimiser les perturbations routières, la Régie Malouine de l'Eau fera appel à diverses techniques, notamment celle du forage dirigé. Cette méthode, bien que connaissant une demande croissante dans les projets de travaux publics, reste encore méconnue de certains responsables de projets, surtout dans le domaine des réseaux d'eau. Son efficacité est indéniable, mais elle est parfois sous-estimée en raison du manque de prise en compte des coûts indirects, qu'ils soient d'ordre environnemental ou social. Cependant, il est crucial de reconnaître son potentiel pour occuper une place prépondérante dans le secteur des travaux publics.
Ce projet colossal témoigne de l'engagement de la Régie Malouine de l'Eau à assurer un approvisionnement en eau fiable et durable pour les résidents, tout en minimisant les désagréments pendant la période de travaux. (Photo pour illustration Groupe GENDRY)

Intertas du 08.12.23 : Une première mondiale dans l'Ain a été réalisée par GRDF et DYKA France avec la mise en place des tout premiers Tourets de PE Gaz MPC 160, préenrubannés et prééquipés de fil traceur.
Ce chantier pilote s'est déroulé sur une extension de réseau de 6 km pour un projet de biométhane à Meximieux (01), mené par l'entreprise S.B.T.P. (Société Bressane de Travaux Publics) et utilisant une trancheuse du GROUPE MARAIS. Cette opération s'est déroulée en présence de Marie-Françoise L'Huby, directrice technique industrielle de GRDF, et de Guilhem Armanet, directeur de la région Sud-Est.
Notre gaz devient de plus en plus vert grâce au biométhane, et nos chantiers adoptent également des pratiques plus respectueuses de l'environnement en utilisant la technique d'enrubannage pour réutiliser les terres excavées ! Cette avancée représente un pas de géant vers l'industrialisation de cette méthode, avec une application directe en usine, rendant ainsi sa mise en œuvre sur le terrain encore plus simple et rapide !
L'enrubannage permet de limiter l'apport de matériaux tels que le sable ou le gravier, réduisant l'impact de nos chantiers jusqu'à 8 tonnes équivalent CO² par kilomètre de réseau. Cette méthode accélère le chantier, le rendant moins perturbant pour les riverains et plus efficace pour les clients. Moins de camions en circulation signifie moins de risques et de pollution, évitant jusqu'à 350 tonnes de sable et de gravier par kilomètre posé.
Dès 2024, ce procédé sera généralisé, avec les premiers essais de fabrication de Tourets préenrubannés en PE63 ! Pour en savoir davantage, veuillez consulter le communiqué de presse de DYKA.

Intertas du 07.12.23 : Le financement du projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO), sous la direction de Carole Delga, progresse.
Les 24 collectivités du Sud-Ouest qui assurent 40% du financement ont validé les orientations budgétaires pour 2024 et ont participé à une enquête environnementale concernant les aménagements ferroviaires au Nord de Toulouse. Sous la présidence de Pierre-André Durand, Carole Delga et Alain Rousset, le Comité de pilotage a réuni divers partenaires du projet tels que l'UE, les collectivités financières, les préfets des départements concernés, SNCF Réseau et SNCF Gares et Connexion. Ce Comité a entamé la création d'un Fonds de solidarité territoriale (FST) visant à soutenir les initiatives des régions avoisinant la nouvelle ligne ferroviaire. Son ouverture est planifiée pour l'automne 2024. Des actions d'information seront entreprises auprès des bénéficiaires potentiels avant l'été afin de présenter le fonctionnement du FST ainsi que le processus de financement des projets. Par ailleurs, les membres ont discuté de l'organisation de la construction et de l'entretien de la ligne, en recommandant l'approche de la conception-réalisation.

Intertas du 07.12.23 : La livraison d'une trancheuse "GM 300 S" montée sur un tracteur, a été réalisée par Jean Luc BARTHET, représentant exclusif en France du fabricant allemand LIBA.
Les trancheuses GM 300 S peuvent être fixées soit sur 3 points ou hydrauliquement, sur des tracteurs à partir de 300 chevaux équipés d'une boîte vario.
Elles sont spécialement conçues pour des tâches telles que le drainage, l'irrigation ou encore le gaz, offrant des performances inégalées et une polyvalence exceptionnelle. Ces trancheuses permettent d'atteindre des profondeurs allant jusqu'à 3 mètres (d'autres options sont disponibles sur demande) et une largeur pouvant atteindre 700 millimètres en fonction de la puissance du tracteur.
Dotées de fonctionnalités telles que le laser automatique, des dispositifs de pose et de déroulement, ainsi que des chaînes équipées de couteaux ou de pics HD, ces trancheuses assurent une capacité d'excavation garantissant précision et efficacité, même sur les chantiers les plus exigeants.
Depuis sa création en 1964, LIBA-Lingener Baumaschinen a construit une solide réputation dans la conception et la commercialisation de trancheuses de haute qualité à travers le monde. En France, la distribution exclusive de ces machines est assurée par Jean Luc BARTHET, un représentant de confiance du fabricant allemand.

Intertas du 06.12.23 : La Société du Grand Paris (SGP) a annoncé la notification de deux nouveaux marchés dans le cadre de la réalisation de la ligne 17, qui reliera Saint-Denis Pleyel au Mesnil-Amelot.
Ces contrats ont été attribués au groupement composé de Razel-Bec (mandataire), Sefi-Intrafor et Fayat Energies Services, toutes trois filiales du groupe Fayat, pour un montant de 516 millions d’euros HT. Ils concernent les travaux de génie civil, d’aménagement et d’équipement de la section souterraine du secteur de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle.
Ce marché englobe la construction d’un tunnel de 6,3 km de long, de la gare Aéroport Charles-de-Gaulle 2 TGV, de sept ouvrages de service, ainsi que de deux portions en tranchée couverte et ouverte d’une longueur totale d’environ 900 mètres.
Cette attribution signifie que l’ensemble du tracé de la ligne 17 sera en chantier d’ici le début de 2024. L’appel d’offres pour l’attribution de la gare du Mesnil-Amelot, futur terminus, devrait être lancé au second semestre 2024, en vue de démarrer les travaux d’ici la fin de 2025.

Intertas 05.12.23 : Rénovation de l’éclairage public : prolongation des aides aux collectivités du sous-programme Lum’ACTE
A la demande de la FNCCR, l’État a décidé de prolonger la période l’éligibilité des collectivités au sous-programme Lum’ACTE jusqu’en 2024. Avec déjà 141 territoires bénéficiaires, dont certains à la maille départementale, l’action doit permettre d’aider plus de 9 100 communes en réalisant l’audit patrimonial et énergétique de plus de 3,8 millions de points lumineux en France.
Le sous-programme Lum’ACTE, porté par la FNCCR, permet de réaliser des diagnostics et d’établir des plans d’action pour rénover l’éclairage public. Le défi est colossal : rénover rapidement quelque 11 millions de points lumineux en France, afin de réduire la facture d’énergie des collectivités et de lutter contre la pollution lumineuse.
La prolongation du programme jusqu’en 2024 implique plusieurs modalités :
Les dépenses, initialement éligibles du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2023 le seront désormais jusqu’au 30 juin 2024. Cela laisse donc un délai supplémentaire de six mois aux collectivités lauréates pour réaliser les dépenses prévues. Les dates limites des appels de fonds sont ainsi décalées et prolongées. Les prochains appels de fonds auront lieu les 31 mars 2024, 30 juin 2024 et 30 septembre 2024.
Depuis les dépôts des dernières candidatures en septembre, 141 collectivités de toutes tailles (communes, syndicats d’énergie, départements, métropoles, communautés urbaines, communautés d’agglomération…) ont candidaté au sous-programme Lum’ACTE. Leurs interventions soutenues par Lum’ACTE concernent plus de 9 100 communes et près de 3,8 millions de points lumineux. Cet engouement de la part des collectivités et la demande s’accélèrent, d’où le besoin de poursuivre la dynamique.

Intertas 05.12.23 : Philippe Aymard, le dirigeant de Detect Réseaux, présente dans cette vidéo les activités de la société ainsi que la possibilité de devenir franchisé de Détect-Réseaux.
Dans un contexte réglementaire incitatif, le marché de la détection de réseaux souterrains se profile comme un secteur prometteur pour l'avenir. Le groupe Detect Réseaux et ses franchisés déploient une stratégie nationale, se positionnant en tant que leader français dans l'identification des réseaux.
Les franchisés de cette enseigne assurent des missions de détection et de géoréférencement des réseaux, ainsi que des études de faisabilité, de sécurisation des chantiers et d'optimisation des réseaux. Ces actions garantissent le déroulement sécurisé et méticuleux de tous les travaux. Les franchises Detect Réseaux contribuent à une vision globale du territoire, offrant leurs services aux Maîtres d'œuvre, Maîtres d'ouvrages, concessionnaires, entreprises de travaux publics ou particuliers. Cliquez-ici pour en savoir plus sur la franchise

Intertas 04.12.23 : La commune de Vémars, située dans le Val-d'Oise, se prépare à accueillir l'une des plus grandes fermes solaires d'Île-de-France sur un terrain autrefois utilisé comme décharge. Ce projet vise à produire une quantité d'électricité équivalente à la consommation de 10 000 foyers.
Plus de 37 000 panneaux solaires seront installés sur cette ancienne installation de stockage de déchets non dangereux (ISDND) de 32 hectares, propriété de Suez, mais exploité par Engie Green, à l'origine de cette initiative. Ce projet représente un investissement total de 18 millions d'euros et débutera en mars, dans le but d'être opérationnel avant la fin de l'été 2024.
Les étapes préliminaires ont été confiées à Enedis pour garantir que l'électricité produite puisse être injectée dans le réseau de distribution. Pour cela, il est nécessaire de connecter la ferme solaire de Vémars au poste source haute tension le plus proche, situé à Saint-Witz, impliquant l'installation de 7,2 kilomètres de nouveaux câbles électriques.
Dans le cadre de ces travaux, plusieurs forages dirigés ont été réalisés par l'entreprise Gendry pour le compte d'Enedis. L'un de ces forages a été effectué sous l'autoroute A1, utilisant le système de guidage magnétique Paratrack, permettant ainsi le passage des câbles sans nécessiter la fermeture de l'autoroute. Pionnier depuis 1996 dans les "travaux sans tranchée", le Groupe Gendry réalise tous types de forages en fonction de vos objectifs et des contraintes liées aux terrains.

Hérault numériqueIntertas 04.12.23 : Le Conseil Départemental de l’Hérault continue d'investir dans le domaine du numérique. Il a alloué une somme de plus de 384 millions d'euros dans le but de généraliser l'accès à internet à très haut débit dans 286 communes du département.
En effet, ces localités n'avaient pas bénéficié du déploiement habituel réalisé par les opérateurs privés. Cette entreprise gigantesque a nécessité la mobilisation de 700 emplois pour déployer pas moins de 8 000 kilomètres de fibre optique ! D'ici 2024, seuls 20 000 branchements complexes subsistent pour garantir une connectivité à 100 % de tous les utilisateurs.

Grand DaxIntertas 02.12.23 : Un vaste projet a été lancé par le Grand Dax (40) visant à étendre le réseau de fibre optique pour permettre aux habitants des 20 communes de l'Agglomération d'y accéder.
Au total, près de 500 kilomètres de fibres supplémentaires ont été installés, utilisant des méthodes de déploiement à la fois aériennes et souterraines. La Collectivité vient d'annoncer la création de 3 405 nouvelles connexions pour clore cette année. En 2024, le déploiement se poursuivra à un rythme similaire, avec en prime de nouveaux services destinés aux entreprises.

Intertas 01.12.23 : La première opération de forage dirigé en France, utilisant une foreuse XCMG, a été menée avec succès par l'entreprise COQUART ET FILS.
Cette opération visait à poser 3 conduites PE Ø160 sur une distance de 80 mètres. Elle a été réalisée en employant une détection Underground Magnetics Mag9 et en enregistrant méticuleusement les données.
Représentée en France par la société MOST, XCMG, un fabricant chinois fondé en 1943, occupe la troisième place mondiale parmi les constructeurs de machines destinées aux travaux publics et à la construction. Depuis 1997, MOST distribue un vaste éventail d’outils et d’équipements dédiés au forage horizontal dirigé.
COQUART ET FILS exerce dans le domaine du forage dirigé depuis de nombreuses années, accumulant ainsi une expertise solide dans ce type de chantier. La diversité de leur parc d'équipements ainsi que le professionnalisme de leurs équipes garantissent une prestation de haute qualité pour tous vos projets. Leur capacité s'étend à la pose de divers types de réseaux : eau potable, assainissement, refoulement, électrique, fibre optique, gaz, utilisant une variété de matériaux tels que le PEHD, l'acier ou la fonte.

Intertas 30.11.23 : La SCOP des Travaux Publics CITEL, établie à Saint-Sulpice dans le Tarn (81), vient de mettre en service une nouvelle trancheuse nommée "RT200", provenant du constructeur français RISA.
Les quatre domaines où la société CITEL est incontestablement une référence dans le secteur des réseaux souterrains et aériens sont les suivants : 1/ Leur cœur de métier consiste à construire des réseaux d'énergie, notamment en Haute Tension, Basse Tension, gaz, téléphone, eau, ainsi que des réseaux de bornes de recharge pour véhicules électriques. 2/ Ils interviennent également dans l'éclairage public et les illuminations de monuments en proposant des solutions innovantes pour économiser l'énergie, telles que les LED, les abaisseurs de tension et les systèmes bi-puissance. 3/ La société excelle également dans le domaine de la fibre optique et des énergies renouvelables en assurant le raccordement d'installations photovoltaïques et le déploiement de la fibre optique. 4/ Enfin, CITEL est spécialisée dans les VRD (Voirie et Réseaux Divers) et l'assainissement, travaillant sur les réseaux humides ainsi que sur l'assainissement collectif et autonome.
La société Risa développe et produit une gamme exhaustive d'engins et d'équipements destinés : à la construction de réseaux souterrains (des trancheuses à chaîne, des trancheuses équipées de scies à rocher, des spiraleuses, des roues de compactage, etc.) ainsi que de réseaux aériens (incluant des grues de levage, des grues de forage, des treuils, etc.) dans son usine située à Caussade (82)

ImageIntertas 29.11.23 : La remorque multifonctions "MF 75" du constructeur A.B.D.E. offre la possibilité de dérouler un porte-touret et de transporter efficacement tout le matériel de chantier grâce à un coffre de rangement et une fenêtre arrière dédiée au déroulage.
Cette remorque multifonctions "MF 75" s'avère très pratique sur une multitude de chantiers liés aux activités des réseaux. Son utilisation sur route requiert un permis B avec une immatriculation obligatoire. Ses caractéristiques sont les suivantes : PTAC : 750 kg, PTAV : 230 kg, C.U. : 520 kg - Diamètre maximal des tourets : 1050 mm, Largeur maximale des tourets : 800 mm, Poids maximal du touret conseillé : 300 kg.
A.B.D.E. construit des remorques dérouleuses porte-tourets spécialement conçues pour le transport et le déroulage de câbles, offrant un ensemble complet d'équipements pour garantir un tirage efficace : treuils, aiguilles, tire-câble, émerillons, galets, vérins porte-tourets, lève-plaque, etc. Toutes leurs remorques dérouleuses porte-tourets sont conçues pour faciliter les opérations d'enroulage et de déroulage des câbles et des tuyaux. De plus, A.B.D.E. propose un service de location de matériel répondant à divers besoins : porte-tourets, treuils de tirage sur remorque, treuils portables, accessoires de pose pour le BTP, les réseaux et l'éclairage public (tels que les lèves-mâts, les crosses d'aiguillage, les galets, etc.).

Intertas 28.11.2023 : Depuis la mi-novembre 2023, Enedis s'est lancé dans un projet d'envergure visant à connecter le parc éolien "Beaumontel 2" au réseau électrique, situé à proximité de Bernay (27).
Les efforts se concentrent sur la création d'un réseau de plus de 7 kilomètres, établissant un lien efficace entre le futur parc éolien et le poste source de Serquigny. L'objectif principal de cette initiative ambitieuse est de fournir de l'électricité à environ 9000 clients, marquant ainsi une étape significative dans l'expansion de l'énergie renouvelable dans la région.
Pour réaliser cette connexion, une trancheuse du constructeur MARAIS (Groupe TESMEC) est employée afin d'enfouir les 7 kilomètres de câbles nécessaires. Ces câbles sont protégés par une gaine spéciale, le Rockshield RS, fourni par MECAROUTE. Ce procédé innovant de protection des réseaux consiste à envelopper les câbles d'une couche de Rockshield RS, permettant ainsi de les préparer pour une immersion directe dans le sol sans nécessiter l'ajout de sable au fond des tranchées. Cette technique vise à garantir une protection optimale des câbles tout en simplifiant le processus d'installation.
Ces travaux de raccordement témoignent de l'engagement croissant en faveur des énergies renouvelables et de l'innovation technologique dans le secteur de l'énergie. Ils contribueront à renforcer l'approvisionnement électrique tout en respectant les normes environnementales. Enedis prévoit d'achever ces travaux dans les délais prévus, ouvrant ainsi la voie à une alimentation électrique durable et efficace pour la région desservie.

Intertas 27.11.2023 : Le Groupe Idrotherm 2000 aspire à devenir un leader en matière d'éco-responsabilité, en se focalisant sur un marché axé sur les infrastructures de réseau.
Une transition majeure est en cours au sein du groupe Idrotherm 2000, démontrant sa vision des investissements à venir alignés sur la transition écologique.
Le Groupe propose déjà des canalisations en polyéthylène issues de sources non fossiles pour le transport du gaz et de l'eau. Par exemple, l'innovation remarquable de leurs canalisations Renovation VRC+ Gas BS se caractérise par l'utilisation de polyéthylène bio-sourcé, identifié par l'acronyme BS, mettant en lumière l'origine végétale des matières premières utilisées pour produire l'éthylène.
Leurs tuyaux en polyéthylène Biogaz (conformes aux normes françaises) garantissent une sécurité absolue dans le raccordement entre les unités de méthanisation et les réseaux de distribution de gaz.
En tant que fournisseur clé de solutions innovantes pour la distribution d'eau, de gaz et le transport de fluides industriels, le Groupe Idrotherm 2000 jouit d'une forte présence dans les secteurs du chauffage urbain et des télécommunications, cumulant une expérience de 45 ans. Avec un chiffre d'affaires de 135 millions d'euros et plus de 150 employés, l'entreprise se démarque par une impressionnante production annuelle de 70 000 tonnes, la plaçant parmi les plus grands fabricants européens de tuyaux en polyéthylène et en polypropylène.